Les chroniques d'Evenusia

17 novembre 2018

Egomaniac de Vi Keeland

Egomaniac Vi Keeland

Sortie VF le 8 novembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Ils n'ont rien en commun mais vont devoir partager leur bureau... 

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L'adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l'occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement... 

Son monde s'effondre lorsqu'elle découvre que ce bureau n'est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ? 

Pour des raisons très personnelles, Drew n'a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d'une escroquerie. Certes, il n'y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres qu'il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

L'avis d'Evenusia

J’aime beaucoup Vi Keeland et je suis rarement déçue par ses romans, qu'elle écrive seule ou bien avec Penelope Ward. Celui-ci ne fait pas exception à la règle.

Cette histoire est à la fois drôle, touchante et hot a souhait, avec bien plus de profondeur qu’il n’y parait au départ, notamment en ce qui concerne le héros.

Drew est l'homme qu’on adore détester. Il a la langue bien pendue, qu’il manie d’ailleurs à la perfection (tsssst non pas ce que vous pensez... bien que^^) vu qu’il est avocat spécialisé dans les divorces. Comme il voue une petite haine personnelle aux femmes, il a décidé de ne défendre que les hommes, et gagne beaucoup d’argent en exerçant sa profession, qui n’a fait qu'accroître son côté très cynique en ce qui concerne les relations de couple. Rajoutez une ex-femme qui l’a trompé et qui veut le plumer, et vous obtenez un gros goujat, sûr de lui, qui sait ce qu’il veut, et fera tout ce qu’il faut pour l’obtenir. 

C’est en rentrant de vacances qu’il découvre Emerie dans son propre bureau, qu’un agent immobilier véreux lui a loué alors qu’il y effectuait des travaux de rénovation pendant son absence. Alors qu’il aurait dû mettre la jeune femme à la porte, il lui propose de partager ses locaux en attendant qu’elle trouve une autre solution.

Ce n’est pas franchement une très bonne idée, surtout quand on sait qu'il la trouve très à son goût, et que la cohabitation risque de lui causer entre autre, des petits problèmes de concentration.

Emerie est tout droit sortie de son Oklahoma natal et débarque à New York prête à ouvrir son cabinet de psychologie... spécialisé dans les relations conjugales. 

Vous l’aureez deviné, ce duo entre Drew et Emerie ne va pas être de tout repos. Quand l'une oeuvre à réconcilier les couples, l'autre ne cherche qu'à obtenir un maximum d'argent pour ses clients, avec un esprit de vengeance qui n'a aucune limite. Les petites vannes de Drew et sa façon de se moquer d’Emerie sont super drôles. J’ai notamment beaucoup ri aux petites citations qu’Emerie affiche sur sa porte et que Drew se plait à détourner.

La relation entre Emerie et Drew est absolument torride. Elle l’attire et Drew ne va pas en faire un secret. Mais Emerie n’est pas une adepte des relations sans attaches et c’est tout d’abord ce qui va tenir Drew à distance.

L’histoire sera bien moins superficielle qu’il n’y parait au départ, puisqu’en plus d'un divorce compliqué, Drew a un enfant, qu’il adore par dessus tout, et qui vient adoucir sa carapace de gars égocentrique. Petit garçon complètement craquant, qui semble bien suivre les traces de son père, en ce qui concerne les jolies filles. Leur complicité père/fils est touchante et Drew est prêt à tout sacrifier pour son gamin.

Deux personnes que tout oppose, des disputes qui n'en finissent pas, une attirance explosive... Foncez sur Egomaniac c’est une valeur sure !


15 novembre 2018

Tyran de T.M. Frazier {Kingdom Tome 2]

Tyran TM Frazier

Sortie VF le 15 novembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Elle a oublié son passé, il pourrait être son avenir. 

Doe n'a pas encore recouvré la mémoire mais elle sait qui elle est maintenant. Sa famille l'a retrouvée et elle était loin de s'imaginer qui elle était et tout ce qu'elle avait laissé derrière elle. Elle s'appelle en réalité Rammie et elle a repris sa place auprès d'eux. Loin de King, aux prises avec ses propres problèmes. 

Alors qu'ils cherchent tous les deux à reprendre le cours de leur vie, ils comprennent vite qu'ils ne pourront pas oublier ce qui est né entre eux. Mais King sait qu'il a des ennemis qui rôdent dans l'ombre et pourraient représenter une menace pour lui et ceux qu'il aime. 

Quant à Doe, elle a encore un long chemin à parcourir pour savoir qui elle est exactement et peut-être, un jour retrouver King.

L'avis d'Izabulle

Doe s'appelle en réalité Ray et elle nous plonge dans sa vie précédente sans aucun préambule. Ce second tome débute avec la même rapidité et euphorie d'horreur, que la fin du tome précédent. Aussi, n'ai je pas eu l'impression d'avoir quitté un seul instant notre couple atypique et encore moins la maison sur pilotis. Doe et King vont dorénavant faire un petit bout de chemin chacun de leur côté, car ils ont clairement des choses à régler. Les voir évoluer séparément est intéressant, car Doe va encore une fois devoir faire preuve d'adaptation et King de maitrise pour ne pas foirer sa vie.

De nouveaux personnages secondaires font leurs apparitions et cela redonne un coup de fouet à l'histoire, avec des révélations toutes plus surprenantes les unes que les autres. Clairement , je n'en ai vu venir aucune et l'auteur m'a littéralement malmenée du 1er au dernier mot. D'ailleurs, nous comprenons à la fin de ce tome qu'il s'agit bien d'une duologie sur le couple et construit comme cela, car l'auteur avait déjà bien placé ses pions dans le livre précédent, pour nous imposer un échec et mat parfait.

Alors que je pensais avoir lu toute la perversion et l'horreur possible de nos personnages dans le 1er tome, j'avoue que celui-ci m'aura encore plus violenté. Les scènes de tortures et de viol sont détaillées et viennent percuter fortement le lecteur, qui ressent la même rage que nos personnages qui en sont victimes. Ce second tome est tout aussi brutal, violent et addictif que le 1er. D'ailleurs, je pense que les petites touches de romance du 1er tome, avec notamment la tension sexuelle entre Doe et King m'auront manquées. J'ai définitivement trouvé ce second tome encore plus sombre.

Et puis ce titre… Il faut que je vous parle du titre, qui m'aura harcelé durant toute ma lecture. Qui est ce tyran ? Est ce un nouveau qualificatif affublé à King ? Mais pourquoi l'avoir utilisé comme titre? C'est qu'il a son importance, forcement ? Bon bref, toutes les hypothèses sont passées dans ma tête, mais bien sure pas la bonne, hein ?!

La saga Kingdom de T.M. FRAZIER fait partie de ces livres que l'on adore, alors que l'on aurait toutes les bonnes raisons de les détester. C'est comme lorsque l'on lit pour la 1ère fois "Cinquante de nuance de Grey", qui décidemment n'est pas pour nous, mais que l'on ne peut s'empêcher de reprendre, trop attiré par l'interdit et la découverte de l'inconnu. La saga Kingdom n'est que cela : interdit, sexe, violences, esprits sombres et torturés, et pourtant il vous sera impossible de le poser et même pire... vous le lirez en 1 ou 2 jours maximum tellement il est addictif.

En bref, un énorme coup de coeur pour un couple et une histoire tout simplement inoubliable !

Les tomes VO suivants portent sur Bear, un des meilleurs amis de King. Espérons que Hugo New Romance nous les traduise rapidement !!!

14 novembre 2018

Arthur et les gens très pressés

IMG_20181017_221221_378

Auteur: Nadine Brun-Cosme et Aurélie Guillerey
Editeur: Nathan
Sortie le 4 octobre 2018

Résumé:

Les journées d'Arthur se ressemblent et se bousculent avec tout plein de gens très très pressés. Jusqu'au matin où sa maman prend le manteau d'Arthur, son sac à dos, son goûter, mais pas Arthur. Pour la première fois, Arthur prend son temps et il trouve ça vraiment délicieux. Il va montrer aux adultes qu'on n'est pas toujours obligé de se dépêcher.

L'avis d'Izabulle:

Vite ! C'est l'heure ! Dépêche-toi ! Fini ton petit déjeuner ! Mets tes chaussures !
Tel est le quotidien d'Arthur, qui est sans cesse pressé, bousculé et martyrisé par le temps. Mais ce stress imposé par les adultes qui l'entourent et qui semblent toujours en retard, ne se limite pas à la maison. A l'école aussi, le rythme n'est que frénésie et rapidité. Alors quel bonheur, quand les parents d'Arthur l'oublient à la maison un matin et que ce dernier prend tout son temps pour se préparer et se rendre à l'école comme il l'entend.

Quelle jolie histoire qui donne bien des leçons. En premier lieu pour les parents, car mes enfants ont tout de suite fait le parallèle avec leur quotidien et ne ce sont pas gênés pour me dire que j'étais aussi stressée que la maman d'Arthur le matin. Et puis, cela m'a permis d'aborder avec mes eux la question du temps qui passe et la vision de chacun pour cette donnée en fonction de ses objectifs. Ce livre encouragera chacun à revoir son positionnement, aux parents de prendre d'avantage en compte le rythme de l'enfant et l'enfant de comprendre pourquoi les adultes sont tout le temps aussi pressés.

Mon fils de 6 ans a beaucoup aimé la partie où Arthur se retrouve seul dans la maison et où il vit à son rythme. Je pense qu'il a associé cette partie à un sentiment de liberté où l'enfant n'est plus sous le joug de ses parents et cela m'a bien fait sourire.

Pour conclure, un livre à la thématique assez simple en abordant le quotidien de chacun, mais qui est une vraie mine d'or de discussion et d'analyse de ce fameux quotidien avec les enfants. Les langues se délient assez vite et c'est l'occasion d'un regard franc et sincère sur notre image de parent. J'ai adoré autant l'après livre, que la lecture en elle-même, tant mes enfants m'auront étonné par leurs réflexions pertinentes. Un livre conseillé à partir de 3 ans et que nous conseillons sans aucun doute à tous les enfants.

Posté par evenusia à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Incroyables abysses

IMG_20181019_203650_825

Auteur: Elmodie
Editeur: saltimbanque
Sortie le 18 octobre 2018

Résumé:
Le terme abysse, du grec ancien ábyssos (" sans fond, d'une profondeur immense ") désigne l'ensemble des zones très profondes d'un océan.
Si les abysses occupent les deux tiers de la planète terre, l'absence de lumière, le froid et la forte pression de l'eau ont longtemps laissé penser qu'aucune vie n'y était possible.
Pourtant, dès les années 1970, des chercheurs y ont découvert une faune foisonnante incluant des représentants de presque tous les embranchements d'animaux marins.

L'avis d'Izabulle:

Je ne connais personne qui ne soit pas émerveillé devant un livre pop-up. Vous ne savez pas ce que veut dire pop-up ??? Mais si, ce sont ces livres qui quand vous les ouvrez, l'image sort de la page en 3 D par un astucieux système de pliage. Cela me rappelle personnellement mon enfance, où mon grand-père me lisait un livre de ce genre, qui semblait très très vieux, mais me faisait un effet magique à chaque fois.

Dans ce livre, l'originalité est le mélange entre la connaissance et les explications sur la faune et la flore maritime et les illustrations pop-up dessinées, aux couleurs pétantes et majestueuses. Des couleurs rouges, roses, oranges fluo ou turquoises se détachent, sur un fond noir représentant l'abysse.

20181022_192411

Le contraste est saisissant et le voyage au fond des abysses est totalement envoutant. Nous sommes attirés par tous ces habitants marins plus beaux les uns que les autres, jusqu'à tomber en dernière page sur le clou du spectacle, qui est aussi impressionnant que terrifiant. Mon fils s'est longuement amusé après la lecture, à se faire manger le doigt par le fameux poisson aux dents de scie de la dernière page.

Les textes accompagnent poétiquement ce spectacle visuel étonnant. Le spectacle est d'ailleurs de trop courte durée, car nous aurions bien souhaité rêver plus longtemps.

Un livre qui nous apprend plein de chose pour nous rendre plus cultivés, un livre époustouflant de beauté, un livre pour jouer, un livre pour rêver… et le dernier coup de coeur de la Izabulle family 💜💜💜

Posté par evenusia à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Jungles et réserves naturelles du monde

IMG_20181017_212716_338

Auteur: Mia Cassany et Marcos Navarro
Editeur: Nathan
Sortie le 18 octobre 2018

Résumé:

Les jungles sont les plus grands réservoirs de biodiversité de la planète et regroupent plus de 50% de la faune et de la flore terrestre. Le camouflage est la règle de survie. Mais il ne suffit pas toujours à lutter contre la déforestation. Chaque scène présente la diversité de la faune et de la flore d'une réserve sauvage et invite à repérer les animaux cachés dans ces magnifiques paysages.

L'avis d'Izabulle:

Nous avions découvert cette collection avec le précédent livre "Ports autour du monde", que nous avions beaucoup aimé.

Nous partons cette fois-ci dans la jungle et forêts du monde, à la découverte d'animaux bien souvent en voie d'extinction. Les illustrations son très jolies, aux coloris forts et riches en pigments. Chaque double pages est consacrées à un habitat naturel bien précis du monde, où est notifié le continent, souvent le pays et le nom de la région. S'il s'agit d'un très joli livre illustré, j'ai toutefois regretté le côté répétitif des images et le thème qui n'offre finalement pas beaucoup de variation. L'enfant est invité à compter le nombre d'animaux par pages , mais là aussi le jeu est le même à chaque page et manque donc d'originalité pour conserver l'attention du jeune lecteur.

Dans le précédent livre de la collection, la dimension humoristique nous avait beaucoup plu, mais elle n'a pas été reprise ici et c'est bien dommage.

En bref, un très joli livre illustré à découvrir et regarder, mais qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable.

Conseillé à partir de 5 ans.

Posté par evenusia à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


11 novembre 2018

[Chronique Film] Break de Marc Fouchard

Break

Sortie DVD - Blu Ray - VOD le 28 novembre 2018

Film musical avec Sabrina OuazaniKevin MischelHassam GhancySlimaneMaxime Pambet

Synopsis 

À la suite d'un grave accident, Lucie craint de voir se briser le rêve de sa vie : devenir danseuse. Elle quitte les beaux quartiers et part en banlieue à la recherche du père qu'elle n'a jamais connu. La jeune femme y croise Vincent, un ex-danseur qui a étrangement sacrifié sa passion. Poussé par Malik, son complice de toujours, il accepte de la coacher et lui fait découvrir un nouveau style de danse, le break. Issus de deux mondes différents, Lucie et Vincent vont s'engager dans un duo passionné de danse et de sentiments.

L'avis de Evenusia

Premier long métrage réalisé par Marc Fouchard, lui-même ex breakdanseur. Il a réussi à allier décors, scénographie et musique dans un contexte très actuel. Break est un vrai film sur la culture urbaine, qui met en avant breakdance, battles, free style, et toute la créativité sous-jascente des banlieues. 

Rares sont les longs-métrages français qui s'attaquent à la danse urbaine, un thème régulièrement abordé par les anglo-saxons. Le réalisateur a vraiment apporté la "French touch" au film dès les toutes premières images, avec cette incroyable scène de ballet aérien dans un bâtiment abandonné, qui jure avec la beauté et la légèreté de la chorégraphie. C'est un plaisir pour les yeux. 

Les personnages sont eux aussi très réussis. Ils possèdent tous des fêlures, ce sont des écorchés, que la vie n'a pas épargnés. Que ce soit la jeune Lucie (Sabrina Ouazini) qui se retrouve en banlieue dans l'espoir d'approcher son père, Vincent (Kevin Mischel) danseur incroyable qui a abandonné la danse pour des raisons mystérieuses, ou Malik (Slimane) vertuose des mots cloué à son fauteuil roulant, tous sont brisés. 

Les chorégraphies (Vagabond Crew) sont originales et travaillées bien qu'on sente que Sabrina Ouazini, malgré son corps d'athlète, est bien plus à l'aise dans les airs qu'au sol. Kevin Mischel, découvert auparavant dans le film Divine, crève l'écran et nous convainc autant par son talent de danseur que d'acteur. Slimane, quant à lui, est crédible dans son premier rôle à l'écran, et sa chanson "Vivre" apporte une petite touche musicale très douce et s'intègre joliment à la conclusion du film. 

A mettre dans vos listes de Noël !   

 BANDE ANNONCE

Posté par evenusia à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Amnésie de Cambria Hebert [Les fantômes du passé #1]

Amnésie

Sortie VF le 12 novembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Collection Infinity

Je me suis échouée sur le rivage d'une petite ville en bordure de lac.
Un endroit où tout le monde se connaît, et pourtant...
Personne ne me connaît, moi.
Je ne me connais pas moi-même.
Lorsqu'une femme ignore son propre prénom, existe-t-elle vraiment ?
J'ignore ma couleur de cheveux d'origine, ma date de naissance, mon lieu de résidence.
Je suis invisible.
À mes yeux et à ceux de tout le monde.
Tout le monde, sauf lui.
Je lis au plus profond de son regard et à la manière dont il scrute mon visage comme si je constituais une énigme qu'il était déterminé à résoudre, qu'il me reconnaît.
Je veux simplement des réponses, la vérité... savoir
Ses lèvres demeurent scellées. Toutefois, son regard m'ensorcèle.
Je ne peux avoir confiance en personne, pas même en moi-même. Quelqu'un veut ma mort, la même personne qui a tenté de me noyer dans les profondeurs sous-marines.
Elle va revenir me traquer...  Et je ne saurai pas à quoi ressemble mon ennemi.
Je ne sais même pas à quoi je ressemble.
Je suis Amnésie.

L'avis d'Evenusia

Eddie se promène un soir au bord du lac en ressassant ses idées noires quand il aperçoit une forme humaine dans l’eau. C’est une jeune femme presque inconsciente, presque morte, qu’il sort du lac et emmène à l’hôpital.

Elle ne se réveillera que deux mois plus tard, sans aucun souvenir.

Qui est-elle ? Que s'est-il passé ? Pourquoi est-elle dans blessée et dans un état de santé déplorable ? Autant de questions qu'elle se pose elle-même. 

Depuis qu’il l’a sortie du lac, Eddie va tous les jours à l’hôpital voir Amnésie. C’est comme cela qu’elle souhaite qu’on l’appelle en attendant qu’elle retrouve des souvenirs. 

Amnésie ne connait personne, se sent très seule et s’attache un peu plus chaque jour à son sauveur avec qui elle a noué un sentiment très fort et réciproque. Ils ne se quittent plus.

Mais le mystère autour d’Amnesie s’épaissit. Elle est désorientée et se sent constamment menacée. Les gens qui l'entourent, dans la ville, le personnel hospitalier, y compris Eddie, semblent tous lui cacher quelque chose.

Voilà une histoire très originale, avec une ambiance mystérieuse et sombre qui nous suit au long de notre lecture. Même si je n’ai pas été vraiment séduite par le style de l’auteure que j'ai trouvé très détaillé et un peu lourd, la lecture reste très addictive et le rapprochement d’Amnesie et d’Eddie très mignon à suivre. 

Si l'intrigue est partiellement éclaircie, il s’agit toutefois d’un premier tome et beaucoup d’interrogations restent encore sans réponse.

Absolution: Les fantômes du passé, T2 sortira le 10 décembre 2018. A vos précommandes ! 

10 novembre 2018

Dollars #1 - Pennies de Pepper Winters

Dollars 1 Pennies

Sortie VF le 24 octobre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady, collection New Adult

La romance la plus sombre que vous avez jamais lue !

Autrefois, quand j’avais dix-huit ans, j’étais étudiante en psychologie.
Maintenant, je suis la propriété d’un homme.
Volée et vendue, je suis couverte de bleus depuis le jour où mon monde a changé, il y a deux ans.
Je souffre en silence, je brûle de retrouver ma liberté. Mais pas question que je m’effondre.
Je ne peux pas me le permettre.
Et puis, il est arrivé.
Elder Prest, le seul homme qui me regarde et qui me voit. Le seul qui soit plus cruel encore que mon maître.
Il me veut pour des raisons que je ne comprends pas.
Il me prend l’espace d’une nuit, puis il s’en va sans un regard en arrière.
Jusqu’à ce qu’il revienne.
Et que la vie devienne bien plus compliquée.

L'avis d'Evenusia 

Voilà la seconde saga de Pepper Winters que je lis et si j’avais trouvé certains tomes de la Saga Monsters in the Dark vraiment difficiles à lir,e celui-ci est encore plus dérangeant, car l’auteure a une façon très particulière de nous projeter directement dans les pensées les plus intimes des héros.

Tasmin a été élevé de façon conservatrice. A 17 ans, elle est bien élevée, habituée à ne pas juger son prochain et à toujours tenter de comprendre la complexité humaine. Alors que sa mère l'emmène pour la première fois à un évènement caritatif, Tasmin est enlevée.

Disparues les bonnes manières, l’empathie et la tolérance, et bienvenue dans un cauchemar...

Tasmin est vendue à Alrik qu’elle devra appeler Maître À et qui la rebaptise aussitôt du nom de Pimlico, en référence à la ville où elle a été enlevée. Elle y voit une sorte de mort de son ancien moi et de renaissance en tant qu'esclave. Brutalisée par ce maître qui n’a de cesse de la rabaisser et de la transformer en sa chose, Pim décide pour protéger le peu qu’il reste de son âme de se taire à jamais. 

Maître À enrage de ne pas entendre sa voix, et de ne jamais obtenir de réponses à ses questions. Puisqu’elle a décidé de ne plus parler peut être consentira-t-elle à hurler ? 

Pimlico a perdu la notion du temps, elle est complètement renfermée sur elle-même. Elle a abandonnée toute idée de fuir.

C'est là qu'Elder Prest entre en scène. Il va venir chez Alric pour une transaction financière. Mais quand il pose ses yeux sur Pimlico, il devine que la jeune fille, frêle, mal habillée, docile et muette n'est pas là de son propre gré. 

Ne vous y trompez pas, Elder Prest est loin d'être un saint. C'est un voleur, un meurtrier qui n'éprouve ni empathie, ni remords. Il a fait fortune en profitant des autres. Mais il a vu dans les yeux de Pimlico quelque chose qui l'interpelle. Le silence qui entoure la jeune femme est un language qu'il comprend et qui le ramène à son propre passé. 

Mais Elder ne veut pas sauver Pimlico, ce qu'il veut c'est l'avoir pour lui ! 

Je suis totalement subjuguée par le style de cette auteure. Même si le rythme de l'histoire est lent, on ne s'ennuie pas une seconde et on se demande comment Pimlico va se sortir de cette spirale d'horreurs qui ne fait que s'accentuer. Car si Elder lui donne un espoir de s'enfuir, il n'est pas forcément moins cruel que Maître A. 

Peu d'espoir dans ce tome pour la jeune Pimlico, et beaucoup de questions sur Elder dont j'espère nous aurons les réponses dans les prochains tomes que j'attends avec beaucoup d'impatience.  

Si vous n'avez pas froid aux yeux et aimez la Dark Romance, foncez découvrir cette nouvelle saga de Pepper Winters

Posté par evenusia à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 novembre 2018

Saga Lux Tome 5.5 : Officiellement de Jennifer L Armentrout

Lux 5

Sortie numérique gratuite VF le 5 décembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez J'ai Lu, 

(novella de 17 pages)

Katy, Daemon et leurs amis sont parvenus à sauver l’humanité de la menace qui pesait sur elle. Les Luxens venus de l’espace et leurs alliés ont été mis hors d’état de nuire et, même si tout est à reconstruire sur Terre, l’avenir s’annonce plein d’espoir. 
Pourquoi Katy se sent-elle donc si nerveuse ? Qu’a-t-il bien pu se produire ? 
À vous de le découvrir grâce à ce bonus, qui clôt en beauté une saga d’exception !

Télécharger gratuitement

Posté par evenusia à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 novembre 2018

Ancrage de Sarina Bowen [Le Grand Nord #2]

Ancrage

Sortie VF le 4 octobre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Jude a tout perdu un jour de printemps, lorsqu' au volant de sa voiture, il a percuté un pommier tuant un homme. Ancien détenu qui soigne sa toxicomanie, il n'a d'autre issue que de retourner dans sa ville de Colebury dans le Vermont, seul endroit où il peut trouver du travail. 

Après une absence de trois ans, Sophie est stupéfaite de la réapparition de l'homme qui a tué son frère et brisé son coeur. Elle mesure aussi combien le voyou qui était amoureux d'elle a changé. Jamais il n'aurait fait du bénévolat dans les cuisines de l'église. Mais dans une petite ville où l'amour interdit est une loi en soi, personne ne tolérerait que Sophie et Jude se remettent ensemble, encore moins le père de Sophie qui se trouve être chef de la police. 

Tout s'oppose à leur amour. Un amour impossible autorise-t-il l'espoir d'une seconde chance ? 
Une histoire sombre et déchirante qui vous brisera le coeur puis en recollera les morceaux

L'avis d'Evenusia : 

Quand Jude termine la saison de la récolte des pommes à la ferme des Shepley, il sait que le retour à la maison va le confronter avec son passé et que ce sera une rude épreuve. Il lui faut tout son courage et son obstination pour ne pas retomber dans son addiction.

Le manque se fait encore plus puissant quand il aperçoit son ex, Sophie, la seule personne qui était importante dans sa vie d'avant. Alors qu’il pensait qu’elle serait partie faire une carrière musicale à New York, il réalise qu'elle est toujours là, vivant à quelques pâtés de maisons du garage où il travaille et habite.

Les souvenirs qu'il a vécu avec la jeune femme l’assaillent en masse et il sait qu’il ne leur faudra pas longtemps avant de tomber nez à nez avec elle.

Plus de trois ans ont passé depuis que Jude a été en prison pour l’accident de voiture qui a causé la mort du frère de Sophie. Depuis rien n’a vraiment avancé pour elle. Son père qui s'occupait peu d’elle avant l'accident et qui adulait son fils, l'ignore encore plus. Sa mère est totalement absente de sa vie et végète toute la journée devant la télé.

Malgré cette ambiance opressante, où la culpabilité d'avoir fréquenté Jude l'étouffe, il n'y a pas un seul jour où elle n'a pas pensé à lui. Son souvenir la hante, elle n'a jamais réussi à passer à autre chose. 

C’est une histoire beaucoup plus sombre qui vous attend dans ce second tome. Nous sommes loin de l’atmosphère légère et familiale de la ferme, même si on va également apercevoir les Shepley. Ici les liens familiaux sont inexistants de part et d’autre et nos héros n’ont pas grand chose à quoi ou à qui se raccrocher.

Jude doit apprendre à se faire confiance et à ne pas avoir peur de mériter Sophie qui est l’amour de sa vie. L’alchimie entre eux est très présente, ils s’aiment et se respectent, ils se veulent du bien mais ne savent comment se sortir de cet engrenage et de cette descente qui semble se poursuivre sans cesse.

Heureusement quelques voyages à la ferme des Shepley leur seront d’un grand secours et leur permettront de tenir le coup.

L'histoire de Jude et sa volonté de s'en sortir à tout prix est émouvante et prenante, on vit des évènements qui n'ont rien de léger et vous embarquent dans des situations qui ne vous laisseront pas indifférents. 

Posté par evenusia à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,