Les chroniques d'Evenusia

19 janvier 2017

[chronique film] LALA LAND de Damien Chazelle

 la la land

Sortie en salles le 25 janvier 2017

Comédie romantique musicale avec Emma Stone et Ryan Gosling

Synopsis : 

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia (Emma Stone) sert des cafés entre deux auditions.

De son côté, Sebastian (Ryan Gosling), passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.

Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…

Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

L'avis de Tory : 

Elle rêve d'être une grande actrice hollywoodienne et lui d'ouvrir un club de jazz. Si vous pensez que le scénario de La La Land ressemble à une énième production hollywoodienne clichée et bien vous vous trompez.

Mia et Sébastien veulent être la définition même du Rêve Américain. Alors que tout semble les opposer, leurs passions et leurs rêves vont les réunir.

La La Land va vous projeter dans un univers particulier, mélangeant le style moderne et ancien, que cela soit au niveau de la musique, de la danse, des costumes et même des décors. Ce film a tout ce qu'il faut pour satisfaire les 7 à 77 ans.

Les prestations de danse sont magnifiques et les morceaux de musique sont envoutants. On rit on est émus, on se surprend même à chantonner. N’en doutez pas, les chansons vont vous donner envie d'acheter la Bande Originale. On ne comptera pas le nombre de références cinématographiques et musicales exploitées, ce qui fait de La La Land un véritable héritage culturel.

Les performances, que cela soit au niveau du jeu d'acteurs, ou des numéros, vous transporteront et vous ne verrez pas les deux heures passer.

Après Crazy Stupid Love et  Gangster Squad, Emma Stone et Ryan Gosling se retrouvent une fois de plus dans La La Land. Damien Chazelle, le réalisateur (Whiplash), relève ainsi son pari haut la main de les remettre en scène dans un tout autre genre. L’alchimie entre les deux personnages est là.

L’étalonnage des couleurs est magnifique et donne des ambiances qui captivent encore plus le spectateur.

La La Land est un film à la fois fictif et réaliste qui insiste sur l’impact qu’ont certains choix sur notre destin. C'est également un hymne d’espoir, nous rappelant que croire en ses rêves n’est pas interdit.

Si je devais résumer La La Land en un mot : MAGIQUE !

Il n'est pas étonnant que le film ait remporté 7 Golden Globes le 8 Janvier dernier.

Prochain arrêt, les Oscars !

Bande annonce VOSTFR

Posté par evenusia à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Sexy Lawyers Tome 2 - Sous influence de Emma Chase

sexy lawyers 2

 

Sortie VF le 5 janvier 2017

Résumé de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

Jake, avocat et ami de Stanton et Sofia, est un homme charmant mais qui ne prétend pas être le Prince Charmant et qui enchaîne les conquêtes... Jusqu'au jour où il sera séduit par la belle Chelsea qui s'occupe de ses six neveux et nièces... sa vie va basculer ! 

Jake va découvrir les joies des réunions parents/élèves, la folie des concerts des One Direction et le stress des urgences ! Bref, l'avocat froid et ténébreux de Washington va connaître aux côtés de Chelsea, un monde tout à fait différent de celui dans lequel il évoluait jusqu'à présent, et qu'il n'avait pas prévu de laisser tomber... 

En grand défenseur de la veuve et de l'orphelin, Jake comprendra qu'il est la personne qu'il faut à la ravissante Chelsea, quelqu'un qui sache l'aimer, la protéger, la défendre...

 

Mon avis : 

J'avais été un peu déçue par le premier tome Objection de cette série Sexy Lawyers que j'avais trouvée un peu en dessous de ce qu'Emma Chase a l'habitude de nous proposer. Dans ce second tome elle renoue avec ce qu'elle fait de mieux : se mettre dans la peau du héros masculin. Ici ce sera Jake, que nous avons déjà rencontré. Il est l'ami et collègue de Sofia et Stanton (nos deux héros du Tome 1), que nous aurons par la même occasion de revoir ainsi que le quatrième larron, Brent, qui sera le héros du troisième tome.

Ce qu'on sait de Jake, c'est qu'en plus d'être un excellent avocat de la défense, c'est un incorrigible homme à femmes, préférant les histoires sans lendemain aux longues relations, ce qu'il n'a d'ailleurs jamais pratiqué. Malheureusement pour lui, une malencontreuse aventure d'un soir et la possibilité d'une MST plus tard, vont le faire réfléchir à tous les inconvénients de coucher avec quelqu'un qu'on ne connaît pas. Le voilà donc parti à s'essayer aux rendez vous galants, conversations spirituelles et à regarder les filles autrement que si elles n'étaient qu'une fabuleuse part de gâteau. 

Alors évidemment, quand il rencontre Chelsea dont le frère et son épouse, récemment décédés, lui ont laissé leurs six enfants à élever, rien ne l'avait préparé à tout ce qui allait lui arriver. 

Il n'y aura pas dans ce tome d'alternance des points de vue, contrairement au tome précédent, et franchement cela ne m'a nullement manqué, bien au contraire. Quand Emme Chase a déclaré, lors de son dernier passage à Paris, qu'elle était très à l'aise dans la tête d'un homme, car elle avait beaucoup observé ses frères et leurs copains quand elle était plus jeune et qu'ils avaient été une mine d'inspiration, même aujourd'hui encore et cela se reflète dans son écriture. Le fait qu'elle introduise également dans son histoire, six petits monstres aussi terribles qu'attachants, y est pour beaucoup dans le fait qu'on garde un sourire de contentement tout au long de notre lecture.

On se doute que six enfants à élever n'est pas toujours très drôle, mais cela donne lieu à une multitude de situations cocasses surtout avec l'irruption de ce géant de Jake, totalement inexpérimenté avec le enfants et qui a pour seule habitude de s'occuper de... lui.  

Avec un ton léger et drôle, de jolis moments d'émotion et quelques scènes torrides, ce second tome est un parfait cocktail avec tous les ingrédients nécessaires à une romance moderne comme on voudrait en lire plus souvent.  

Posté par evenusia à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Les Teasers et Spot TV de Cinquante Nuances Plus Sombres

C2jbs0xVEAAu4yA

C2QTZThUAAA7vOV

Darker1

Spot TV 

Et une diffusion TV pendant les Golden Gloves

trailer darker 1

Entre les teasers et les Spot-TV, il y a des chances que l'on soit bientôt submergés par de nouvelles images. Je vais regrouper tous ces petits bouts de film ici pour ne pas faire un article différent à chaque fois. 

Vous pouvez retrouver toutes les news de Cinquante Nuances Plus Sombres avec le tag "Darker" ou dans l'onglet "Cinquante Nuances Plus Sombres" situé sous la bannière d'accueil. 

Sources sur les videos

18 janvier 2017

CONCOURS : 2 exemplaires du roman LE ROI DU PLAQUAGE à gagner

En partenariat avec les Editions Milady,

je vous propose de jouer pour tenter de gagner du 18 au 30 janvier 2017,

2 exemplaires du roman "Le roi du plaquage" de Marc Moritz

Le Roi du Plaquage

Pour jouer c'est très simple :

- Laissez un commentaire sous cet article en répondant à la question ci-dessous : 

-  Quel est le sport pratiqué par le héros dans le roman "Le roi du plaquage" ?   (Indice)

Je donne une chance supplémentaire de gagner si vous suivez ma Page FB : ICI (facultatif pour participer).  

(n'oubliez pas de laisser votre adresse email dans la case prévue à cet effet)

 ___________________________________

Règlement : Le concours se déroulera du 18 au 30 janvier 2017 minuit. Une seule participation par foyer (même nom, même adresse). Il ne sera pas tenu compte des réponses incomplètes. Votre commentaire vaut acceptation du règlement. Je tirerai au sort le gagnant parmi les bonnes réponses et je mettrai le nom et/ou pseudo des gagnants sur le blog. Le roman sera envoyé directement par les Editions Milady. Il ne sera pas tenu responsable à l'éditeur ni au blog Les Chroniques d'Evenusia de la perte, le vol ou la détérioration du lot. Ce concours est ouvert à la France, Belgique et Suisse. 

Posté par evenusia à 19:18 - - Commentaires [51] - Permalien [#]
Tags :

Une flamme dans la nuit de Sabaa Tahir

une flamme dans la nuit

Sortie VF le 17 novembre 2016

Présentation de l'éditeur : chez PKJ

Elias a toujours voulu quitter Blackcliff pour enfin devenir libre. Mais ce rêve a un prix : Laia, une jeune résistante, lui permettra de fuir s'il l'aide à faire évader son frère, enfermé dans la pire prison de Blackcliff. Malgré le risque, Elias n'hésite pas une seconde et décide de forcer son destin. Traqués par les Martiaux, les fugitifs ignorent que ce voyage les conduira jusqu'au cœur de l'Empire, où des dangers plus périlleux encore les attendent...

L'avis d'Izabulle:

Nous retrouvons Elias et Laia où nous les avons laissés, à savoir fuyant dans les tunnels souterrains de la Ville. La fuite est difficile et éprouvante et notre jeune couple ne dévie pas de son objectif: Kauff. C'est à Kauff qu'est emprisonné le frère de Laia et ils sont bien décidés à aller le libérer.

J'ai eu quelques difficultés à entrer dans l'histoire, la bonne première moitié du roman étant plus lente et moins surprenante que ce qu'avait pu nous offrir "Une braise sous la cendre". J'ai persisté dans ma lecture car je n'avais pas vraiment de raison de ne pas accrocher, l'écriture de Sabaa Tahir étant toujours aussi aérienne et poétique et les personnages très bien construits.

Je crois finalement, qu'après avoir attendu longuement ce second tome, j'avais idéalisé un scénario autre que celui proposé par l'auteur et que ma déception a été trop grande. Nous voyons notamment réapparaitre le triangle amoureux Elias / Laia/ Kennan et cela ne m'a pas non plus enchanté, espérant découvrir une Laia plus mature du point de vue de ses sentiments amoureux.

Heureusement, la seconde moitié du livre reprend du poil de la bête et j'ai été totalement aspirée dans les rebondissements et trahisons à foison.

Malgré ma déception, je pense tout de même lire le troisième tome de cette saga, qui demeure une saga dystopique originale et intense.

Posté par evenusia à 19:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Infinite Love de Afreda Enwy [Nos Infinis Chaos #1]

Infinite Love

Sortie numérique VF le 11 janvier 2017

Présentation de l'éditeur : chez Milady, collection Emma

« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.
Oh, non... seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir...
— Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »

Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de 4 ans, aussi charmant que son père, ne vienne perturber cette dernière règle.

Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau...

Mon avis : 

Dylan vient de s'installer à San Francisco où elle espère repartir à zéro en laissant derrière elle de rudes épreuves qui l'ont profondément marquée. Elle est devenue très méfiante envers les hommes et est bien décidée à protéger un maximum son cœur et son corps. Pour cela, elle va s'efforcer de se tenir éloignée des hommes au maximum.

C'est sans compter sur le destin qui n'arrête pas de mettre sur sa route Nate Mine qui s'avère être coach dans son club de boxe, et son voisin. Mais il est aussi très sexy et tatoué et surtout père célibataire d'un magnifique petit garçon de quatre ans, Kyle, possédant le même charme que lui.

Pour Dylan va commencer une véritable mission, celle de ne pas succomber à ces deux là. Pour Nate ce sera de la faire changer d'avis. Ce ne sera d'ailleurs pas très difficile car leur alchimie est beaucoup trop puissante pour être ignorée. Tout est une question de temps. 

L'histoire de Dylan est très émouvante. On apprendra grâce à des flash-back, toute l'horreur de ce qu'elle a subi. C'est une jeune femme courageuse mais encore fragile, qui tente de se reconstruire petit à petit, en essayant de mener à bien ses études et ses projets d'avenir. Sa rencontre avec Nate et Kyle va venir tout chambouler et faire peu à peu fendre la carapace dont elle s'est entourée.  

Dylan est très secrète dés qu'il s'agit de parler de son passé mais elle est très entourée par sa famille qui a toujours été présente pour elle. On sent que la cellule familiale et tout l'amour autour est un thème qui doit être cher à l'auteure puisqu'il se reflète tout au long du roman, que ce soit avec sa grand-mère, sa mère un peu loufoque, son père attentionné ou même dans la famille monoparentale formée par Kyle et Nate.

Si le début du récit souffre de quelques longueurs et répétitions, l'histoire devient de plus en plus prenante au cours de la lecture et on se laisse très vite accaparer. C'est beaucoup moins léger qu'il n'y parait au premier abord et s'il n'y a pas vraiment de surprise, ni de rebondissements, l'écriture est très fluide et agréable et les sentiments très bien rendus, ce qui fait la force de ce roman. Que ce soit l'amour père/fils qui vous fera totalement fondre ou la relation entre Dylan et Nate qui est à la fois très douce et explosive, l'auteure réussit à créer une jolie bulle de complicité avec ce trio. 

Un roman absolument parfait pour ceux qui aiment le genre New Adult. On lui souhaite un joli succès... bien mérité. 

Posté par evenusia à 00:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 janvier 2017

The Night Of [Saison #1]

The-Night-Of-1

Mini-série américaine en 8 épisodes de Richard Price et Steven Zaillian

Synopsis :

Nasir « Naz » Khan est un étudiant américano-pakistanais vivant dans le Queens, à New York. Alors qu'il emprunte le taxi de son père pour se rendre à une fête, Naz se retrouve à conduire une jeune fille chez elle. Mais ce qui avait commencé comme une soirée idéale se transforme en cauchemar lorsqu'il se réveille à côté de sa compagne poignardée à mort.

Incapable de se souvenir des événements de la nuit, il quitte les lieux en vitesse, mais est arrêté peu après pour une banale infraction au code de la route. La police finit par trouver l'arme du crime sur lui et plusieurs témoins le désignent comme coupable.

L'Avis de Linagalatée :

Nasir a rendez-vous avec un copain pour aller à une soirée à New-York, il est à l’université et a bossé dur cette année, il a juste un peu envie de se détendre un peu et rencontrer des filles, mais on ne parle pas de ces choses là chez lui. Ses parents sont des immigrés pakistanais qui travaillent dur pour élever leurs deux fils et leur offrir une chance de réussir dans la vie.

Salim, le père, partage son taxi avec deux autres associés, et quand son copain se défausse, Nasir emprunte le taxi de son père, à son insue, pour se rendre à la soirée.

Mais Nasir connaît peu New-York et se perd souvent, il ne connaît pas bien non plus le fonctionnement du taxi et n’arrive pas à éteindre le macaron allumé sur le toit de la voiture, ce qui lui vaut quelques désagréments.

Une passagère monte à bord et devant son insistance et sa beauté, Nasir n’ose pas lui dire qu’il n’est pas le chauffeur habituel. Elle lui demande de l’emmener à un endroit nommé La Plage. Ils passent un long moment ensemble au bord du fleuve, buvant une bière pour elle et de l’eau pour lui. Elle lui offre un petit cachet, et Nasir foncièrement timide, n’ose refuser, pour la première fois de sa vie, il passe la soirée avec une fille.

ep01-ss01-1920

Nasir la raccompagne chez elle et elle l’invite à entrer. Mais cette jeune femme sous l’emprise de l’alcool et de cachets a de drôles de jeux, qui en tant normal auraient effrayés Nasir, mais sous l’emprise également des cachets qu’elle lui a offerts, et ne voulant pas passer pour un couard, il joue avec elle, jusqu’à se réveiller dans la cuisine en caleçon. Il retourne dans la chambre pour récupérer ses affaires et rentrer chez lui avant que son père ne s’aperçoive qu’il lui a dérobé sa voiture, et découvre le corps lardés de coups de couteaux, de la jeune fille, dans une mare de sang.

Incapable de se souvenir de tout ce qui s’est passé cette nuit-là et complètement paniqué, il prend le couteau avec lequel ils ont joué la veille et sur lequel il y a ses empreintes, s’habille et s’enfuit en courant. En arrivant au taxi, il s’aperçoit qu’il a oublié son blouson dans la chambre, dans la poche duquel se trouvent ses clés.

Il casse un carreau pour entrer à nouveau dans la maison, mais un voisin l’aperçoit et appelle la police.

Voilà comment la soirée qu’il avait prévue de passer entouré d’amis est devenue une nuit de cauchemar.

Arrêté et en possession de l’arme du meurtre, une suite de circonstances va faire de lui le coupable idéal. Il sera harcelé jusqu’à l’épuisement. Son avocat, n’est malheureusement pas un ténor du Barreau mais il va sincèrement s’attacher à Nasir et tenter de le défendre du mieux qu’il peut, jusqu’à se faire assister d’un confrère plus compétent.

images (2)

Que dire des prestations de Nasir et John ? Rien sinon qu’elles sont magistrales. A eux deux ils portent la série avec maestria.

Nasir dans son rôle d’étudiant timide, va évoluer d’une façon complètement inouïe au fil des épisodes. Il va passer par un désespoir sans fond quand il sera incarcéré, en se retrouvant au milieu d’hommes aguerris et sournois. Il tentera toutefois de poursuivre ses études, mais il devra faire face à tellement de haine, de racisme, que finalement il trouvera plus judicieux de se mettre à la musculation et à la gymnastique. Il s’attire cependant la sympathie d’un détenu, mais en prison, rien n’est jamais gratuit.

26-night-of

John, son avocat, par hasard pourrait-on dire. Il passait simplement dans le couloir du commissariat, trainant en savates hiver comme été, à cause de son exéma aux pieds, et s’est présenté à Nasir. Il est à l’antipode de ce que l’on pourrait imaginer d’un avocat, sale, débraillé, sans expérience au pénal, son boulot habituellement c’est de parvenir à faire sortir des petites frappes, contre une caution, et l’affaire est bouclée.

the-night-of-saison-1-episode-2-960523

Là il a à faire à une véritable inculpation pour meurtre et il se retrouve vite désarmé devant ses lacunes. Il se prend véritablement d’affection pour Nasir, le conseille du mieux qu’il peut, et va même aller jusqu’à mettre sa fierté de côté en reconnaissant qu’il n’est pas la hauteur du challenge et recommander un confrère à sa place. Cependant, il ne lâchera jamais Nasir et se chargera de toutes les basses besognes de recherches et de voisinage pour tenter de prouver son innocence, car il en est intimement convaincu, Nasir est innocent !

Cette série américaine créée par Richard Price et Steven Zaillian, est en fait une mini-série de huit épisodes d’environ 1 heure, est une adaptation de la série télévisée britannique Criminal Justice.

Elle a été diffusée au Canada, en Belgique et en France. Ce projet a vu le jour en septembre 2012 pour être finalement annulé en février 2O13. Revenant sur sa décision en mai de la même année la chaîne HBO décide que le tournage aura bien lieu, que la série comportera 8 épisodes et que le rôle de l’avocat de Nasir sera tenu par James Gandolfini (que l’on a vu entre autres dans Max et les maximonstres de Spike Jonze, dans le rôle de Carol, et dans Les Sopranos de 1999 à 2007 dans le rôle de Tony Soprano), mais suite à son décès, c’est Robert De Niro qui est pressenti pour le rôle.

gallery-1470432120-night-of-head-shave

Indisponible car déjà engagé sur un autre tournage, le rôle incombera finalement à John Turturro, c’est dire si sa prestation dans la série tient du miracle.

tumblr_inline_oc2x8gLmo31t0ijhl_1280

Il se murmure aujourd’hui que John Turturro et Riz Ahmed, auraient demandé à ce qu’il y ait une saison 2 à cette série policière, propos relayés par le site The Hollywood Reporter. Il s’agirait à priori d’une nouvelle histoire. Attendons de voir la suite. Il est bien évident que je vous tiendrai informés de toute nouvelle information concernant cette nouvelle.

BANDE ANNONCE

Acteurs :

John Stone : John Turturro, qui a tourné dans pas moins d’une soixantaine de films dont Exodus de Ridley Scott dans le rôle de Séthi, Transformers 2 et 3 de Michael  dans le rôle de l’agent Seymour Simmons. Il sera à l’affiche dans deux films en 2017.

Nasir Khan : Riz Ahmed, acteur et chanteur de rap, que l’on peut voir actuellement à l’affiche dans The OA (chronique ici).

Salim Khan : Peyman Maadi, acteur scénariste et réalisateur, on a pu le découvrir notamment dans Une séparation en 2011, film d’Asghar Farhadi dans lequel il joue le rôle de Nader.

Safar Khan : Pooma Jagannathan

Alison : Glenne Headly que l’on a pu voir dans le film Dick Tracy dans lequel elle incarne la petite amie du héros, et Le plus escroc des deux, partageant la vedette avec Steve Martin et Michael Caine.

Chandra Kapoor : Amanda Karan, que l’on n’a plus revue depuis cette série.

Dennis Box : Bill Camp que l’on a vu dans différentes séries et que l’on verra en 2017 dans un film de Matt Ruskin : Crown Heights.

Freddy : Michael K . Williams, acteur à la carrière impressionnante, que l’on a vu entre autres dans Assassin’s Creed de Justin Kurzel dans le rôle de Moussa. Il est également connu pour la grande cicatrice qui lui barre le visage et qui est due à une bagarre entre gangs à coups de lames de rasoir. Il a très souvent été photographié par des photographes célèbres tels que David LaChapelle, tellement son visage raconte une histoire.

Posté par evenusia à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Le roi du plaquage de Marc Moritz

Le Roi du Plaquage

Sortie VF le 27 janvier 2017

Présentation de l'éditeur : chez Milady Romance

Cent dix kilos de muscles peuvent-ils résister à un mètre soixante de finesse ? 

Romain Mevasta est un joueur de rugby comme on n'en fait plus. Et il le sait. C'est aussi un homme comme on n'en fait plus, mais il n'en a pas vraiment conscience. Il n'est pas de ces minets qui posent pour les calendriers. Il court les jupons c'est vrai, un peu, mais pas les soirées de presse. Très peu pour lui. À 35 ans il est en fin de carrière et se trouve à un tournant de sa vie. Il s'est taillé une réputation de cogneur dans sa folle jeunesse, mais en fait ses coéquipiers le surnomment le philosophe parce qu'il lit. C'est un bourru au coeur tendre finalement. Et sa rencontre avec Margot va le bouleverser. Margot est photographe, elle est là pour tirer le portrait des joueur et faire la photo annuelle. Certains joueurs, dont l'ennemi juré de Romain, se montrent un peu agressifs avec elle et Romain fait alors un peu trop honneur à sa réputation. C'est le début des ennuis pour lui et d'une belle histoire entre lui et Margot à qui il devra prouver qu'il est capable de donner sa confiance. 

Posté par evenusia à 07:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 janvier 2017

The Collection [Saison #1] = épisodes 4 à 6

épisodes 4 à 6

the-collection-serie-mode_5770539

 

L'avis de Linagalatée :

Le défilé se prépare, toutes les petites mains de l’atelier Sabine sont affairées autour des tissus, aiguilles et fils. Les mannequins dont Nina, sont présentes ainsi que Claude et Paul.

Mais à une semaine du défilé alors que tous sont débordés de travail, débarque un inspecteur chargé d’une enquête ; un cadavre a été retrouvé sur la propriété de campagne de Paul, à Melun.

Le défilé a enfin lieu, c’est une grande réussite aux yeux de tous, sauf peut-être à ceux de l’investisseur qui se montre dubitatif quant à la qualité des modèles.

Claude continue ses frasques au grand dam de Paul et commence à vouloir entrer dans la lumière de la célébrité, saut que pour tous c’est Paul le créateur, révéler l’existence et le rôle de Claude reviendrait à mettre en péril la maison Paul Sabine elle-même.

Les commandes affluent et plus rien de semble vouloir se mettre en travers de la réussite de la maison de couture.

L’inspecteur de police revient à la charge et Paul doit se rendre à Melun. Victor lui a révélé la vérité sur les ordres que lui a donnés Yvette et Paul interdit à sa mère toute présence au sein de la maison.

 Frances-de-la-Tour-incarne-Yvette-Sabine-la-matriarche-de-la-famille-dans-The-Collection_width1024

Les choses se précipitent lorsque l’inspecteur de police qui pensait avoir à faire à un cadavre de voleur, se rend compte de son erreur et veut interroger Yvette et Claude.

Malgré cela les Sabine décident de se rendre à la party organisée par l’un de leurs plus gros clients, mais Rossi, un journaliste véreux est également de la partie, et Paul et Nina, savent pour l’avoir déjà rencontré, à quel point il peut être nuisible. Les relations entre les différents protagonistes sont particulièrement tendues.

 6502662_thecollectio-20-preview-2300

Plus rien ne va entre Helen et Paul, entre Yvette et Paul, entre Nina et Billy le photographe, entre Claude et son nouvel amant qui est présent à cette soirée, entre Paul et Claude. Bref, vous l’aurez compris les deux derniers épisodes vont être sous tension le Jeudi 12 janvier 2017 ;

 6502662_thecollectio-10-preview-2300

Il y a fort à parier que les choses ne seront pas réglées à la fin du 8ème et dernier épisode de la première saison, et qu’une suite est d’ores et déjà programmée, mais c’est le blocus complet, rien ne filtre encore quant à cette éventualité.

Les différents personnages gagnent encore en qualité d’interprétation au cours de ces trois nouveaux épisodes et l’on s’attache de plus en plus à Claude, Nina et Helen, alors que Yvette, Victor et Paul, commencent à perdre des points dans les sondages, mais c’est tout à leur honneur, ils interprètent si intensément leurs personnages , qu’ils nous emmènent à ressentir à leur encontre exactement les sentiments qu’il veulent faire naître.

Trois nouveaux épisodes qui nous donnent une furieuse envie de voir la suite.

Posté par evenusia à 22:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,