Les chroniques d'Evenusia

31 juillet 2019

Blog en pause

holiday

 

Hello à tous et à toutes

Le blog sera en pause pendant quelques semaines. Nous partons pour un repos bien mérité et espérons que vous serez avec nous dès la rentrée pour de nouvelles chroniques et des news sur les prochains tournages des adaptations ciné, sans oublier les concours ! 

Plein de bisous à tous et à toutes et à très très vite ! 

Posté par evenusia à 00:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


25 juillet 2019

Silent Voice de Marie Matthews

Silent Voice Mary Matthews

Sortie VF le 21 juin 2019

Présentation : 

La vie d’Alabama Johnson s’écroule le jour où elle est arrêtée. Sous le choc, incarcérée, la jeune femme tente de reprendre pied avec la réalité en essayant de comprendre comment son passé l’a conduite derrière les barreaux. Pour la défendre, il y a Hawk Barnes, un jeune avocat qui vient de mettre les pieds dans le cabinet de ses rêves. Son but : devenir associé auprès de ses pontes du barreau qu’il a toujours admirés. Pour y arriver, il ne compte pas ses heures et accepte sans envie d’assurer les affaires pour lesquelles le cabinet est commis d’office. Alabama est perdue et son seul espoir réside en cet homme qui prend en charge sa défense à contrecœur. Hawk est ambitieux, audacieux et voit cette affaire comme une perte de temps qui le prive de cas plus gros qui pourraient faire sa renommée.Pourtant, c’est ensemble qu’ils vont tenter de démêler le vrai du faux et trouver les repères essentiels qui manquent à leurs existences.

L'avis d'Izabulle :

Nous faisons la connaissance d'Alabama, une jeune femme simple, intègre et généreuse, alors qu'elle est emprisonnée à New York pour le meurtre du patron d'un laboratoire pharmaceutique. Son chef d'inculpation ne colle pas avec sa personnalité et Hawk son avocat commis d'office va rapidement s'en apercevoir.

Alors que Hawk envisage les cas commis d'office comme un moyen d'obtenir des points pour devenir plus rapidement associé, il découvre en côtoyant Alabama qu'une autre justice est possible. L'avocat et sa cliente vont se rapprocher et c'est lui qui va finalement le plus évoluer au contact de cette relation interdite. 

Si j'ai pu trouver le rapprochement entre Alabama et Hawk un peu trop rapide à mon goût, elle n'en demeure pas moins très belle et chargée de tension sexuelle. 

J'ai élaboré plusieurs hypothèses concernant le procès et la fin de l'histoire, dont une qui aura bien fait rire ma co-lectrice Evenusia. Néanmoins,  je n'ai pas vu venir le dénouement et encore moins ce magnifique prologue. 

Mary Matthews est particulièrement douée pour soigner ses fins d'histoire et ses prologues ont toujours le don de me faire fondre.

Finalement,  Alabama et Hawk sont deux personnages émouvants et foncièrement gentils, plongés dans un milieu qui pourrait facilement les réduire en miettes. D'ailleurs,  les réflexions d'Hawk sur son métier donnent de la profondeur et une morale agréable. 

C'est encore une belle histoire que nous livre ici l'autrice et j'ai juste envie de lui dire :

Merci 💗 

L'avis d'Evenusia : 

Hawk, jeune avocat aux dents longues, accepte régulièrement de défendre des cas où il est commis d’office. Cela ne lui rapporte pas d'argent mais lui permet d’accumuler des points pour devenir plus rapidement associé dans le cabinet de grande renommée où il travaille.

C’est ainsi qu’il va faire la connaissance d’Alabama, une jeune femme accusée de meurtre. Il souhaite se débarrasser de l’affaire au plus vite d'autant plus qu'il vient d'être mis sur une grosse affaire. Il propose à Alabama de plaider coupable et ainsi pouvoir négocier son temps d'incarcération et échapper à un procès sans fin. Mais la jeune femme n’a plus aucun souvenir de ses actes et souhaite plaider son innocence. Tout d’abord agacé par ce choix qui va lui faire perdre des heures précieuses, il accepte d’écouter son histoire. 

Alors que je me suis posée mille questions sur Alabama, son passé, ses tragédies et surtout sur l’issue de son histoire, Mary Mathews a tout de même réussi à me surprendre. L'auteure n'a pas choisi la facilité et je trouve cela très osé de sa part.

Si j’ai été complètement happée par ma lecture, le lien qui se tisse peu à peu entre les deux héros, les révélations, j’avoue avoir été un peu surprise par la rapidité avec laquelle l'histoire prend fin. Il m'aura manqué quelques pages supplémentaires pour être totalement satisfaite.

Une histoire humaine, poignante et originale. 

 

Posté par evenusia à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 juillet 2019

Gromislav

IMG_20190709_194217_151

Auteur : Carole Trébor et Tristan Gion
Editeur : Aleph
Sortie le 23 aout 2019

Résumé :

Un géant dort sous nos pieds et il ne faudrait pas le réveiller !

« Svarog fit partir des interminables doigts du géant dix routes qui menaient vers tous les coins du monde. Des yeux humides de Gromislav, le dieu fit jaillir des sources d’eau pure comme l’était son âme. Il donna à son sang la couleur de l’humus. Puis il recouvrit doucement le gigantesque corps endormi de champs de fleurs où virevoltait du pollen, de bois où nidifiaient des oiseaux et de rivières joyeuses.
Depuis ce jour, Gromislav continue de dormir.
Il est là, sous nos pieds, le géant assoupi,
sous l’humus de nos forêts, le bitume de nos villes,
sous les plages et les champs, les plaines et les vallées,
sous les fleuves et les mers.
Sentez-vous parfois son souffle dans le vent de l’hiver ?
Avez-vous aperçu son reflet entre les nénuphars d’un étang ?
Vous le reconnaîtrez, un jour ou l’autre, si vous êtes attentifs au vent qui frôle la lumière, aux paroles des arbres et à la danse des vagues. »

L'avis d'Izabulle:

Nous voici dans un conte slave où Gromislav fait parti du peuple des géants. Alors que le dieu Svarog créé la Terre, Rod de son côté décide d'installer le peuple des géants sur celle-ci. Toutefois, le peuple des géants ne respecte en rien son lieu de vie et détruit tout ce qui l'entour. Les géants feront appel au diable en personne pour s'élever contre les dieux, mais Gromislav n'est pas de cet avis et il sera le seul à ne pas vouloir la guerre… Grosmislav est un protecteur et il se satisfait pleinement de cette petite planète bleue qui regorge d'éléments fabuleux.

20190713_165526

Cet ouvrage s'adresse aux enfants à partir de 6 ans et il est important je pense de respecter cette consigne d'âge. Ma fille Nabulle m'a avoué ne pas avoir réussi à suivre l'intégralité de l'histoire. En effet, les personnages sont nombreux et leurs prénoms ne sont pas faciles à retenir. L'écriture est par moment poétique et fantasmagorique, ce qui n'est pas toujours évident pour des enfants.

L'histoire en elle-même invite l'enfant à s'évader, à repenser son monde autrement. Ce conte nous amène à croire que la création de notre planète est le résultat d'une lutte terrible et qu'elle est donc précieuse. La nature et l'écologie sont des thèmes actuels, dont les enfants sont généralement assez sensibles. La détermination de Gromislav à protéger cette planète qui n'est pas la sienne au départ est attendrissante et il n'hésite pas à faire corps avec celle-ci.

20190713_165505

Le point fort de cet ouvrage est indéniablement ses illustrations qui sont extrêmement colorées, expressives et oniriques. Nous les avons tellement appréciées que nous n'avons pas hésité à y revenir à l'issue de notre lecture, pour les observer plus attentivement et découvrir des éléments qui nous avaient échappés.

Pour conclure, cet ouvrage vous offrira une belle immersion au coeur des dieux et légendes slaves, pour y découvrir une magnifique morale autour de la protection de notre mère nature.

Posté par evenusia à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 allée de la danse : Le rêve américain

IMG_20190501_174256_560

Auteur: Elizabeth Barféty
Editeur: Nathan
Sortie le 25 avril 2019

Résumé : Les élèves de l'École de Danse sont surexcités : les voici à New York, où ils doivent donner deux représentations exceptionnelles ! Les petits rats en prennent plein les yeux : visites emblématiques, burgers et sodas géants, mais aussi découverte du New York City Ballet !
Ils y découvrent un style de danse athlétique qui les intrigue ; au point que Maïna hésite à passer les auditions de la School of American Ballet...

L'avis de Nabulle (11 ans) :

Ce tome est très différent des autres cette fois, car les danseurs partent à New York et ça change des autres tomes. Le tome où ils partent en Chine était aussi intéressant pour la même raison. On apprend beaucoup de choses sur New-York, avec des précisons sur le paysage ou les monuments. Il y a moins d'illustrations dans ce tome, mais les personnages sont bien décrits et on ressent souvent leurs émotions.

Cette fois-ci le personnage principal est Naima et je l'ai bien aimé. Chaque tome porte sur un personnage principal différent et donc on ne s'ennuie pas.

Il y avait beaucoup de mots en anglais et cela m'a un peu dérangé. Cela m'a empêché de comprendre certaines phrases. Il n'y avait pas toujours la traduction du mot anglais en bas de la page et c'est dommage je trouve. En dehors des mots en anglais, les phrases sont très simples à comprendre et j'ai pu donc lire très vite ce tome en seulement 3 jours.

Les dernières pages du livre constituent un "savais-tu ? ," qui nous donne plein d'informations sur le New-York city ballet, le lac des cygnes ou la danse en général. Cette partie finale m'a vraiment beaucoup plu.

Posté par evenusia à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

TOTEMS et civilisations autour du monde

IMG_20190501_175439_990

Auteurs : Nacho Eterno et Mia Cassany
Editeur : Nathan
Sortie le 11 avril 2019

Résumé:

Sais-tu que les dragons sont très aimés en Chine et qu'ils ne font pas peur du tout aux enfants ? T'a-t-on appris que les Perses étaient les meilleurs guerriers à cheval de l'histoire ? Ou trouve-t-on le phénix qui renait de ses cendres ? Pourquoi les Egyptiens vénéraient-ils les chats ? Quel animal a permis la fondation de Rome ? De quoi nous protège l'éléphant ?
Dans toutes les civilisations du monde, les animaux ont joué un rôle symbolique important. Parfois représentés comme des dieux, parfois vénérés pour leurs vertus, les animaux réels ou mythologiques font partie de notre Histoire, depuis ses origines. Cet ouvrage original les présente, sur tous les continents, sous la forme d'un grand voyage visuel et culturel.

L'avis d'Izabulle:

Ce n'est pas le 1er album de la collection Mosquito ! que nous lisons, mais nous savons à chaque fois que le voyage sera exceptionnel.
Avec cet album, la collection utilise les animaux totems et les légendes, pour nous faire voyager à travers les civilisations aztèques, chinoises, Maoris, etc... Une double page est consacrée à chaque civilisation et cela est suffisant pour captiver l'attention de l'enfant et ne pas être trop lourd en texte. En effet, les illustrations ont une place importante dans ce livre-documentaire, en étant très détaillées et riches en pigments colorés.

Nous avons pu remarquer avec mes enfants certaines similitudes entre civilisations et donc repérer celles qui avaient des animaux totems identiques. Mon fils de 7 ans était très curieux des populations et nous avons fini par sortir le globe terrestre pour pouvoir situer géographiquement certaines civilisations. C'était très ludique et plutôt sympa que notre globe terrestre serve à autre chose qu'à décorer !
Ma fille de 11 ans était déçue que la France ne soit pas représentée dans cet album et cela m'a permis de lui expliquer que chaque civilisation avait marqué l'histoire à sa façon et visiblement la France ne faisait pas partie de ces civilisations personnifiant les animaux...

Mon fils de 7 ans m'a avoué ne pas avoir compris de nombreuses phrases, aussi je suis sceptique sur la recommandation d'âge de l'éditeur à partir de 5 ans. Pour ma part, je conseillerai cet ouvrage plutôt à partir de 7-8 ans.

Pour conclure, nous avons été très emballés par cet album qui est très riche en apports pédagogiques, mais aussi très visuel grâce à ses magnifiques illustrations d'animaux légendaires. Nous le conseillons à tous les amoureux des animaux et des légendes.

Posté par evenusia à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


23 juillet 2019

Le Marchand de Sable #2 de Gaïa Alexia

marchand de sable 2

Sortie VF le 27 juin 2019

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

La réalité est toujours plus complexe qu'elle ne paraît, y compris chez les dieux,

Mane, alias le Marchand de sable, a fait voler en éclats toutes les certitudes de Nola. Passant des rêves à la réalité, l'homme qui hantait ses cauchemars lui a révélé l'existence d'un monde peuplé de dieux aux pouvoirs incroyables. Un monde dans lequel elle aurait été la déesse de la nuit et lui celui de la lune. Un monde où ils se seraient aimés avant qu'elle ne le trahisse... 

Alors qu'ils succombent de nouveau et que Mane choisit d'oublier sa haine, il pourrait voir ses espoirs se briser et son coeur avec. 
Sera-t-il suffisamment fort pour supporter les nouvelles épreuves ou laissera-t-il son âme s'obscurcir davantage ? 

Et si derrière l'histoire d'amour de Mane et Nola se cachait des enjeux qui les dépassent ? 

Après les succès d'Adopted Love et de Baby Random, Gaïa Alexia revient avec une série transcendant les codes de la New Romance. 
Elle y embarque ses lecteurs dans un territoire où mystère et attirance ne font qu'un, au coeur des mythes nordiques.

L'avis d'Izabulle:

Nola vient de quitter Mane et elle est dévastée. Nous découvrons les raisons de sa fuite, mais celles-ci sont confuses, car issues d'une prédiction.
Nola ne baissera pas les bras pour autant. Elle décide de retrouver Mane et de le convaincre de mener ensemble une enquête qui les mènera à la vérité.

J'avais une attente forte vis à vis de ce second tome, qui devait je l'espérais, nous apporter des personnages plus fouillés et matures. J'ai malheureusement été très déçue et cela principalement dû au personnage de Mane, qui m'a paru antipathique et immature depuis le début.

Mane est un personnage central et si les seconds rôles comme Sol ou Kvasir apportent leurs touches d'originalité, ils n'ont pas réussi à eux seuls à me transporter.

Nola a su montrer une évolution intéressante dans ce tome, tenant enfin tête à Mane et combattant ses propres démons. Sa rencontre avec la reine du royaume des morts sera clairement mon moment préféré, car Nola va enfin réfléchir, élaborer, se projeter et non plus être en constante dispute avec Mane. Car pour être franche, toutes ces disputes au sein du couple m'auront épuisée.

Pour conclure, une romance paranormale qui a su me séduire par son contexte original lié aux dieux nordiques. Toutefois, l'histoire est à mon sens desservie par des personnages trop lisses et immatures et c'est bien dommage.

20 juillet 2019

Les MacCoy #2 L'Ogre et le Taureau de Alexiane Thill

Les Mac Coy 2

Sortie VF le 4 juillet 2019

Présentation de l'éditeur : chez Hugo Poche 

Riamh, m'eudail
À jamais, mon amour...

Après avoir découvert le terrible secret de Caleb MacCoy, Phèdre a rejoint le château de Dunvegan pour enfin prendre possession de l'héritage de son père. Désormais à la tête des MacLeod, elle découvre la vie de chef de clan... Mais sa position est fragile : depuis son fief d'Inveraray, le bourreau de son enfance, Henry Campbell, est à l'affût de la moindre opportunité pour la faire chuter... 
Et pour cela, il est prêt à se servir de Caleb. Car aux yeux des clans, Phèdre est toujours la Pupille de ce dernier, et elle est donc censée respecter ses ordres...

L'avis de Xylara :

Phèdre est de retour à Inchkeith. 
Deux mois ont passé depuis cette terrible journée où elle a appris l'horrible crime de Caleb....
Désormais, elle veut tenter d'oublier l'homme qu'elle aimait.
Devenir Chef de Clan sera son unique préoccupation.
Mais la tache s'avère très difficile.
Phèdre aura-t-elle la foi et la volonté devant l'ampleur de ce qui l'attend ?

C'est avec beaucoup de plaisir et d'impatience que je suis partie à la découverte de ce second tome où nous allons plus particulièrement suivre Phèdre .

Pour la jeune femme, c'est un monde dont elle ignore tout. Elle est une MacLeod et aujourd'hui, c'est elle qui devient Chef de Clan.
Non seulemen elle va devoir apprendre les lois qui régissent les clans d'Écosse, mais aussi se confronter aux Mackenzie ou aux MacCoy.

Dans ce second tome inutile de dire que la jeune femme va souffrir sur bien des points pour arriver à trouver cette place tant difficile.
Rien ne lui sera épargné, que ce soit dans sa vie sentimentale ou les confrontations avec ses ennemis qui veulent la faire plier à leurs conditions !

Heureusement, elle peut compter sur l'amour de sa mère ainsi que le dévouement de ses hommes. Quant à Caleb, l'homme qu'elle aime et qui l'a profondément meurtrie, il devra faire face à des choix cruels et pour lui aussi les épreuves vont être terribles, .

La romance n'est pas vraiment mise en avant même si elle est présente, mais difficile dans le contexte où évoluent Phèdre et Caleb. 

Que dire de cette suite riche en tous points et avec laquelle je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Des événements viennent ponctuer régulièrement la lecture. Les personnages principaux comme vous l'aurez compris passeront par des moments difficiles ! 

Une fin ? Pas sûr ! En lisant les dernières pages, on peut penser qu'un tome 3 pourrait voir le jour. Cela serait une jolie surprise,!

Cette série est un vrai plaisir à lire d'autant plus si vous aimez l'Ecosse, son dialecte gallois et ses paysages sauvages et magnifiques à couper le souffle!

L'Ogre et le Taureau devient mon coup de coeur tout comme le fut le premier tome L'Ogre et le Chardon !

Posté par evenusia à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 juillet 2019

Love Crescendo de Tillie Cole

Love Crescendo

Sortie VF le 10 octobre 2019

Présentation de l'éditeur : chez Hachette Romans

Lorsque Cromwell, 19 ans, est derrière ses platines,
les corps se pressent, la fièvre monte. Personne ne lui résiste.
Jusqu’à la fille dans la robe violette.
 
Ce soir-là, Bonnie est venue voir
l’ex prodige du classique qui lui a inspiré sa passion.
Son verdict tombe, implacable  : la musique de Cromwell n’a plus d’âme.
 
Cromwell n’aurait pas dû se laisser atteindre.
Pourtant, les paroles de Bonnie rallument en lui
l’étincelle de quelque chose qu’il croit mort depuis longtemps.
 
Alors, quand le destin les force à travailler ensemble,
leur attirance mutuelle les rapproche,
leurs sentiments se font plus forts.
Et, malgré les secrets qui pourraient leur briser le cœur,
jour après jour, leur amour va crescendo…

L'avis d'Izabulle :

Alors que j'étais tombée amoureuse de "Mille baisers pour un garçon", je ne pouvais passer à côté de cette nouvelle publication Young Adult de Tillie Cole.

Des parallèles sont notamment à faire entre les histoires, qui présentent toutes deux des jeunes gens très matures pour leur âge, car fortement malmenés par la vie.

Bonnie connaît Cromwell depuis son enfance, lorsqu'elle a découvert ses vidéos dirigeant des orchestres symphoniques alors qu'il était tout jeune.

Cromwell a un don. Il voit la musique se décomposer en couleurs, formes et goûts. Cette partie de l'histoire portant sur la musique et le don de Cromwell est très réaliste et addictive. C'est beau, mais Tillie Cole a toujours cette part sombre qui a besoin de s'exprimer et elle ne va pas épargner ses personnages.

Certains pourraient ressentir un trop plein d'émotion lié aux événements dramatiques qui s'enchaînent. Cela n'a pas été mon cas, même si je reconnais avoir versé des larmes. J'ai plutôt regretté un manque d'originalité dans le scénario, que j'ai deviné finalement assez aisément,  mais cela n'a pas été suffisant pour gâcher ma lecture.

C'est une histoire belle, magnifique, mais aussi extrêmement triste. La boîte de mouchoir sera indispensable, vous êtes prévenus !

J'ai adoré découvrir la musique de Cromwell et l'altruisme infini de Bonnie. La folie d'Easton et la patience du professeur Lewis. Chaque personnage nous offre un secret à découvrir et la lecture ne souffre d'aucun temps mort.

L'avis d'Evenusia : 

Quel magnifique récit avec un sujet très original. Si l’on peut deviner facilement la trame de l’histoire, on se laisse toutefois emporter par la plume romantique et poignante de Tillie Cole.

Cromwell Dean est un jeune DJ anglais de grande renommée. Sa nature sombre, son talent, ses piercings et ses tatouages font de lui un être charismatique et mystérieux que les filles s'arrachent. 

Après l’un de ses sets musicaux dans une boîte de nuit et alors qu’il noie ses sombres pensées dans l’alcool, il fait la rencontre de Bonnie, qu’il avait aperçu plus tôt, immobile, sur la piste de danse. Elle est assise sur le sable à écouter de la musique classique avec son téléphone. Ils échangent à peine quelques mots mais ils seront suffisants pour perturber son avenir. "Sa musique n’a pas d’âme".

Cromwell est synesthète, et j'avoue n'avoir jamais entendu cette caractéristique qui m'a totalement passionnée dans le roman. Cela veut dire qu'il voit la musique en couleurs, mais pas seulement et vous le découvrirez au fur et à mesure. C’est un don fabuleux qui fait de lui un petit prodige. Malheureusement, les sensations sont par moment très envahissantes et deviennent difficiles à gérer. Cet aspect est incroyablement bien retranscrit et expliqué par l'auteure, et les sensations décrites sont très visuelles, donnant à l’histoire une dimension poétique.

Bonnie et Cromwell sont de jeunes héros touchants qui vont vous malmener l'âme et remuer vos tripes. Ils s’entourent de plusieurs personnages, tout aussi importants qui vont apporter leurs lot de joies et de situations difficiles.

C’est dramatiquement beau et vous n'en sortirez pas indemnes.

18 juillet 2019

Wild Men #2 de Jay Crownover

wild men 2

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

L'idée venait pourtant d'elle. En voyant sa meilleure amie en proie à la tristesse, Emrys avait proposé de partir en randonnée équestre dans le Wyoming pour la distraire. Elle n'aurait jamais pu se douter des terribles événements qui surviendraient sur leur route.

Emrys est ressortie de cette expérience l'âme meurtrie et le corps blessé, avec un seul objectif : oublier. Oublier tout ce qui s'est passé et la culpabilité qu'elle ressent vis-à-vis de Sutton, le troublant cow-boy qui a mis sa vie en danger pour la sauver.

Elle a fui, voyagé, mais aujourd'hui il est temps de retourner dans le Wyoming. De retrouver sa meilleure amie, de se pardonner ses erreurs et... de remercier Sutton, qui n'a cessé de hanter ses pensées.

Sauf que l'incident a transformé le cow-boy. Violent, auto-destructeur, il s'est emmuré dans la solitude. Emrys se sent désormais investie d'une mission : réparer cet homme brisé par la vie. Pour, enfin, redevenir elle-même.

L'avis d'Evenusia : 

Souvenez-vous dans le tome 1 de la saga des Wild Men, Sutton et Emrys ont été attaqués lors d'une excursion et blessés. Après ce difficile épisode et encore dans son lit d’hôpital, Sutton chasse Emrys de sa chambre et lui demandé de ne plus revenir au ranch. Il ne veut plus la revoir. C'est un vrai drame pour Emrys qui avait craqué pour le cow-boy protecteur, mais elle décide de l'écouter et de partir. 

Sutton ne supporte plus de voir le visage meurtri de la jeune femme, cela lui renvoie à ce qui s'est passé et son incompétence à protéger la jeune femme de ses agresseurs.

De son côté Emrys s'est littéralement enfuie et cachée, s’éloignant de tous pour penser des blessures et le rejet de Sutton. Mais elle finit par constater qu'elle ne pourra jamais aller de l’avant si elle n’affronte pas ses démons et pour cela il faut qu'elle parle à Sutton de nouveau. Elle veut avoir l’occasion de s’excuser car elle est persuadée que c’est elle qui les a mis dans cette situation périlleuse. Emrys est loin de se douter que Sutton est en proie à ses propres problèmes, et qu’il a amorcé une plongée vers l’alcoolisme.

Ils ont tous deux beaucoup de choses à se pardonner.

Jay Crownover met souvent en scène des personnages qui ne sont pas parfaits, ce qui les rend d’autant plus attachants. Sutton va faire des erreurs et a du mal à es affronter. Heureusement Emrys sera là pour l’aider à y faire face. Son retour au ranch va évidemment surprendre tout le monde et dérange Sutton.

Entre attirance et rejet, Emrys devra faire la part des choses et gérer les sentiments contradictoires de Sutton. Mais le danger continue à rôder et celu-ci pourrait bien mettre en péril la vie de certains membres du ranch. 

Encore un nouveau tome totalement différent du précédent. Là où Cy, l'aîné des Warner, était dans le contrôle, Sutton, lui, est plus fragile, et certainement le plus taciturne d’entre eux. La vie ne l’a pas épargné et sa femme non plus d’ailleurs. Malgré leur séparation celle-ci lui mène la vie impossible, cherchant à tout prix et par n'importe quel moyen à récupérer leur fille dont il a la garde. Mais ses penchants pour la bouteille pourraient bien profiter à son ex-femme.

Bourrée de rebondissements, cette lecture vous plongera au cœur des montagnes du Wyoming, ses ranchs, ses petites villes et toutes sortes d'histoires avec ses habitants. 

15 juillet 2019

Nos infinies insomnies de Alfreda Enwy [Infinite Love #4]

Nos infinies insomnies 4

Sortie VF poche le 3 juillet 2019

Présentation de l'éditeur : chez Milady

Lorsque Levy débarque dans la petite ville de Friendship, elle n’a jamais rien connu de la vie. Du moins rien de bon. Écorchée vive et insomniaque, la jeune femme n’aspire qu’à une chose : commencer à vivre.
C’est dissimulée derrière ses longs cheveux noirs qu’elle fait son entrée à l’université avec au fond de son sac, sa trousse de premiers secours qui ne la quitte jamais. Elle a fui les horreurs de son passé mais certaines habitudes ont la vie dure. Cette trousse, elle l’a d’ailleurs utilisée la veille au soir en aidant un jeune homme qui sortait d’une bagarre. Impulsif et populaire, Delsin est son parfait opposé. Pourtant, le quarterback de l’équipe de foot universitaire est lui aussi insomniaque et semble cacher une noirceur qui fait écho à celle de Levy.
Mais lorsque le passé les rattrape, les fragilités de l’un et de l’autre pourraient bien faire voler en éclats le lien qui peu à peu les unissait…

L'avis d'Izabulle :

C'est avec nos infinies insomnies que je découvre pour la première fois l'ecriture d'Alfreda Enwy.
L'histoire qui va lier Delsin et Levy n'est pas particulièrement originale où surprenante, toutefois ses personnages et son écriture m'ont tout de suite embarquée.

Ses deux personnages principaux ont connu des enfances au parcours traumatique. L'histoire aurait pu facilement tomber dans la sur-enchère dramatique, mais il n'en est rien. L'autrice a su créer des personnalités riches et aux milles facettes.

Delsin et Levy savent tendre la main pour saisir les nouvelles opportunités qui se présentent à eux, ils sont forts et nous montreront la beauté de leurs resiliences.

Leur histoire est extrêmement romantique et sans dispute inutile. J'ai adoré les voir s''apprivoiser mutuellement. D'autant que Levy manque énormément de confiance en elle et que Delsin est décidé à la protéger et la faire sienne.

Les scènes sexuelles ne sont pas trop nombreuses, mais extrêmement sexy et intenses. Ce jeune couple se complète parfaitement et mon coeur a fondu pour eux.

L'autrice a pris son temps pour nous conter cette belle histoire et pourtant je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Elle ne se précipite pas, rendant de fait l'ensemble crédible où tout coule de source.

Il y a des auteurs comme cela dont vous connaissez le nom, mais pourtant votre route ne croise que tardivement leurs histoires. Alfreda Enwy en fait partie et je dois dire que ce coup de coeur tardif m'a parfaitement comblée ❤

Posté par evenusia à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,