Les chroniques d'Evenusia

29 mars 2015

Prince Captif Tome 1 : L'Esclave de C.S. PACAT

Prince captif #1 CS Pacat

 

Sortie le 29 mai 2015

Résumé de l'éditeur : chez Milady

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d'Akielos. Mais lorsque son demi-frère s empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d'un royaume ennemi.

Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s'allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.

Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l'homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr...

Mon avis : 

Avec ce premier tome, nous plongeons dans l'univers délicieusement décadent de CS Pacat avec des décors dignes de la Grèce Antique. Damianos (Damen), Prince d'Akielos a été trahi par son demi-frère et offert comme cadeau royal en tant qu'esclave à l'ennemi, le Prince Laurent. Evidemment celui-ci ne connaît pas la véritable identité de Damen qui va tout faire pour la garder secrète. Les deux Princes sont totalement opposés : Damen est un guerrier, entraîné, fort, et courageux, loin de l'apparence fragile et précieuse des esclaves. Laurent est blond, majestueux et aussi cruel qu'il est beau. Il déteste tout ce qui vient d'Akielos et va très vite s'en prendre à cet esclave fier et rebelle qui lui a été livré en cadeau, ce qu'il considère plus comme un affront de la part de son ennemi.

L'écriture, qui paraît d'un premier abord assez simple, est en fait très élaborée. L'auteure ne manque pas de donner des détails précis et imagés sur tout, créant ainsi une atmosphère très particulière. On a l'impression qu'il y a un double sens à chaque phrase et parfois j'ai relu certains passages plusieurs fois avant de comprendre les subtilités des échanges entre certains personnages. Le récit reste malgré cela très fluide et on se laisse peu à peu happer par cette ambiance. 

On ressent la captivité de Damen et son impuissance malgré toute sa force de volonté. On sent vraiment l'opposition des deux régions. Nos deux Princes sont à l'image de leurs mondes, totalement contradictoires. Malgré une tension sexuelle palpable tout au long de ce premier tome et cela dès leur première rencontre, il n'y aura aucune scène de sexe, mais il est d'ores et déjà indéniable qu'il y en aura, on le sent. C'est clairement un tome de mise en place. On va découvrir toutes les intrigues, complots et les subtilités politiques de chacun. La haine et la répulsion que les deux héros ressentent l'un pour l'autre va pourtant les conduire peu à peu à mieux se connaître et ils vont être obligés, parfois malgré eux, de se dévoiler et d'accepter, sans vraiment le vouloir, l'aide de l'autre. 

Je ne suis pas une grande fan de romance M/M, et du coup quand j'en lis une, j'avoue avoir l'esprit assez critique. Alors je n'étais pas franchement enthousiaste en démarrant cette lecture surtout que l'histoire semblait se dérouler dans un milieu d'hommes assez efféminés, le côté mâles fragiles, maquillés et vêtus avec broderies et bijoux, n'étant carrément pas du tout ma tasse de thé. Mais de page en page, je me suis totalement laissée happer par l'histoire, l'ambiance, l'intrigue et les personnages. Rien n'est laissé au hasard. Les personnages sont extrêmement bien décrits et fignolés dans les moindres détails à tel point qu'on n'a aucun mal à se les imaginer. L'histoire prend place très lentement, afin d'être totalement immergés dans cet univers original. Et le résultat est réussi puisque j'enchaînerai avec le deuxième tome, qui sortira en même temps que le tome 1.

 

Posté par evenusia à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


27 mars 2015

Captive in the dark de CJ Roberts

Captive in the dark

Mon avis : 

C'est ma première incursion dans le domaine de la Dark Erotica et pas des moindres puisque cette duologie de CJ Roberts semble avoir fait l'unanimité auprès des lecteurs outre Atlantique. Avant de commencer, je crois qu'il est impératif de savoir dans quel type de lecture on se lance. C'est dérangeant et absolument pas transposable dans la réalité sous peine d'être complètement révoltée par ce qui arrive à l'héroïne. Il faut essayer de rester détaché car on sort totalement de notre zone de confort et je comprends qu'on soit réticent à lire ce genre de romans qui malmènent autant les lecteurs que les héros. Des thèmes sensibles sont abordés tels que l'esclavage sexuel ou la torture physique et psychologique. 

Après avoir été torturé et malmené dans sa jeune enfance, Caleb a été sauvé de ses tortionnaires alors qu'il était adolescent. Il est désormais en charge de former des femmes à devenir esclaves sexuelles. Quelque fois par obligation, d'autres par besoin personnel ou parce que leur culture l'exige, ces femmes ont décidé de se soumettre. La première fois qu'il voit Livvie, elle lui plonge dans les bras, alors qu'elle est suivie par un agresseur. Elle est alors pleine d'admiration pour son sauveur et ne pense pas un seul instant qu'elle vient de foncer tête baissée dans les problèmes. Caleb est persuadé que Livvie sera la pièce maîtresse pour mener à bien la vengeance qu'il a tant attendue. Son objectif : la kidnapper et faire d'elle un objet de convoitise pour l'homme qu'il souhaite éliminer. Il pourra ainsi, par l'intermédiaire de cette femme, approcher cet homme qui reste inaccessible.

Mais la jeune femme va s'avérer d'une grande fierté et très difficile à faire plier. Qu'importe car il a plusieurs semaines pour la briser. Ce qu'il n'avait pas prévu c'est que Kitten, comme il appelle désormais, a bien plus de choses en commun avec lui qu'il ne le pensait. Peu à peu la jeune femme va réussir à intriguer son ravisseur et à pénétrer sa carapace.

Quand Livvie a reconnu en Caleb celui qu'elle avait surnommé son Prince Charmant, elle est anéantie. Il provoque en elle une attirance malsaine. Il est aussi beau que son attitude est cruelle. Il la punit sans scrupules tout en lui donnant du plaisir. Elle refuse d'analyser ce qui se passe dans son corps et dans sa tête mais il lui donne plus qu'elle n'a jamais eu auprès de ses proches. 

J'ai détesté Caleb dans ce premier tome, c'est un héros suffisant, arrogant et sans pitié. Il s'est lui même conditionné à être comme ça pour ne pas souffrir. Mais une part de lui ne peut se résoudre à se comporter comme ses propres bourreaux l'ont fait avec lui. Il a beau malmener son otage il ne peut s'empêcher de la réconforter et surtout de veiller à toujours lui donner du plaisir.  
Il faut vraiment lire ce livre pour ce qu'il est ; une fiction et tenter de se détacher des émotions des personnages qui sont très fortes. Il y a des scènes douloureusement choquantes qui peuvent heurter la sensibilité de certains mais malgré tout, on ne peut qu'admirer la prouesse de l'auteure qui va rapprocher peu à peu deux êtres qui n'ont jamais été aimés. L'une crève de pouvoir l'être un jour et l'autre n'a aucune idée de ce que c'est. Ce sentiment que Caleb sent grandir pour Livvie, il va le combattre de toutes ses forces. C'est une sensation qui lui est étrangère et qu'il ne comprend pas.

C'est poignant et ça retourne les tripes, on s'accroche et à la fin on a hâte de savoir comment il vont bien pouvoir s'en sortir.

Pas de sortie VF pour le moment et je doute qu'un éditeur français se lance dans ce type d'aventure mais franchement cela vaudrait vraiment le coup. 

Captive in the Dark et Seduce in the Dark doivent être lus dans l'ordre et constituent une seule et même histoire totalement incroyable. 

Posté par evenusia à 12:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Stage Dive Tome 2 : Play de Kylie Scott

play Kylie Scott

Sortie VF le 1er avril 2015

Résumé de l'éditeur : chez Jc Lattès, Collection &Moi : 

Anne a de gros problèmes d’argent, mais se faire payer pour jouer la petite amie parfaite n’était pas une bonne idée, peu importe que Mal soit le batteur des Stage Dive. Maintenant qu’elle n’est plus libre, son meilleur ami Reece lui déclare sa flamme. Si seulement l’attraction entre Mal et Anne n’était pas si forte, au-delà du simple arrangement…

Résumé VO: Traduction Evenusia (on copie, on crédit svp)

Mal Ericson, batteur du célèbre groupe de rock Stage Dive, a besoin de donner une image de lui plus sage - au moins pour un laps de temps. Avoir une gentille fille à son bras devrait faire l'affaire. Mal n'a pas l'intention que cette situation temporaire devienne permanente mais il ne comptait pas non plus tomber sur la fille qu'il lui fallait. Anne Rollins n'aurait jamais pensé qu'un jour elle rencontrerait le dieu du rock qui décorait les murs de sa chambre d'ado - surtout pas dans de telles circonstances. Anne a des soucis d'argent. De gros soucis. Mais être payée pour jouer la petite amie d'un fêtard et sexy batteur ne peut pas bien se terminer. Même s'il est très hot. Ou alors si ? 

Drummer

Mon avis

Après les aventures tumultueuses de David, guitariste du groupe Stage Dive et d’Evelyn dans le premier tome (Stage Dive 1 Rock) voici le tome 2 dédié cette fois-ci au batteur, Malcom Ericson. J’avais déjà été séduite par le style de l’auteure, cette fois-ci je suis complètement convaincue car cet opus est encore meilleur que le précédent. 

Abandonnée par sa colocataire qui s’est enfuie avec son canapé et sans lui verser plusieurs mois de loyer, Anne complètement démoralisée se laisse entraîner par sa voisine et ancienne colocataire d’Ev, dans une soirée donnée chez le couple célèbre. Elle s’y rend en trainant des pieds et en espérant peut être pouvoir rencontrer un ou plusieurs membres du groupe et notamment Mal, le batteur, dont elle est grande fan depuis son adolescence. Alors qu’elle se met en retrait pendant la soirée pour répondre au téléphone à son meilleur ami et boss et lui raconter ses déboires avec sa colocataire, elle aperçoit Mal qui ne s'est pas gêné pour écouter sa conversation. Il s’adresse à elle comme s’ils se connaissaient depuis toujours et lui demande si elle n'en a pas assez de jouer la gentille fille qui se fait avoir constamment? Vexée par ses propos et alors qu’ils viennent à peine de se rencontrer, ils vont commencer par se chamailler gentiment, puis se crier dessus, et finir par échanger un baiser sulfureux avec effet dévastateur auquel ils ne s’attendaient pas ni l’un ni l’autre. Ni une ni deux, Mal va déclarer à la grande surprise de tout le monde qu’Anne est dorénavant sa petite amie et qu’ils s’installent ensemble. Evidemment Anne ne prête pas attention à ses paroles et ce n'est que le lendemain, ahurie, qu'elle va le retrouver installé dans un nouveau canapé au milieu de son salon. Il va alors lui proposer de jouer le rôle de sa petite amie en échange d'une aide financière qu'elle n'est pas en état de refuser. 

Mal va vous faire fondre avec ses réparties hilarantes et sa façon de se comporter défiant toute logique mais complètement craquante. Il est  drôle, sensible, n'a pas la langue dans sa poche et terriblement sexy. Son attitude avec Anne est tendre et attentionnée. Cette histoire d'amitié va démarrer avec un accord conclu pour se rendre service mutuellement et ils vont se retrouver pris dans cette relation qui va aller bien au-delà de leurs attentes. Le bien être qu'ils ressentent quand ils sont ensemble, l'attraction à laquelle ils ne veulent tout d'abord pas succomber mais qui les attire irrémédiablement l'un vers l'autre va se révéler explosive. L’histoire est une fois de plus totalement rocambolesque mais on se laisse prendre au jeu et on aime !!!! 

A ne rater sous aucun prétexte si vous lisez en VO et que vous voulez une romance avec tous les ingrédients indispensables ! 

Pas de traduction VF prévue pour le moment. Avis aux éditeurs ! Sortie VF dans la Collection &Moi le 1er avril 2015 ! 

Une après-midi au Salon du Livre 2015

SDL 2015

 

Je ne vais pas faire un énorme compte-rendu de mon passage au Salon du Livre cette année puisque je n'y suis passée que le samedi après-midi. 

Malheureusement, malgré ma demande, pas d'accréditation pour rentrer, pas d'invitations, pas de réductions, donc 12 euros à débourser alors que je parle de livres toute l'année, me disant que quelque part j'aide aussi à promouvoir la lecture à ma manière. Mais visiblement l'organisation du Salon montre toujours aussi peu d'intérêt envers les blogueurs puisque je n'ai pas été la seule cette année à ne pas avoir reçu d'invitation. Bref, comme ce salon c'est quand même un peu aussi notre rendez-vous annuel des blogueurs littéraires (avec le Salon du Livre et de la Jeunesse), je m'y suis rendue. 

Là aussi merci l'organisation. Plus d'une heure de queue dehors dans le froid (pas de pluie heureusement) pour faire la queue aux caisses avec des centaines de personnes. Mais dommage, il n'y avait que TROIS caisses... no comment. 

Donc l'après-midi a été de courte durée, ce sera donc un tout petit compte-rendu. 

Nous nous sommes rendues, Tory, Linagalatée et moi-même sur le stand Milady pour délivrer le Prince Captif avec la petite clé que j'avais reçue quelques jours auparavant : 

photo 4

Nous sommes reparties avec cet exemplaire en avant-première dont nous vous donnerons très vite un avis. 

photo 2 (6) 

Toujours sur le stand Milady, nous avons eu l'occasion de discuter avec Samantha Bailly, sympathique et souriante comme d'habitude. J'avais beaucoup aimé son roman "Ce qui nous lie". Nous avons dicuté de ses ateliers d'écriture qui la passionnent et de ses projets. Elle est très active et fait mille chose à la fois, allant toujours avec le sourire à la rencontre de ses fans. 

photo 1 (6)

A côté de Samantha Bailly, nous avons fait la connaissance d'Emma Foster qui dédicaçait son nouveau roman sorti chez Milady "Pêché exquis". Il s'agit d'une romance érotique BDSM qui rencontre déjà un très joli succès. Elle écrit également chez Harlequin sous le pseudo d'Angela Morelli, que vous connaissez certainement pour ses romances pleines d'humour. En tout cas sa disponibilité et son charme nous ont totalement convaincues de lire ce nouveau roman dont vous aurez très vite notre avis. 

Emma Foster

Au détour des allées bondées, nous avons fait quelques rencontres assez drôles avec des personnages sortis tout droit des livres de fantasy, contes de fées et autres comics. 

photo 4 (1)

Credit photos @Evenusia

photo 5 (1)

Credit photo @Evenusia

11082520_10152847261809016_9190025858179966949_n

Credit photo @auboudoirecarlate

1902932_892156610846878_833216177523278361_n

Credit photo @Auboudoirecarlate

Très agréable rencontre également avec Sandrine Rocchia Lebreton qui présentait son second tome d'Alliances Eternelles avec un changement d'éditeur. Elle est désormais chez Airvey Editions, qui nous ont réservé un accueil vraiment sympathique. Sandrine Rocchia Lebreton est un des coup de coeur de Linagalatée sur Les Chroniques d'Evenusia et cette rencontre était un évènement très attendu pour nous. A tel point que nous en avons oublié de prendre des photos avec elle...

Sandrine Rocchia Lebreton

Ci-dessus Sandrine Rocchia Lebreton (à droite) avec Pierre Arnaud Francioso qui écrit du fantastique pour les 10-14 ans et Louise Marchal.

photo 3 (6)

 

Plus de deux heures de queue pour avoir une dédicade de Georgia Caldera pour sa romance contemporaine "Hors de Portée". Elle prenait son temps pour discuter avec chaque personne c'est vraiment très délicat et attentionné de sa part. 

1551707_892989710763568_8701430593547113181_n 

Nous étions évidemment ravies de retrouver toutes nos copinautes parisiennes mais aussi celles spécialement venues de Province pour l'occasion. En fin d'après-midi, nous nous sommes retrouvées pour assister à la conférence sur la romance Young Adult animée par Karen du forum Au Boudoir Ecarlate. Avec Cate Clarke, Georgia Caldera et Charlotte Bousquet

credit photo @auboudoirecarlate

La soirée s'est terminée dans le 10ème arrondissement, au Studio Bleu, par une soirée organisée par la collection &Moi où musique et champagne nous attendaient dans une ambiance chaleureuse. 

photo 1 (7)

C'était l'occasion de nous présenter le tome 2 de la série des Stage Dive

photo 2 (7)

Anne Blondat, Responsable des nouveaux medias chez JC Lattès

photo 3 (5)

Un duo musical nous a accompagnées tout au long de la soirée. 

 photo 4 (2)

Nous sommes reparties avec un exemplaire de Play. Merci à Anne et à la collection &Moi pour ce roman et cette soirée.

Posté par evenusia à 09:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 mars 2015

A un fil de Rainbow Rowell

A un fil

Sortie le 23 janvier 2015

Présentation de l'éditeur:

Georgie est au trente-sixième dessous : cela faisait des années que son mariage battait de l’aile, mais cette fois, c’est la fin. Alors que son mari est parti passer Noël avec ses enfants dans le Nebraska, elle reste seule à Los Angeles, car elle a pris la fâcheuse habitude de faire passer sa carrière avant sa famille. C’est alors qu’elle tombe sur un vieux téléphone jaune à cadran rotatif. Contre toute attente, cette antiquité va lui permettre de faire un bond de quinze ans en arrière et de communiquer avec Neal dans le passé. N’est-ce pas l’occasion rêvée pour résoudre leurs désaccords et retomber amoureux comme au premier jour ?

L'avis de Izabulle:

Georgie est scénariste pour serie B. Elle est épanouie dans son travail, douée. Tellement douée, que sa série sur laquelle elle travaille en secret depuis 15 ans avec son co-scénariste Seth, est sur le point de voir le jour. Mais cela a un prix, devoir travailler pendant les vacances de Noël et donc être séparée de son mari et ses deux filles, qui partiront dans le Nebraska pour les fêtes. Durant cette séparation, Georgie va connaitre des évènements très curieux voir surnaturels, avec l'apparition d'un téléphone jaune, qui lui permettra de parler à son mari dans la passé.

Je pense que si vous souhaitez connaitre un peu de suspense avec ce livre, il ne faut pas lire la 4ème de couverture. Car malheureusement tout est dit dans le résumé de l'éditeur et les 400 pages du livre n'y changent pas grand chose. 

Je dois avouer que j'ai mis beaucoup de temps à finir ce livre, qui a eu du mal à susciter chez moi quelques émotions ou surprises. Il y a beaucoup de longueurs, parfois je me demandais si je n'avais pas relu les mêmes pages. C'est un roman très gentillet, plein de bons sentiments, mais justement, je me suis surprise à vouloir que notre héroïne fasse des choses pas très morales pour connaitre un peu d'action !!! La narration à la 3ème personne, ne m'a pas aidée non plus à me mettre à la place de l'héroïne et peut être réussir à éprouver un peu d'empathie.

Si j'avais lu ce livre dans un autre contexte, c'est à dire en vacances où j'aurai pu lui consacrer plus d'une heure de lecture par jour, peut-être que mon avis serait moins critique.

Pour conclure, si vous recherchez une belle histoire d'amour, sans grands enjeux, ni prise de tête, ce livre vous attend !!

Posté par evenusia à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Douze ans sept mois et onze jours de Lorris Murail

douze ans

Sortie le 15 janvier 2015

Présentation de l'éditeur : chez PKJ

Une cabane perdue dans les forêts du Maine. C'est là que Walden est abandonné par son père. À partir de maintenant, le garçon va devoir se débrouiller pour survivre dans les bois. Avec pour seule richesse quelques boîtes de conserve, un livre de Thoreau et une carabine. À la fin de chaque journée, Walden note son âge sur une écorce de rondin. Douze ans, sept mois et quatre jours, au moment où commence son apprentissage pour le moins étrange...

L'avis de Linagalatée :

Jack Stephenson est un bon père, il fait du mieux qu’il peut pour élever son fils Walden, seul, sans femme à ses côtés. La sienne est partie fatiguée de sa paranoïa et a refait sa vie au Pérou.

Walden n’est pas l’enfant que son père voudrait qu’il soit : il n’aime pas le base-ball, les bagnoles, le tir à la carabine et la chasse. Lui, c’est un non-violent, il aime les choses douces, cérébrales, pas les trucs de bourrin !

Quand à Jack, lui, c’est tout ce qu’il aime, ça et sa Chevrolet Impala SS couleur rouge cerise métallisée de 1995.

C’est à bord de cette voiture, après un match de base-ball où Walden est passé totalement inaperçu, pire, presque la risée de l’équipe, que Jack conduit Walden dans la forêt du Maine, dans une cabane pleine de courants d’air, lui laisse en tout et pour tout quelques boites de conserve, un pigeon, des graines, une Winchester, quelques balles et sa batte de base-ball, et s’en va après avoir allumé un feu de cheminée et partagé une boite de conserve avec Walden.

Walden va croire une bonne partie de la nuit que son père va revenir, que c’est une mauvaise blague, qu’il est là caché derrière la vitre et qu’il va lui faire « bouh ». Walden finit par s’endormir, il a 12 ans 7 mois et 3 jours.

C’est le début de cette étrange histoire, celle d’un homme qui abandonne son fils pour en « faire un homme » à ses yeux. C’est qu’il a une définition très particulière de ce qu’est « être un homme », Jack !

 Une relation très étrange entre ce père et son fils où l’on sent un amour réciproque, mais aussi de la part de Walden, de la peur, de la méfiance. Les colères de Jack peuvent être terribles, cependant il lui avait toujours fait confiance jusque là. 

La survie de Walden va être chaotique, les conserves s’amenuisent, la peur et le froid non. Il sait qu’il doit être courageux pour plaire à son père, pour qu’il soit fier de lui. Peut-être est-il d’ailleurs en train de le surveiller avec une caméra, alors il va tenter d’être fort et courageux, mais seul et désorienté dans une forêt à 12 ans 7 mois et 3 jours ce n’est pas facile.

Le personnage de Walden est particulièrement attachant. Il est fragile, enfantin encore, quand son père voudrait déjà qu’il soit un homme. Il est courageux et tente d’affronter ses peurs par amour pour son père, et malgré tout, il arrive quand même à faire preuve de maturité à certains moments.

Une histoire très touchante et très dure en même temps. En effet que penser de cet homme qui n’hésite pas à abandonner son fils à peine sorti de l’enfance dans une forêt hostile ? Une lecture très agréable et addictive car les jours passent les uns après les autres et chaque jour, Walden a un jour de plus. Mais jusqu’à quand ? L'écriture est fluide et les phrases courtes maintiennent une tension palpable page après page. Ce roman convient vraiment à un très large public, en effet adolescents comme adultes pourront y trouver leur compte.

Un thriller palpitant.

Posté par evenusia à 00:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mars 2015

Sortie DVD et Blu-ray de Cinquante Nuances de Grey [Fifty Shades]

Le blog Cinquante Nuances de Grey a annoncé la bonne nouvelle! On peut précommander dès aujourd'hui le DVD et le Blu-ray du film Cinquante Nuances de Grey. 

DVD Cinquante Nuances de grey

Ils seront disponibles à la vente à partir du 18 juin 2015.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES BLU-RAY et BLU-RAY ™ / ULTRA VIOLET : 

Image : 2.40:1 – 16/9 – letterbox
Sound: Anglais DTS-HD Master Audio 5.1/Dolby Digital 2.0 (bonus), Espagnol et Français DTS Digital Surround 5.1
Sous titres : Anglais sourds et malentendants, Français, Espagnol, Danois, Néerlandais, Finnois, Hébreu, Islandais, Norvégien, Portugais et Suédois
Durée du film : 2h08 env.

BONUS EXCLUSIFS DU BLU-RAY ™ : 

CINQUANTE NUANCES DE GREY : version cinéma et version longue
L’univers de FIFTY SHADES OF GREY : Découvrez le processus de création de Cinquante de Grey, y compris la personnalité des stars Jamie Dornan et Dakota Johnson, et les personnages qu’ils incarnent.
Christian Grey : Dans le monde de Christian Grey et de ce qui le rend si attirant et mystérieux.
Christian Grey : profil (Illustré par les clips « Qui est Christian Grey ? »)
Jamie Dornan : profil (Rencontrez l’acteur derrière le personnage emblématique)
L’appartement de Christian (Salon, salle à manger, chambre, salle de bains et la chambre rouge)
La garde-robe de Christian (Un coup d’œil dans le dressing de Christian)
Les jouets d’un homme riche (Les voitures de Christian, l’avion, l’hélicoptère… tout ce qui fait l’univers de
Christian dans le livre et maintenant à l’écran)
Ana : A la découverte d’Ana, de ce qui la rend si irrésistible et troublante
Ana de A à Z : En savoir plus sur le caractère Ana
Dakota Johnson : profil (A la rencontre de l’incroyable actrice qui interprète Anastasia Steele)
L’univers d’Ana : La transformation d’Ana d’étudiante modeste à sa luxueuse vie de femme aux côtés de
Christian Grey.
La garde-robe d’Ana : Un coup d’œil dans sa garde-robe
Amis et Famille : les autres personnalités du casting avec Eloise Mumford, Max Martini, Marcia GayHarden, Luke Grimes, Jennifer Ehle, Victor Rasuk, Rita Ora
Derrière les nuances : Making of du film aux côtés de la réalisatrice Sam Taylor-Johnson, des producteurs E.L.James, Michael De Luca et Dana Brunetti, des acteurs Jamie Dornan, Dakota Johnson et de tout le casting, y compris une discussion franche à propos des aspects plus difficiles de l’histoire.
E.L. James & FIFTY SHADES : Discussion avec la créatrice de “Fifty Shades” : l’histoire du roman, l’expérience du film. Suivez l’auteur lors de la projection en avant-première à New York et l’accueil des fans à la sortie.
FIFTY SHADES : le plaisir dans la douleur (Discussion un consultant « spécialisé » et « questions-réponses »)
L’appartement de Christian : visite virtuelle à 360° dont la chambre rouge
Vidéoclips de Skylar Grey “I know you”, The Weeknd “Earned It”
Les coulisses du tournage du clip de The Weeknd « Earned it (Fifty Shades of Grey)»

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU DVD :

Image : 2.40:1 – 16/9 – letterbox
Audio : Anglais Dolby Digital 5.1, Français Dolby Digital 5.1
Sous titres : Anglais sourds et malentendants, Français et Néerlandais
Durée du film : 2h05 env.

CONTENU DU DVD :
CINQUANTE NUANCES DE GREY : version cinéma et version longue (attention ! Il ne semble pas y avoir de BONUS dans le DVD)

DVD Cinquante Nuances de grey 

Précommander le DVD au prix de 16,13 € 

BLU-RAY Cinquante Nuances de Grey

Précommander le Blu-ray au prix de 20,15

Combo DVD/Blu-Ray/Copie digitale au prix de 30,08 euros

Combo DVD BLU RAY DIGITAL

source via source

Posté par evenusia à 23:02 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mars 2015

Ma raison de vivre de Rebecca Donovan [Reason to breathe #1]

Ma raison de vivre Rebecca Donovan

Sortie le 5 mars 2015

Résumé de l'éditeur : chez PKJ

Lycéenne parfaite et discrète, Emma cache un bien lourd secret. Evan, tout juste arrivé de San Francisco s’intéresse à elle et tente d’entrer coûte que côute dans sa vie. Il ignore que son oncle et sa tante, chez qui Emma vit, la maltraitent quotidiennement.

Mon avis : 

Emma Thomas n'a qu'un seul but : arriver au terme de sa scolarité en un seul morceau et intégrer une université pour pouvoir partir loin de l'enfer qu'elle vit. Après le décès de son père, et avec une mère alcoolique n'étant pas en mesure de s'occuper d'elle, Emma vit chez son oncle et sa tante. Constamment agressée physiquement et psychologiquement par sa tante qui la déteste, Emma a pris l'habitude de faire profil bas pour ne pas attirer l'attention sur elle. C'est une élève modèle, autant en cours, que dans les différentes et nombreuses matières extra-scolaires auxquelles elle s'est inscrite pour échapper à sa tante. Mais ses entrées et sorties sont étroitement surveillées par celle-ci.

Et voilà qu'Evan Thomas débarque dans son lycée. Il s'intéresse à elle et malgré l'attirance qu'elle ressent pour lui, le laisser faire partie de son quotidien risque de faire voler en éclat son petit monde. Evan est un personnage auquel on s'attache tout de suite. Il est franc et ne cache pas son véritable intérêt pour Emma. Il est même prêt à être son ami et rien de plus si c'est la seule chose qu'elle peut lui donner... pour l'instant. Mais Emma semble terrifiée et Evan est déterminé à trouver ce qui la perturbe. Son insistance à vouloir mieux la connaître la dérange. La meilleure amie d'Emma, Sara, est également un personnage intéressant. Elle est la seule à être au courant pour sa tante et elle essaye tant bien que mal de la protéger en l'invitant chez elle le plus possible pour qu'elle puisse sortir et mener occasionnellement la vie d'une fille de son âge. 

Il y a un côté addictif dans ce premier tome, même si au final il ne se passe pas grand-chose et que le rythme est un peu lent, on a envie de savoir comment Emma va bien pouvoir s'en sortir et comment va se développer sa relation avec Evan. Leur rapprochement est très progressif. On sent bien qu'Evan est patient avec elle et impatient à la fois de mener leur relation un peu plus loin que leur amitié.

Parallèlement à leur histoire, nous sommes les témoins de la vie du lycée, des diverses activités, des sorties et fêtes d'étudiants, des ragots : ce sont des thèmes et environnements de prédilection pour le genre Young adult. Le côté très sombre de l'histoire pose la note dramatique et le fait qu'Emma soit sur le qui-vive constamment donne très envie d'avancer dans notre lecture. C'est Evan qui allège un peu le récit. Il est loin de se douter de ce qui arrive à Emma dans l'enceinte de sa maison et du coup ses réactions sont naturelles et jamais calculées. Il donne un peu de fraîcheur et de repos à Emma et à nous aussi par la même occasion. Il est, on s'en doute, le personnage qui peut la faire sortir de son anonymat. Car elle est invisible aux yeux de tous. Son besoin de passer inaperçue est au-dessus de tout. Attirer l'attention sur elle pourrait la mener à sa perte. Et Evan pourrait bien être celui, qui sans le vouloir pourrait déclencher les foudres de sa tante car depuis qu'elle l’a rencontré un sourire s'est affiché sur son visage. 

Le thème de l'agression physique et violente par la famille est très présent tout au long du livre et constitue l'obsession d'Emma. Si on le comprend parfaitement, les raisons qu'elle invoque pour ne rien révéler à personne, ne sont pas suffisamment développées et du coup je n'ai pas été convaincue par ses explications. J'ai également eu l'impression que, malgré la longueur du roman, il y avait des points qui restaient très flous. Il m'a véritablement manqué des réponses que j'espère trouver dans la suite de ce roman. 

Un tome 2 est prévu en octobre 2015.

Posté par evenusia à 17:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mars 2015

Avant de t'oublier de Rowan Coleman

avant de t'oublier

 

Sortie le 20 mars 2015

Résumé de l'éditeur : chez Milady

Claire mène une vie heureuse en compagnie de son mari et de ses deux filles. Mais son bonheur est de courte durée : elle découvre qu'elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer. Sa mémoire part à la dérive, et elle oublie ce qu'elle croyait gravé en elle pour toujours. Pour lutter contre sa disparition, son mari lui offre un carnet dans lequel elle notera tout ce qu'elle n a pas encore oublié. Une façon de faire comprendre à ses filles que même si ses jours sont comptés, la vie a encore de beaux jours devant elle.

L'avis de Twix :

A l'aube de la quarantaine, Claire apprend qu'elle est atteinte d'une forme rare de la maladie d'Alzheimer qui va lui faire perdre rapidement ses facultés intellectuelles. Son monde s'écroule. Comment continuer à vivre tout en sachant que petit à petit sa mémoire s'efface et que bientôt elle ne reconnaitra plus ses filles, son mari, sa mère...
Aussi son mari Greg lui offre un petit carnet où chaque jour elle note, elle note, elle note. Ce carnet c'est tout ce qui restera d'elle.

Ses filles sont la chose la plus importante qui l'oblige tant qu'elle peut, à communiquer avec elles. Savoir qu'elle ne les verra pas grandir, devenir adultes est une souffrance. Mais elle met tout son amour maternel en grappillant les instants où elle est présente. Et son mari qu'elle voit de plus en plus comme un étranger. Comment faire?
Au fur et à mesure, toute sa vie se modifie. elle doit abandonner son métier  d'institutrice, ne plus conduire sa petite voiture rouge... fin de l'autonomie.
Malgré la maladie qui s'insinue de plus en plus de jour en jour, elle va être présente pour ses filles, en particulier pour l'ainée, qui dissimule bien des choses afin de protéger sa maman. L'amour de cette famille, de ce clan, ne peut laisser indifférent...

Je tenais à lire ce livre étant directement concernée par cette maladie au sein de ma famille. Qui ne connait pas parmi ses proches, ses voisins, ses relations quelqu'un atteint de cette terrible maladie? Cette auteure est vraiment épatante pour se mettre dans la peau de Claire. A travers elle, on comprend les méandres de la maladie et la complexité de la vie de tous les jours. A tour de rôle, plusieurs personnages débutent un nouveau chapitre mais ce n'est pas la pagaille et cela reste très logique.

Un livre pavé mais qui se lit au fil des pages avec parfois des moments durs mais aussi de très beaux passages. Etant maman moi-même je ne peux que me mettre dans la peau de cette femme extraordinaire. Après tout qui peut dire aujourd'hui si cette maladie ne se trouve pas tapie bien au fond de lui ?

A travers la maladie, il y a aussi l'amour. Certes cela n'empêchera pas la maladie d'avancer, mais les instants où Claire est présente et possède toutes ses facultés est extraordinaire par sa volonté d'utiliser au mieux ces petites bribes de présence.

Un livre touchant et poignant où l'amour est toujours et reste le plus fort!

 

Posté par evenusia à 19:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Requiem pour Sascha Tome 3 : Agnus Deï de Alice Scarling

agnus dei

Sortie le 23 janvier 2015
Résumé de l'éditeur : chez Milady
Convaincue que le salut de l'humanité repose entre les mains de Lucifer, Sascha a ouvert cinq Bouches de l'enfer sur six. Pourtant, alors que l'affrontement final commence, et qu'elle vient de regarder Zekiel et Raphaël s'entretuer, la jeune femme doit reconsidérer ses allégeances. D'autant qu'une personne de son passé qu'elle n'imaginait plus rencontrer va tout remettre en question. Face à la fin des temps, Sascha doit choisir entre enfer et paradis, anges et démons, Raphaël et Zekiel...
 
L'avis de Izabulle: *** SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS***

Comme lors du premier tome, le tome deux se termine sur un cliffhanger haletant, où Zekiel et Raphaël se battent jusqu'à la mort ... ou presque. Je dois avouer que j'ai mis un peu de temps à me remettre dans le contexte de l'histoire et des évènements, tant la fin du tome 2 avait été riche et intense. Toutefois, le début de ce tome 3 le permet habilement, en reposant les bases et réunissant nos trois protagonistes, Sascha, Raphaël et Zekiel.

L'auteur nous enmène ensuite à découvrir nos trois héros dans un environnement quasi autarcique, au sein d'une maison de sorcière protégée par un sort de dissimulation. Cette maison sera leur refuge dans l'attente de la grande bataille finale, mais est aussi à l'origine de quelques longueurs dans le livre, où je me suis personnellement impatientée qu'il y ait enfin de l'action. Cette periode de latence, nous permet toutefois de découvrir les enjeux de ce triangle amoureux, où concrêtement, Sascha notre héroïne ne serait pas contre un petit ménage à trois.
 
Juste avant l'assaut final, nous voyons réapparaître quelques personnages secondaires tel que Laura (la louve garou). Malheureusement, l'émotion des retrouvailles pour moi n'est pas là. Est ce parce que Laura n'a pas eu de rôle conséquent dans l'histoire ou parce que je m'attendais à des retrouvailles plus détaillées, plus intenses, plus tout ???
 
J'ai beaucoup aimé le personnage de Kevin. Sans dévoiler son rôle et lien avec notre trio, je peux avouer que son côté fofolle  se frottant à la montagne de virilité de Zekiel, m'a fait mourir de rire !
 
Je finirai par mon personnage chouchou, Zekiel. J'ai été très troublée et aspirée (oui oui aspirée, comme un aspirateur^^) par Zekiel, qui est je pense indéniablement notre héro de cette saga et qui apparait encore plus beau, plus grand, plus craquant dans ce tome.
 
Pour conclure, je suis un peu déçue par ce troisième tome qui ne se finit pas en apothéose comme je l'avais espéré. Toutefois, il aurait été impossible pour moi de ne pas achever cette saga que j'ai adorée.

  

Posté par evenusia à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »