Les chroniques d'Evenusia

30 avril 2016

Landon Tome 1 de Anna Todd [Nothing More #1]

 Landon Anna Todd

Sortie VF le 7 juillet 2016

Résumé de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

Landon est un garçon sportif, beau gosse et extrêmement gentil. Il vit agréablement avec sa mère et le mari de celle-ci à Washington, mais sa petite amie de longue date, Dakota, décide de partir étudier la danse à New York. 
Afin de poursuivre de bonnes études et pour ne pas l'abandonner, il décide de la suivre. Il s'installe à New York et découvre la vie d'un jeune homme dans cette ville qui ne dort jamais. 

Mais, dès leurs retrouvailles, Dakota rompt avec lui. Elle veut bien rester son amie, mais pas plus. 

Lorsqu'il commence une nouvelle histoire avec Nora, une fille secrète qui cache un lourd passé, Dakota se fait de nouveau plus présente. A-t-elle renoncé à Landon ? Et Landon supportera-t-il ses allers et retours ? 

Mais lui-même va être confronté à de lourds secrets familiaux. Son père qu'il croyait mort refait surface... Comment Landon va-t-il assumer cette blessure, lui dont la vie jusqu'à présent n'a pas subi de heurts ? Sa meilleure amie, sa coloc, Tessa, pourra-t-elle l'aider à surmonter ce choc ? Landon est-il vraiment ce garçon fi dèle, sérieux et positif, ce " gendre idéal " ? 

Posté par evenusia à 14:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 avril 2016

Step Brother de Penelope Ward

Step Brother Penelope Ward

Sortie VF le 4 mai 2016

Résumé de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle. Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures. Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit jusqu'à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y était apparu. Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête. Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?

Mon avis : 

Elec emménage chez son père avec qui il ne s'entend pas du tout. Ses parents sont séparés depuis longtemps et il habite avec sa mère qui vient de partir en déplacement pendant un an pour son travail, ne lui laissant pas d'autre choix que de s'installer avec son père, sa belle-mère et la fille de celle-ci, Greta. Elec déteste cette situation et a bien l'intention de faire la vie impossible à cette famille et spécialement à sa demi sœur qu'il ne connaît pas encore mais qu'il va se faire un plaisir de tourmenter. 

Il est évident que l'attrait de ces deux là est présent dès les premières pages. Ils n'ont aucun parent en commun puisque Grâce est l'enfant d'un premier mariage entre la belle-mère d'Elec et un autre homme. 

Greta ne cache pas l'attirance qu'elle ressent pour Elec malgré l'attitude très désagréable de celui ci. Non seulement il ne veut pas d'elle et la repousse, mais en plus il ne supporte pas qu'elle sorte avec d'autres garçons. De fil en aiguille, Elec et Greta vont devenir de plus en plus intimes mais seront d'un seul coup séparés pendant de longues années. Ils se retrouveront dans des circonstances douloureuses alors que leurs vies respectives ont pris des voies différentes. 

D'une écriture fluide, ce roman se lit très rapidement et plaira aux lecteurs de New Adult peu exigeants. Cette histoire reste dans l'ensemble mignonne mais très superficielle. L'auteure a abordé des sujets intéressants mais n'a pas du tout creusé certains évènements. Cela reste agréable à lire. Le récit en lui même est assez court puisqu'on retrouve dans la seconde partie du roman, la même histoire mais racontée du point de vue d'Elec.

Les amoureuses de romances pleines de clichés adoreront le Bad Boy qui tombe amoureux de l'innocente pas si innocente. Un New adult addictif qui permet de passer un moment sympathique mais qui manque de profondeur. 

Posté par evenusia à 22:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Tournage sur The Grace dans Cinquante Nuances

bateau0

bateau01

bateau02

bateau3

 

bateau4

bateau5

bateau6

bateau7

bateau8

Sources : @LightboxGallery et @Kingscourtautographs

Tournage de la scène du cimetière dans Cinquante Nuances Plus Claires

Christian Grey et Anastasia quand ils se rendent sur la tombe de la mère de Christian

cimetiere2

cimetiere3

cimetiere4

cimetiere5

 

 

Suivez le tournage de Cinquante Nuances avec le tag Darker ou Freed

27 avril 2016

Les nuits tentatrices #2 : Péché Brûlant de Emma Foster

péché brulant

Sortie VF le 22 avril 2016

Résumé de l'éditeur : chez Milady, collection Romantica

Depuis qu’Adam l’a quittée, Ève s’anéantit dans les bras d’inconnus rencontrés au hasard de soirées clandestines. Quand il finit par comprendre son erreur, Adam est prêt à tout pour se faire pardonner. Mais celle qu’il aime est tombée entre les mains d’un homme qui l’a réduite à l’état d’esclave…

SPOILERS SI VOUS N'AVEZ PAS LU LE TOME 1

Mon avis : 

Nous retrouvons nos deux heros après leur séparation. Adam est tout d'abord persuadé d'avoir bien fait de rompre avec Eve. La vérité c'est qu'il n'a même pas cherché à entendre sa version des faits, à croire qu'il voulait mettre un terme à cette liaison qu'il ne maîtrisait pas vraiment. Loin de trouver la sérénité, il ne peut oublier Eve et tout ce qu'elle a révélé de sa personnalité. Il va donc chercher à comprendre s'il est vraiment le dominant qu'elle a su réveiller en lui.  

De son côté, Eve est effondrée : le peu de lumière qu'Adam avait fait entrer dans sa vie a été réduit en fumée par cette rupture. Elle va continuer sa lente descente aux enfers que plus rien ni personne ne semble pouvoir arrêter. 

C'est un tome radicalement différent du premier. C'est le tome de la séparation. On va voir comment chacun de nos heros ressent cet éloignement.

L'écriture est belle et fluide, parsemée de références artistiques qui donnent une dimension plus littéraire au roman. Nos personnages souffrent de leur séparation. Eve a été tellement fragilisée par son passé qu'il semble difficile qu'elle sorte indemne de cette épreuve.

Il m'a manqué une dose de sensibilité à toute cette histoire. Même si j'ai beaucoup apprécié ce couple et surtout le personnage d'Eve que je trouve particulièrement réussi, j'ai eu beaucoup de mal à ressentir de l'empathie envers cette héroïne. Malgré tout le drame qu'elle vit, je suis restée spectatrice de son auto destruction. Il m'a manqué des sentiments, de la passion. Le fait qu'Eve reste apathique sur ce qu'elle est en train de vivre m'a déçue. De même pour le heros je n'ai pas ressenti d'angoisse, ni de désespoir à aucun moment dans sa quête pour la retrouver. 

C'est donc un second tome que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire grâce au style toujours aussi impeccable de l'auteure mais il m'a manqué cette petite note de folie qui m'a laissée un peu sur ma faim. J'espère que le tome 3 sera placé sous le signe de la passion!

Mon avis sur le Tome 1 : Péché exquis

Posté par evenusia à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Les nuis tentatrices #1 : Péché Exquis de Emma Foster

péché exquis 1

Sortie VF le 20 février 2015

Résumé de l'éditeur : chez Milady, collection Romantica

Depuis son divorce, Adam refuse d'entretenir des relations suivies et se contente d'escortes. Un soir, il rencontre une jeune femme qui se montre très directe et lui propose d'aller à l'hôtel. Contre toute attente, elle n'a rien d une professionnelle. Eve est une femme blessée qui ne conçoit plus le rapport charnel que dans l'expiation. Elle va initier Adam à la domination. Lui qui n'avait jamais songé à dominer sexuellement ses partenaires se laisse entraîner dans un jeu inattendu par et pour cette femme pas comme les autres...

Mon avis : 

Je n'étais pas particulièrement attirée au départ par le sujet de ce roman (milliardaire, BDSM, etc...) car je ne compte plus les romans qui sont sortis sur ce même thème. Mais j'avoue que l'auteure a su me surprendre, notamment grâce à son héroïne, Eve. J'ai beaucoup apprécié ce personnage féminin un brin mystérieux, très doux et atypique. C'est sa fragilité qui révèle le côté dominateur d'Adam. Il n'a jamais été attiré par le BDSM et cela n'a jamais fait partie de ses pratiques habituelles. Il est donc le premier surpris de voir que non seulement il apprécie le côté soumis d'Eve mais qu'il est très à l'aise dans cette relation, bien plus qu'il ne l'a jamais été avec quiconque. 

De nature méfiante et après une séparation houleuse et médiatique, Adam a l'habitude de faire appel à des escorts. Cette relation avec Eve est d'un genre nouveau pour lui à tous points de vue car la jeune femme pose rapidement les bases d'une relation sans attaches à laquelle il est plus que consentant. 

C'est Eve qui va servir d'étincelle et qui va l'initier à des pratiques totalement nouvelles pour lui. Mais de nature dominatrice, Adam va rapidement reprendre le dessus et tenter d'explorer ce lien qui le rapproche, presque malgré lui, de cette femme dont il ne connait pas grand chose.  

La plume d'Emma Foster est impeccable. Très fluide et agréable à lire, elle décrit les scènes sensuelles avec beaucoup de finesse et sans aucune vulgarité. L'érotisme est parfaitement maîtrisé et il n'y a pas de répétitions, même si les scènes de sexe sont nombreuses.

Ce premier tome pose les bases d'une relation fragile dont les héros sont encore hésitants et manquent de confiance. Il reste beaucoup de points d'ombre, notamment concernant Eve et son passé. Il n'y a pas réellement de suprise dans le déroulé de l'histoire mais il vaut mieux avoir le tome 2 sous la main pour enchaîner directement avec la suite des aventures d'Adam et Eve... 

Cette lecture fait l'objet d'un Service Presse. Merci Milady ! 

Posté par evenusia à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2016

Mon père au loin de Martine Gercault

mon pere au loin

Sortie VF le 28 octobre 2015

Résumé de l'éditeur : 

"Mon père au loin" est un livre intimiste qui s’ouvre sur un chant d’amour.

Ariane, l’héroïne, nous entraîne dans un voyage intérieur dont elle sortira grandie. Elle témoigne, avec sincérité et subtilité, de la souffrance psychique ; celle d’un père marqué par la Shoah et la sienne, sa fille, qui l’accompagne en fin de vie durant une maladie dévastatrice, fléau de notre époque, la maladie d’Alzheimer.

Ce livre hommage, ce livre écrin, est aussi le portrait d’une femme libre et libérée qui nous invite à toujours repousser les limites douloureuses pour accueillir le plaisir d’être.

Intimiste, non linéaire, "Mon père au loin" suit les courbes du passé sur le mode du "Je me souviens".

Si la voix prédominante est celle d’Ariane, on rencontre aussi, en contrepoint, celle de son père, dont seule est vivante la mémoire d’un passé clair-obscur, tandis que celle du présent s’efface.

Les descriptions, vives, impressionnistes, évoquent l’itinéraire riche et multiple de cette femme enthousiaste et amoureuse de la vie, parsemée de voyages qui la conduisent de Paris à Jérusalem, de la Toscane à Santa Fe, de l’Inde au Brésil, toujours en quête d’elle-même, de l’autre et du monde…

À travers une prose poétique et envoûtante, Martine Gercault nous fait partager le parcours spirituel de l’héroïne et la sagesse acquise au cours de ses réflexions.

Ce témoignage d’Ariane ne peut qu’inciter le lecteur à la méditation sur la nature et le sens de l’amour, fil rouge de ce livre.

L'avis de Twix

Ce roman est le témoignage d'une femme face à la maladie de son père, atteint de la maladie d'Alzheimer. On ne peux pas vraiment parler d'autobiographie même si quelque part s'en est une.

Habituellement je présente l'histoire ou le sujet et puis termine par une conclusion personnelle qui n'engage que moi. Ici, situer l'histoire me semblait assez complexe puisqu'en réalité nous suivons une femme accompagnant son père malade et qu'il s'agit plus de relater des faits piochés par ci par là. 

Il n'y a pas d'ordre chronologique dans l'histoire, ce qui m'a perturbée dans ma lecture à plus d'un titre. On passe dans le même chapitre de certains évènements personnels survenus des années plus tôt à des faits qui se déroulent au présent quelques lignes plus bas.

Le récit en lui même m'a paru laborieux. L'auteure est psychanalyste-psychotérapeute et a une façon de s'exprimer et un style qui m'ont obligée à relire certains passages que j'ai trouvés un peu compliqués. 

J'ai trouvé les derniers dialogues de son père à l'hopital un peu trop personnels pour être retranscris. Ce sont des moments qui relèvent de l'intimité et les retranscrire dans un livre à mon avis n'apporte pas de plus à l'histoire. D'autres faits qui m'ont également génée c'est l'utilisation des herbes hallucinogènes. Certes c'est le choix de l'auteure mais l'exposer dans ce récit m'a mise mal à l'aise.

Je crois que j'ai été surprise par cette lecture car je m'attendais à lire un roman du style de "Avant de t'oublier" et c'est en fait une histoire beaucoup plus intime. 

Si j'ai choisi de lire un livre sur la maladie d'Alzheimer c'est que j'ai eu moi aussi un proche atteint de cette maladie et décédé il y a quelque temps. Celles qui me suivent, me retrouvent habituellement pour des chroniques plus légères mais quand un sujet vous touche et vous parle, obligatoirement on ressent le besoin de tourner les pages...

On sent que pour l'auteure la rédaction de ce livre a été nécessaire afin de continuer à avancer dans la vie. J'aimerais saluer son talent pour son travail et son dévouement pour son père si extraordinaire. Je connais sa souffrance quand la personne aimée en face de vous n'est plus qu'une ombre qui erre sur Terre, sans but et perdue dans son monde si secret où nous n'avons plus notre place...

En bref, une lecture qui m'a touchée mais m'a déstabilisée de par la construction du livre et une narration un peu complexe.

Cette lecture fait l'objet d'un service presse. 

Posté par evenusia à 22:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

RESULTAT : Concours Confess : 1 roman dédicacé par Colleen Hoover à gagner du 12 au 25 avril 2016

CE CONCOURS EST TERMINE

La réponse était Anna Todd et le gagnant est 

TitiMerlin

Bravo à tous pour vos participations. Ne soyez pas déçus et surtout ne vous éloignez pas car il y aura un nouveau roman dédicacé à gagner d'ici la fin de la semaine ! 

________________________________

En partenariat avec Hugo New Romance

je vous propose de jouer pour tenter de gagner, 

Du 11 au 24 avril 2016

1 exemplaire de CONFESS dédicacé par Colleen Hoover lors de sa venue en France

confess

Résumé et avis : ICI

Pour jouer c'est très simple :

- Envoyez-moi un mail à concoursevenusia @ gmail.com (le tout sans espace) 

- mettre "concours CONFESS" en objet du mail,

- nom, prénom, adresse (celle où le livre vous sera envoyé) et pseudo (pour l'annonce des résultats) et répondez à la question: 

1. Avec quelle autre auteure, également publiée chez Hugo New Romance, Colleen Hoover est-elle venue en France la semaine dernière ?

Je donne une chance supplémentaire de gagner si vous suivez ma Page FB : ICI (facultatif pour participer). Le préciser dans le mail de participation.

 ___________________________________

Règlement : Le concours se déroulera du 11 au 24 avril 2016 minuit. Une seule participation par foyer (même nom, même adresse). Il ne sera pas tenu compte des réponses incomplètes. L'envoi du mail de participation vaut acceptation du règlement. Je tirerai au sort le gagnant parmi les bonnes réponses et je mettrai le nom et/ou pseudo du gagnant sur le blog. Ce concours fait l'objet d'un partenariat avec la Maison d'Edition Hugo Roman. J'enverrai directement le roman dédicacé mais décline toute responsabilité en cas de perte, retard, détérioration ou le vol éventuel du lot gagné. 

Ce concours est ouvert à l'International ! 

Posté par evenusia à 21:47 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2016

Driven Tome 3.5 - Raced de K. Bromberg

Driven 4

Sortie VF le 21 avril 2016 

Résumé de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

Pour Colton, le quotidien ne se conçoit qu'à fond la caisse, mais il a fallu que Rylee Thomas lui enseigne ce que piloter voulait dire. Sauvage, arrogant, blessé, orgueilleux, direct, rebelle, égocentrique, ensorcelé, courbé, imprudent. Tu penses me connaître ? Essaye-encore. 

RACED n'est pas une réécriture complète de la trilogie. Ce récit complémentaire explore les scènes clef de l'histoire ainsi que de nouvelles scènes entièrement inédites,toutes écrites du point de vue de Colton. Voyez ce qu'il pense, partagez ses tourments, riez avec lui dans son aventure alors qu'il l'emporte sur ses démons et accepte ce qu'aimer implique. Ce roman court a été créé pour les lectrices les plus ferventes de la série, mieux vaut le dévorer après avoir lu Driven, Fueled et Crashed.

Mon avis : 

Voici le tome que K. Bromberg a écrit pour ses fans. Si ce roman court existe, c'est grâce aux fans de la Saga Driven, qui n'ont pas arrêté de réclamer à l'auteure le point de vue de Colton. Et c'est vrai que ce point de vue apporte une lumière différente sur cette histoire. Le ton est humoristique, le style plus vulgaire (avec des jurons à tout bout de champs) afin de faire resortir le côté rebelle et dragueur du héros. Ce point de vue est le meilleur moyen de savoir ce qui se passe dans sa tête et ce n'est pas toujours très joli, comme on peut s'en douter. On retrouve Colton avec ses doutes, ses espoirs et son côté tendre et romantique, que Ryley a su révéler en lui. 

Cette novella contient les scènes essentielles qui nous intéressent racontées du point de vue de Colton. Mais on y retrouve aussi, en plus des scènes que l'on connait déjà avec Ryley, d'autres moments très touchants entre Colton et son père, et des scènes de franche camaraderie masculine, avec son meilleur ami, Becks.

Ce tome répond à toutes les questions que l'on a pu se poser lors de notre lecture des trois premiers tomes. Il est donc essentiel d'avoir lu la Saga avant de se plonger dans ce supplément car l'auteure ne fait ici que survoler l'histoire. 

C'est le roman qui complète et clôture parfaitement la trilogie et après vous n'aurez qu'une seule envie... la relire à nouveau.  

Merci à Hugo Roman pour cette lecture en avant-première. 

20 avril 2016

Before you break de Christina Lee

 before you break

Sortie VF le 3 février 2016

Résumé de l'éditeur : chez BlackMoon Romance

Elle : Profondément marquée par le décès de son frère et incapable de se libérer de l’emprise de son petit ami volage, Ella noie sa souffrance dans ses études de psychologie. Bénévole pour une hotline de soutien psychologique sous le nom de Gabriella, elle se met à recevoir des appels réguliers d’un certain Daniel rongé par des idées suicidaires.
Lui : Quinn, bad boy sexy au cœur tendre, a un lourd secret à cacher et cherche à expier ses fautes. Sous le pseudonyme de Daniel, c’est lui qui appelle souvent Gabriella, en qui il trouve une oreille attentive et une voix rassurante pour remonter la pente.
Eux : Au fil de leurs échanges, une complicité plus qu’amicale se développe entre Gabriella et Daniel, alors même qu’ils ne se reconnaissent pas quand ils se rencontrent « en vrai »…

L'avis d'Izabulle :

Ella qui suit des études de psychologie à l'université, porte en elle le deuil de son frère qui s'est suicidé quelques années plus tôt. Elle n'est plus dans la culpabilité vis à vis de ce dernier, mais porte toujours le poids de décision et loyauté qu'elle subit au quotidien. Son petit ami Joël, par exemple, est loin d'être le petit ami idéal et fidèle et pourtant la rupture est difficile à envisager pour Ella, car ce dernier était proche de son frère et sa famille.

Quinn, de son côté, souffre également de fragilité liée au deuil, mais de façon plus handicapante et profonde. Lors d'un accident de voiture où il était au volant, son meilleur ami est décédé. La culpabilité le ronge au point d'envisager de mettre fin à ses jours. Jusqu'au jour où il entend la voix de Gabby, qui n'est autre que Ella (Gabriella étant son vrai prénom), lorsqu'il appelle SOS suicide.

J'avais beaucoup aimé le premier tome de Christina Lee All of you, mais un peu moins Promise me this. C'est essentiellement le résumé de ce tome qui m'a donné le désir de le découvrir, avec notamment la dimension psychologique donnée à l'histoire.

Au bout de quelques pages, j'ai rapidement compris que ce livre n'allait pas répondre à mes attentes et ce pour plusieurs raisons.
Tout d'abord, le style littéraire est assez simpliste et donc non propice à la légèreté et le dépaysement auquel je m'attendais. Je ne sais si cela est lié à la traduction ou à l'auteur en lui même.

Je m'attendais également à ressentir des choses très réalistes sur le plan de la psychologie et notamment dans les échanges entre Ella et Quinn. Je trouve que beaucoup de raccourcis et clichés sont utilisés et Ella est assez peu crédible en apprentie psychologue. L'auteur à mon sens n'est pas allée assez loin dans ses recherches sur ce domaine et confond l'empathie ou la compassion, avec un travail d'élaboration clinique et psychologique.

Cette romance reste tout de même agréable à lire, avec des scènes sexuelles assez hot et des moments très romantiques, même si les émotions ont du mal à transparaitre. C'est une histoire qui n'apporte aucune surprise, la romance entre Ella et Quinn est long fleuve "presque" tranquille, belle certes, mais trop tranquille...

En bref, une belle romance qui se laisse lire, mais malheureusement pas transcendante.

Posté par evenusia à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,