Les chroniques d'Evenusia

17 décembre 2017

Nicholas de Emma Chase [Il était une fois #1]

Nicholas de Emma Chase

Sortie VO le 18 octobre 2016

Sortie VF le 1er février 2018 chez Hugo New Romance

Résumé (traduction Evenusia - on copie, on crédite svp ! )

Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant... en même temps, comment ne pas l'être quand tout le monde s'incline constamment devant vous ?

Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence... mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n'avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu'aucune tête n'est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n'entend pas accepter de roturière sur le trône.

Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd'hui c'est pire, avec l'échéance d'un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu'il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi...ou l'homme qui aimera Olivia pour toujours.

Mon avis : 

Fan inconditionnelle de la Saga Love Game, je me suis jetée sur cette nouvelle série. Faisant suite au dernier phénomène de mode aux US, cette saga a pour héros un membre d'une famille royale. N'étant pas spécialement fan du genre, j'avoue que je n'ai pas accroché avec ce premier tome. 

Le roman se divise en deux parties dont l'une se déroule à New York et a pour décor le petit café où l'héroïne, Olivia, sert ses tartes faites maison. Elle est submergée par les dettes et n'est pas vraiment aidée par un père alcoolique et une petite soeur qui finit ses études. 

Elle ne reconnait pas au premier coup d'oeil, le Prince Nicholas qui pourtant fait souvent la Une des magazines. Il arrive dans son café complètement bourré et lui fait, non seulement une proposition tout ce qu'il y a de plus indécente, mais surtout de façon un peu cavalière, lui jetant au visage l'état de délabrement de tout ce qui l'entoure. Piquée dans sa fierté, Olivia écrase une de ses tartes au visage du Prince et le met dehors sans plus de ménagement. 

Le Prince Nicholas reviendra pour s'excuser et bien plus... 

Une seconde partie se déroulera à Wessco au sein du Palais Royal. 

L'histoire est mignonne, un vrai petit conte de fées avec quelques scènes un peu hot. La relation entre les deux héros est sympathique à suivre mais je n'ai pas vraiment pas senti d'alchimie, ni aucune passion entre eux. Toute l'histoire est un peu insipide malgré les quelques touches d'humour qui parsèment le récit. Les réactions des personnages sont de vrais clichés et il n'y a pas de surprise dans le déroulement. Tout est attendu, convenu et ennuyeux. 

Bref, je n'ai pas du tout retrouvé le style habituel d'Emma Chase et je ne compte pas continuer cette saga dont le tome 2 aura pour héros le frère de Nicholas. 


De la rage dans mon cartable de Noémya Grohan

816RZYI5eTL

Sortie VF le 25 Octobre 2017

Présentation de l’éditeur : chez Livre de Poche Jeunesse 

Quand une expérience de vie traumatisante se transforme en devoir de témoigner et de s'engager. Chaque année en France, un enfant sur dix est victime de harcèlement au collège (chiffres officiels site Agir contre le harcèlement à l’École). Durant ses années de collège, Noémya a subi tout ce qui fait le quotidien des élèves harcelés : les brimades régulières, l’isolement systématique, le poids de la honte, les reproches faits à soi-même de ne pas avoir su réagir aux attaques, l’indifférence du monde enseignant, la perte progressive de confiance, la tentation de tout casser et, combien de fois ! l’envie d’en finir avec cette vie de souffrance. Mais, à côté de la rage qu’elle avait dissimulée « au fond de son cartable », Noémya cachait d'autres ressources qu’aucun harceleur n’était en mesure de détruire : son envie d'agir et son talent littéraire.

L'avis de Linagalatée :

Tranche d’âge : 9-12 ans.

Noémya est à cet époque charnière de la vie, le passage au collège. Tout y change, un professeur par matière, une matière par salle, on se déplace rapidement en groupe d’une salle à l’autre. Finis les repères, bien en rang, surveillés par une maîtresse unique qui connaît chacun de ses petits monstres.

L’arrivée dans l’inconnu, « chez les grands », dans l’anonymat. Et malheureusement, soit on tombe sur les bonnes personnes, soit pas.

C’est ce qui est arrivé à Noémya, elle est tombée sur les mauvaises personnes, des personnes mauvaises et toxiques, et des professeurs fatigués et de moins en moins concernés par les problèmes des ados qui les entourent.

Elle n’a pas su parler à l’époque, n’a pas osé, a pensé que c’était de sa faute, le parcours habituel de la personne harcelée. Parce que ce soit, au collège, au lycée, au bureau même, on a tous à un moment ou à un autre de notre vie, frôlé cet état, ou tout au moins, été témoin.

Avons-nous réagi ? Chacun a sa réponse, sa conscience.

Ce qui fait peur, c’est que malgré que l’on en parle beaucoup, que l’on communique beaucoup sur ce problème, il concerne des enfants de plus en plus jeunes, il y a aussi du harcèlement en primaire. Le phénomène de bande commence de plus en plus tôt.

Que faut-il faire pour stopper ce phénomène, je n’ai évidemment pas la réponse ! L’éducation ne commence pas à l’école, mais à la maison, et de plus en plus de parents, fatigués par la vie, peut-être même eux-mêmes harcelés au travail, ne remplissent plus ce rôle primordial, qu’est l’éducation, l’écoute et la parole.

Parce que dans le cas où l’enfant harcelé a la chance d’avoir des parents disponibles, le problème se règle très vite. Il faut aussi parfois pousser ses enfants à parler pour obtenir d’eux des aveux. J’ai eu le cas dans ma famille, l’enfant ne voulait pas parler, mais les parents très à l’écoute, ont parfaitement décelé un problème et l’ont obligée à parler. Elle avait mal au ventre, rien qu’à l’idée de devoir aller à l’école. Les parents ont réagi immédiatement, pris rendez-vous avec la directrice. La situation s’est améliorée très nettement, mais je reste persuadée que cet enfant restera un terrain sensible au harcèlement.

J’ai moi-même connu de très près un cas de harcèlement, c’était il y quelques dizaines d'années, eh oui, les enfants d’aujourd’hui n’ont rien inventé ! C’était la maîtresse de primaire qui harcelait une élève. Les autres enfants de la classe lui obéissaient au doigt et à l’œil, c’était l’autorité pour nous. Je m’y suis opposée, j’ai refusé d’humilier ma camarade de classe devant les autres élèves. L’institutrice m’a giflée et je suis rentrée déjeuner avec une marque de doigts bien rouges sur ma joue. Mes parents ont d’abord pensé que j’avais fait une grosse bêtise, mais quand je leur ai expliqué le motif, le sang de mon père n’a fait qu’un tour. C’est lui qui m’a accompagnée à l’école en début d’après-midi et, sans rendez-vous a exigé de voir la directrice en présence de l’institutrice et de moi. Il a exigé que l’institutrice donne sa démission sur le champ, et qu’elle ne puisse plus jamais enseigner nulle part.

Voilà, il y a des moyens pour lutter contre ce phénomène de plus en plus grandissant avec les téléphones et les réseaux sociaux. Le rôle des parents est de surveiller ce qui se passe dans la vie de leurs enfants, c’est à eux de le faire, c’est de leur responsabilité, et non pas de se décharger de cette responsabilité sur les autres. C’est tellement plus facile et cela lave de tout sentiment de culpabilité.

Si un enfant ou un adolescent est harcelé, les parents participent à ce harcèlement, en ne voyant pas que leur enfant va mal !

Vous allez me dire que ce n’est pas vraiment une chronique mais plutôt un billet ! Vous avez raison, je vais vous expliquer pourquoi :

Ce roman est donné pour des jeunes de 9 à 12 ans. Pour ma part il ne me paraît pas du tout accessible à cette tranche d’âge, mais plutôt destiné à un public adulte.

Les mots employés, les textes de rap présents au fil des pages, utilisent un vocabulaire qui me paraît trop « élaboré », non pas que je prenne les enfants de cet âge pour des idiots, mais tout simplement, parce qu’ils n’accrocheront pas à la lecture très vite, et reposeront le bouquin en disant « oh c’est chiant ! »

Ce n’est que mon sentiment, parce que, en tant qu’adulte, je n’ai pas trouvé ce roman très accrocheur.

Posté par evenusia à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Saving Her de Corinne Michaels [Consolation #1]

Saving her 1

Sortie VF le 10 janvier 2017

Présentation de l'éditeur : chez &H, collection New Adult

Tome 1 du diptyque CONSOLATION.

Ils avaient tout pour être heureux... c'était un mensonge.


Liam n’aurait pas dû être sa seconde chance. L’homme qu’elle était censée aimer pour toujours, c’était Aaron, son mari. Bien sûr, pour les femmes de militaires, «  toujours  » n’existe pas. Natalie savait qu’être veuve si jeune – à vingt-sept ans à peine – était une possibilité. En revanche, qu’il n’ait suffi que de quelques instants avec Liam pour remettre en question toute son histoire avec Aaron… ça, elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle qui pensait avoir déjà vécu le grand amour, la voilà confrontée pour la première fois à des émotions qui la dépassent  : la douleur, le désir, la culpabilité… Et impossible d’y échapper. Désormais une seule chose est sûre : les sentiments qu’elle éprouve envers Liam sont si intenses et puissants que soit ils la sauveront… soit ils la perdront.

 

16 décembre 2017

Black Riders - tome 1 Glitter girl de C.J. Ronnie

Black Riders 1

Sortie VF le 30 novembre 2017
Présentation de l'éditeur : chez Fyctia La Condamine
ll a l'habitude d'aller vite, avec elle il va devoir prendre son temps !

Lorsqu'Hayley décide de quitter New-York pour la Californie, Brandon son meilleur ami, choisit de la suivre. Liés par un lourd secret, ils essayent de faire table rase du passé grâce à ce nouveau départ, mais changer d'État suffira-t-il à assurer leur sécurité ? Alors qu'Hayley tente de se concentrer sur ses études d'assistante sociale pour pouvoir venir en aide aux enfants dans le besoin, tout en découvrant les joies d'être étudiante, le destin va décider de la mettre à l'épreuve. Le mystérieux Jace fait son apparition dans sa vie et elle a bien du mal à résister à l'attraction de ce motard ténébreux. Côtoyer le monde des bikers est-il vraiment le bon choix quand on cherche à fuir les ennuis ? Et si le passé d'Hayley la rattrapait ?
L'avis de Twix : 
Hayley commence une nouvelle vie en Californie. Sa colocataire Beverly va lui faire découvrir un monde à part, le club des bikers où sont père Pops est le président.
La rencontre avec l'un des membres, Jace; va bouleverser à jamais le cours de sa vie....

Waouah!............... Je suis littéralement retournée, chavirée, emballée par cette lecture !
Certes les rencontres entre bikers mauvais garçons, sexy et jeunes femmes un peu trop fragiles sont légion, mais ici, on est dans une autre dimension. 
D'un côté, nous avons Jace le type de mec qui ne veut pas s'attacher, cherchant la compagnie de femmes pour ses besoins primaires et qui se trouve très bien comme ça. Et de l'autre une jeune femme qui ne laisse pas paraître grand chose d'elle, plutôt du genre à passer inaperçue .

Logiquement donc aucun atome crochu entre eux, tout les séparant et rien ne pouvant prétendre à ce qu'ils se rapprochent. Et pourtant, Jace qui se la joue rebelle, se découvre des sentiments pour la jeune femme qu'il veut aider plus que tout.

On ne peut que tomber amoureuse nous aussi de ce biker qui a peur des sentiments qu'éveille la jeune femme. Il n' a jamais connu ce trouble auparavant pour le sexe faible et, au fil de la lecture, on entrevoit cet homme sous un angle différent. 

Ce couple est atypique mais bon sang, ça fonctionne bien, et même si leur relation progresse très doucement, ils nous offrent une très belle histoire d'amour. 

Petit à petit, on en apprend plus aussi sur la jeune femme et Brandon joue un grand rôle dans ce récit et leur passé respectif.
Hayley vit avec un secret terrible...
Des passages durs, émouvants nous prennent au ventre, mais l'épilogue nous donne une leçon d'espoir sur la vie face à la violence et aux séquelles irréversibles qu'elles laissent dans la chair de ces victimes innocentes.

Nous faisons également la connaissance avec des personnages secondaires qui ont un rôle très important dans le récit et qui méritent bien leur place dans cet univers de bikers. 

Des sujets comme la maltraitance et le harcèlement sont abordés sans fioritures, et on apprend que certains club de bikers assurent la protection d'enfants et de jeunes dans des quartiers dits difficiles aux USA. 

Ce titre est le premier de C.J. Ronnie et on ne peut que l'encourager à nous donner une suite. 

C'est une auteure de talent pour lequel, vous l'aurez compris, je suis tombée sous le charme de ses personnages et leur histoire !
Un de mes coups de cœur 2017 sans hésitation !

La princesse de papier de Erin Watt [Les Héritiers Tome 1]

la princesse de papier 1

Sortie VF le 4 janvier 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

Une nouvelle vie. 
Pour le meilleur ou pour le pire ? 

​Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu'un jour elles allaient s'en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde... 

Jusqu'au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l'argent, du luxe du confort... 
Et... les cinq fils de Callum. 

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d'entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu'est sa place, dans un monde de dénuement qu'elle n'aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d'elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal. 

Et s'il avait raison ? 

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu'Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu'elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Posté par evenusia à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


15 décembre 2017

Behind the bars de Brittainy C. Cherry

behind the bars

Sortie VO le 12 décembre 2017

Présentation : traduction Evenusia (merci de me créditer si vous prenez svp)

Quand j'ai rencontré Jasmine Greene pour la première fois, elle est arrivée telle des gouttes de pluie.
J'étais le musicien un peu bizarre, elle était la reine du lycée.
Les seules choses que nous avions en commun étaient notre musique et notre solitude.
Quelque chose dans ses yeux me disait que son sourire n'était pas toujours réel.
Quelque chose dans sa voix m'a donné l'espoir que je cherchais.
Et puis en un éclair, elle est partie.
Des années plus tard, elle se tenait devant moi dans une rue de la Nouvelle-Orléans.
Elle était différente, mais moi aussi. La vie nous avait rendus froids. Durs. Isolés.
Enfermés.
Même si nous étions différents, les morceaux brisés de moi reconnaissaient la tristesse en elle.
Maintenant qu'elle était de retour, je ne ferais pas l'erreur de la laisser repartir.
Quand j'ai rencontré Jasmine Greene pour la première fois, elle est telle des gouttes de pluie.
Quand nous nous sommes revus, je suis devenu son plus sombre orage.

BehindtheBars

Mon avis : 

Nous avons découvert en France Brittainy C Cherry avec sa saga The Elements, nous voici dans un nouvel univers tout aussi touchant, avec cette nouvelle série qui a pour toile de fond la Nouvelle Orleans et la musique jazz et soul, Music Street Series 

Jasmine et Elliot se rencontrent au Lycée. Ils ont alors 16 ans et mènent une vie très différente. Jasmine est nouvelle mais déjà populaire, car elle est belle, fait de la danse, de la musique, connaît le milieu du show bizz, tout ce qui fascine les jeunes de son âge.

Mais sa mère veut en faire une idole de la pop musique, et l’oblige à se surpasser, ne lui laissant aucune liberté. Car si Jasmine aime la musique c’est la soul qu’elle rêve de chanter. Jusqu’alors Jasmine était scolarisée chez elle car le Lycée, d’après sa mère, est une fatigue supplémentaire inutile. Pour Jasmine c'est devenu son lieu de liberté, loin des contraintes des répétitions. 

Elliott est un garçon timide et maigrichon. Il est souvent la risée des garçons populaires qui se moquent de son bégaiement. Sa passion c’est le saxophone et quand il en joue c’est tellement merveilleux qu’il vous retourne les tripes. Jasmine tombe sous le charme discret d’Elliott et de sa musique. Sa solitude la touche et elle se reconnaît en lui. D’abord étonné qu’une aussi jolie fille, de plus très populaire, s’intéresse de quelque façon que ce soit à lui. Elliott est conquis par la simplicité qui se cache derrière la façade de Jasmine. Mais cette nouvelle amitié ne sera pas vue du même œil par tout le monde.

On va suivre Jasmine et Elliott à travers les années. Entre séparations et retrouvailles ils vont tous deux vivre des événements douloureux qui les changeront à jamais. Ces deux âmes sœurs qui semblaient inséparables, vont être malmenées et le chemin pour retrouver le cœur de l’autre sera semé d’épreuves.

C’est une histoire particulièrement émouvante que nous sert une fois de plus Brittainy C Cherry. La romance est moins présente dans ce roman, même si elle reste le fil conducteur. L'auteure y aborde ses thèmes de prédilection, les liens familiaux, la perte d’un proche, le pardon, indispensable pour aller de l’avant.

Ce sont des phrases poétiques, des mots qui nous touchent profondément, des situations qui brisent le cœur, mais surtout une histoire inoubliable avec un beau concentré d’émotions.

ARC kindly provided to me by Social Butterfly PR in exchange for an honest review.

Tourmente de Tillie Cole [ Les écorchés #2]

Les écorchés 2 de Tillie Cole

Sortie VF le 24 janvier 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady, collection New Adult

La rencontre de Roméo et Juliette et du Parrain.

Constamment drogué par son maître, 221 tue avec une efficacité redoutable. Il est l’atout majeur qui permet de faire fructifier les affaires du parrain de la mafia géorgienne de New York. Jusqu’au jour où il est capturé par le clan adverse. Captif, il rencontre Talia Tolstaia, la fille d’un parrain russe. D’abord attendrie par ce colosse puis fascinée, elle décèle en lui bien plus qu’une machine à tuer et se donne pour mission de le faire s’ouvrir à la vie et à ses plaisirs... Mais la famille de la jeune femme la laissera-t-elle convoler avec leur ennemi de toujours ?

Posté par evenusia à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 décembre 2017

Fallen Crest #1 de Tijan

fallen crest 1

Sortie VF le 11 janvier 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

La vie de Samantha s'effondre le jour où, en rentrant de cours, elle trouve sa mère en train de faire ses cartons. Elle a décidé de quitter son père, leur petite ville, et pire que tout ! Emménager chez James Kade, un mystérieux industriel millionnaire. C'est sont les stars de leur école, Fallen Crest High. Ils sont également indomptables... et terriblement sexy. La vie de Sam risque bien de n'être plus jamais comme avant. Mais peut-être que le changement est une bonne chose, après tout...

Posté par evenusia à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 décembre 2017

13 Reasons Why de Jay Asher

13 raisons why

Sortie VF le 6 septembre 2017

Présentation de l’éditeur : chez Livre de Poche Jeunesse 

Le roman à l'origine de la série Netflix événement !

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

L'avis de Linagalatée :

Oui, Hannah Baker s’est donnée la mort, peu de temps après son arrivée  dans ce nouveau lycée. En peu de temps treize personnes ont fait en sorte qu’elle ait envie de mourir. Oh sans le vouloir, bien sûr, juste une accumulation de petites choses, qui lui ont rendue la vie insupportable.

Mais avant d’en finir, Hannah a décidé de faire savoir à chacune de ces treize personnes, ce qu’elles avaient fait de mal, envers elle, ce qu’elles avaient dit ou fait, les rendant ainsi responsables de son acte.

Treize personnes, ce sont les treize raisons pour lesquelles...

Hannah enregistre des accusations, qui ne seront révélées qu’après sa mort. Chaque personne aura doit à une face de cassette audio. Treize personnes, soient treize faces d’enregistrements, soient sept cassettes. Elles seront envoyées au premier destinataire d’une liste qu’elle impose au-delà de la mort. Mais personne ne connait la face de cassette qui lui est destinée, ils devront donc toutes les écouter et ensuite les envoyer au destinataire suivant. Ainsi chacune des treize personnes connaîtra tous les actes et paroles des autres.

Oh bien sur, l’une d’entre elles pourrait mettre fin à cette chaîne, oui l’une d’entre elles pourrait …

C’est au tour de Clay Jensen de recevoir ces cassettes, Il ne comprend pas ce qu’il fait dans cette histoire, quel rôle il a pu jouer, involontairement, dans la mort d’Hannah, il pensait même être son ami ! Non seulement il va toutes les écouter, mais également faire le parcours qu’Hannah avait mis dans la boite avec les cassettes, Il n’en sortira pas indemne.

Le suicide, c’est toujours un thème qui fait mal, surtout chez les jeunes adultes et les adolescents. De jeunes gens qui ont toute la vie devant eux, et qui d’un coup décident, que la leur avait assez duré. Ces petites choses indéfinissables, qui font qu’un jour, ils basculent.

L’histoire d’Hannah est un peu différente dans le sens où elle est omniprésente tout au long du roman, puisque c’est elle qui parle à travers ses casettes. On l’imagine parfaitement déambuler dans les couloirs du lycée, interagir avec les autres étudiants, suivre les cours.

Elle est différente également, dans le sens, où elle laisse une explication de son geste, même si seuls les concernés seront au courant. Pour toutes les personnes extérieures, c’est l’incompréhension totale.

Un livre poignant, très bien écrit. Un roman d’une force incroyable, le lecteur est lui-même, happé par ses paroles, et à chaque changement de cassette de Clay, on se demande qui sera le ou la prochaine.

J’ai adoré le personnage d’Hannah bien évidemment, celui de Clay, celui d’Alex, celui de la maman d’Hannah également. Cette femme, qui va lutter de toutes ses forces, pour savoir pourquoi sa fille unique n’est plus là. J’ai partagé sa souffrance et ses espoirs, sa détresse face au silence.

J’ai choisi une façon un peu différente d’aborder cette lecture, j’ai décidé de lire un chapitre du roman, et ensuite de regarder l’épisode correspondant de la série. Ma lecture a ainsi été enrichie des détails de la série, qui est sublimement adaptée.

En lisant les chapitres suivants, je visualisai totalement Clay, les écouteurs sur les oreilles, et Hannah le micro à la main. Je voyais Hannah au milieu des autres lycéens, je la voyais vivre ce qu’elle racontait.

Un roman poignant, qui va vous laisser les larmes au bord du cœur, une destinée tragique mais racontée avec des mots justes et simples.

Posté par evenusia à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 décembre 2017

Boutons et Peine de Penelope Sky [Boutons #3]

 boutons et peine 3

 

Sortie VF le 28 septembre 2017

Présentation de l'éditeur : chez Hartwick Publishing

Dès que j’ai vu ma porte de sortie, je l’ai prise. Je suis rentrée à New York et j’essaye de refaire ma vie. Malgré le mouchard dans ma cheville, Crow n’est pas parti à ma recherche. Il ne m’a même pas appelée. Je lui ai avoué l’ampleur de mes émotions, mais il m’a rejetée de façon cruelle.

Peut-être qu’il m’a oubliée.

Un jour, je rentre chez moi et j’aperçois une pile de boutons sur le comptoir. Ce n’est pas moi qui les ai laissés là ; il n’y a qu’une seule explication pour leur présence.

Peut-être que Crow ne m’a pas oubliée après tout.

Mon avis : 

ATTENTION SPOILERS SUR LE TOME 1 ET TOME 2

Voilà le troisième tome de la Saga Boutons qui clôture l’histoire de Pearl et Crow.

Le rythme de cette histoire n’a pas du tout baissé en intensité depuis le début de notre lecture et ce dernier tome ne fait pas exception à la règle. J’ai adoré Pearl, cette héroïne badass, qui fonce tête baissée sans jamais baisser les bras dans les situations les plus difficiles, et qui force l'admiration de Crow.

Pearl a profité de sa liberté pour retourner aux États Unis et essayer de reprendre une vie normale, mais les fantômes de son passé reviennent la hanter. Si elle vit encore avec les cauchemars où Bones revient la torturer, elle pense aussi beaucoup à Crow, qu'elle n'arrive pas à se sortir de la tête et son corps le réclame encore plus.

Elle s'en veut toujours de lui avoir avoué ses sentiments alors qu'en retour Crow a été incapable de faire de même. Cet homme sombre est pourtant dingue de la seule femme qui ait jamais osé lui tenir tête. Mais lui avouer ses sentiments est impossible. Il est persuadé que tous les gens qu’il aime meurent. Alors il se contente de garder un œil sur Pearl de loin. Mais quand il comprend qu’elle essaye de tourner la page et qu'elle a une liaison avec un autre homme, Crow pète les plombs et n’hésite pas à prendre l’avion pour venir la rejoindre.

Pas une seconde de repos dans ce dernier tome ! L’auteur s’est concentrée sur notre couple et sur les dangers qui les menacent. Il n’y a pas de répit, pas ou peu de scènes descriptives, tout est dans l’action. 

Le couple est encore plus fusionnel, les scènes sensuelles torrides et l'auteure fait la prouesse de se renouveler sans cesse, alternant les scènes érotiques avec des moments très romantiques. 

C’est extrêmement addictif, original et parfaitement réussi !

Posté par evenusia à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,