Alice au pays des zombies

Résumé de l’éditeur : 

Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde...

Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.

Mon avis :

Un excellent roman young adult comme on aimerait en lire plus souvent. Gena Showalter qui écrit d’habitude dans un registre plus adulte fait ici un véritable sans fautes. Tout y est : action, amitié, amour, humour, danger.

Alice a toujours fait face aux bizarreries de son père. Ainsi, elle n’a jamais eu le droit de sortir après le coucher du soleil car celui-ci prétend que des monstres rodent à l’extérieur. Du coup pas de petit ami et de rendez-vous nocturnes pour ne pas avoir à expliquer la folie de son père. Elle va malgré elle regretter de ne pas avoir pris ses propos au sérieux.

A son arrivée dans son nouveau Lycée, Alice est intriguée par une bande d’élèves aux allures de rebelles. Leurs absences répétées, leurs blessures lui mettent la puce à l’oreille mais bien sûr il n’est pas question de révéler quoi que ce soit et devenir la risée de tout le monde, comme son père.

Quand elle pose pour la première fois les yeux sur Cole, le chef du clan, et qu’ils ont une vision commune d’un baiser torride, Alice sait qu’elle ne va pas pouvoir rester dans son coin avec ses questions et ses doutes.

Il n’y a pas vraiment de rapport avec le roman de Lewis Carrol, Alice au pays des Merveilles, même si on a aussi un lapin avec une montre, un chat et quelques autres menus détails, la ressemblance s’arrête ici.

La romance est également bien présente avec le personnage de Cole, un héros alpha bagarreur et bourré de charisme.

Laissez-vous entraîner sans hésiter dans cette histoire incroyable et vous tournerez les pages sans vous arrêter. C’est addictif et bourré d’humour.

Ne passez pas à côté !

 

Retrouvez d'autres avis sur le forum de mes Partenaires Bit-lit.com