vivant juliette di cen

Résumé de l'éditeur : 

Sur un coup de tête et guidée par un coup de blues, Alix décide de laisser ses inhibitions au placard pour le plus grand plaisir d'un beau militaire. 
Encore faut-il qu'elle assume ses actes, mais l'homme va se charger de les lui rappeler. 
L'adjudant Franck Lacec, meilleur ami de Markus Faranti accepte de devenir sa cible de coeur, avec l'espoir d'avoir trouvé dans ce pétillant sergent la perle rare. 
Le temps qui leur est imparti avant son départ en Afghanistan suffira-t-il à créer des liens affectifs assez puissants et durables ? 

Mon avis : 

Si vous aimez la romance érotique, je vous conseille très vivement de lire les petits romans de Juliette Di Cen. Ce sont de courts récits qui ont entre une cinquantaine et une centaine de pages selon les tomes. Ils se déroulent tous dans l'univers militaire français qu'elle décrit d'ailleurs avec beaucoup de talent puisque c'est un milieu professionnelle qu'elle connait bien.   

Nous retrouvons, dans ce quatrième tome, Alix et Franck que nous avons déjà croisés à plusieurs reprises dans les tomes précédents. L'action se déroule juste avant "L'Homme enragé". Nous aurons donc le plaisir de retrouver Markus, personnage torturé très apprécié des lectrices et ami de Franck. Alix est une petite femme pleine d'énergie qui cache un incroyable manque de confiance en elle derrière une montagne de bonne humeur. Blessée et pleine de doutes, elle essaye de se relever tant bien que mal d'une douloureuse relation de couple qui ne la menait nulle part. Un soir où elle a bu plus qu'elle n'aurait du, elle relève un défi lancé par ses amies et séduit ouvertement et en public l'homme qu'elles lui ont désigné et qui, malgré la dose d'alcool dans le corps, se retrouve complètement chamboulé par Alix. Il n'hésitera pas à remuer la caserne afin de découvrir qui elle est.  

Un tome un peu plus long que les précédents où on prend le temps de découvrir les deux héros et la vie quotidienne de la caserne dans laquelle ils évoluent. C'est drôle, sexy et romantique à souhait. L'écriture de Juliette Di Cen n'en reste pas moins brute et sans fioriture tout comme ses personnages. Et c'est ce qui fait la différence, car Alix est une jeune femme qui s'assume pleinement et n'hésite pas à employer le vocabulaire qui va avec! Pas question pour la jolie mécano de jouer les mijaurées et d'être offusquée par les phrases crues de Franck. Elle-même a souvent la parole qui dépasse la pensée pour le plus grand plaisir du superbe militaire. Ils se sont trouvés, se plaisent et à quelques jours du départ en Afhanistan de celui-ci, comptent bien profiter de chaque moment passé ensemble. Cela donnera lieu à des scènes sensuelles, certes peu nombreuses car semées d'embûches hilarantes, mais parfaites et aussi passionnées que nos héros que nous avons du mal à quitter après avoir tourné les dernières pages. 

Vivement la suite !!