Yves Saint Laurent affiche

 

Sortie le 8 janvier 2014

Avec Pierre Niney, Guillaume Gallienne, Charlotte Le Bon, Laura Smet, Marie de Villepin...

Synopsis : 

Paris, 1957. A tout juste 21 ans, Yves Saint Laurent est appelé à prendre en main les destinées de la prestigieuse maison de haute couture fondée par Christian Dior, récemment décédé. Lors de son premier défilé triomphal, il fait la connaissance de Pierre Bergé, rencontre qui va bouleverser sa vie. Amants et partenaires en affaires, les deux hommes s'associent trois ans plus tard pour créer la société Yves Saint Laurent. Malgré ses obsessions et ses démons intérieurs, Yves Saint Laurent s'apprête à révolutionner le monde de la mode avec son approche moderne et iconoclaste.

L'avis de Flavia : 

Lorsqu’on s’attaque à un biopic, on prend un pari très risqué. Tout le monde vous attend au tournant, surtout lorsque le biopic en question est basé sur la vie d’un des plus grands couturiers du XXe siècle : Yves Saint Laurent.

Le film se déroule sur une période de 20 ans, des débuts de Saint Laurent en tant que directeur artistique chez Dior jusqu’aux années 70, lorsqu’il connaît son plus grand succès grâce à son défilé Opéra-Ballet Russe qui est aussi - et paradoxalement - le moment où il est au plus bas.

Yves Saint Laurent est interprété avec beaucoup de réalisme par Pierre Niney, 24 ans et élève à la Comédie Française. Il a su redonner vie au créateur disparu en 2008 avec brio. On découvre son parcours, ses réussites, ses obsessions et sa relation passionnée avec son partenaire et associé Pierre Bergé, joué par Guillaume Gallienne. Le duo fonctionne parfaitement et nous permet d’être témoin de l’histoire amoureuse, parfois tumultueuse, qu’avaient Pierre et Yves. Les deux acteurs sont incroyables, Pierre Niney va jusqu’à reprendre à la perfection la diction assez particulière qu’avait le couturier. Ceux qui s’intéressent un minimum à Yves Saint Laurent le retrouveront très certainement dans cette interprétation, et pour les autres ce sera un excellent moyen de le découvrir.

Les seconds rôles interprétés par Laura Smet et Charlotte Le Bon notamment (respectivement Loulou de la Falaise et Victoire Doutreleau) apportent une grande force au film et nous permettent de comprendre la personne tourmentée qu’était Yves Saint Laurent, ainsi que le rapport qu’il avait aux femmes. Elles sont représentées comme des personnes fortes et modernes, à l’image des vêtements qu’il créait. On comprend dans ce biopic que ses muses ont joué un rôle très important pour la création de ses collections.

Yves Saint Laurent allie la Mode, la relation amoureuse et l’histoire d’un homme le tout filmé de manière très intelligente, avec beaucoup d’émotion et jamais déplacée.

Un gros coup de cœur pour la Bande Originale composée par Ibrahim Maalouf qui réussit à nous faire (re)vivre les années 60 comme si on y était… Viennent s’ajouter à cette musique des morceaux d’Opéra très bien choisis et que l’on ne se lasse jamais d’écouter.

Pari relevé donc pour Jalil Lespert qui a très bien su recréer l’atmosphère qui entourait le couturier. Il permet au spectateur d’être témoin d’une petite partie de l’incroyable vie d’ Yves Henri Donat Mathieu-Saint-Laurent, et ceci pour sa plus grande joie !