L'eveil des sentiments 

Sortie le 26 mars 2014 

Résumé de l'éditeur : Editions Blanche

À vingt-six ans, Valentine est bien décidée à atteindre ses objectifs : devenir écrivain, faire partager sa soif de connaissance à ses élèves, séduire le professeur dont elle était amoureuse quand elle avait vingt ans, bref : être heureuse. De son côté, Vincent devrait se sentir comblé : il se débrouille pour vivre de sa passion pour la musique, collectionne les jolies filles et va bientôt fouler les planches d’une salle de concert prestigieuse. Pourtant, Vincent et Valentine se retrouvent confrontés à une douloureuse prise de conscience : réaliser leurs rêves ne leur apporte pas la vie facile et agréable qu’ils imaginaient. Leurs destins qui s’entrecroisent nous entraînent dans une succession de rencontres sensuelles où se mêlent humour et tendresse, situations inattendues et émotions intenses. Au milieu de ces errances, lorsque le hasard amènera leur chemin à croiser celui de l'âme sœur, sauront-ils la reconnaître ?

Deuxième volet de la trilogie sur le sentiment amoureux entamée avec La rééducation sentimentale dont on retrouve ici les principaux personnages, L’éveil des sentiments est l'histoire d'une quête : celle de l’autre mais d’abord celle de soi-même.

Mon avis : 

Vincent et Valentine n'ont en commun que la première lettre de leur prénom. Quand l'une écoute de la musique classique, l'autre joue du Rock et si elle ne supporte pas l'égo surdimensionné des musiciens, lui ne supporte pas les intellos à lunettes. Bref ces deux là n'étaient pas faits pour s'entendre. Pourtant leur vies prennent un peu le même chemin.

Déçue par une liaison amoureuse dont elle a pourtant rêvé des années auparavant, Valentine s'ennuie et n'espère plus trouver quelqu'un qui l'épanouisse. Elle décide alors d'élargir les horizons de sa sexualité en s'essayant au libertinage. Si elle n'a jamais vraiment vécu d'expérience dans ce domaine, Valentine est curieuse et toute disposée à apprendre. Elle a peu de tabous surtout quand elle sait qu'au bout elle trouvera peut être ce qu'elle cherche.

De son côté, Vincent en a plus qu'assez des groupies d'un soir qui, tout en lui donnant du plaisir, le laissent pourtant indifférent. Alors quand l'occasion se présente d'avoir une expérience totalement différente avec un homme, il ne s'en offusque pas et se laisse tenter. 

C'est assez curieux de voir la progression parallèle de nos deux héros dans leurs questionnements. Leurs chemins vont se croiser à plusieurs reprises et tout en s'observant, ils ne vont pas faire un pas pour se rapprocher. Ils sont si différents et leur quête est pourtant assez similaire : besoin d'affection, de sentiments, de plaisir partagé, ils veulent combler un vide qui est en eux. Toutes les expériences vont y passer : masturbation en public, trios, soirées libertines dans un club ou dans la vie d'un couple, tout va y passer et seront-ils comblés pour autant ?

La plume d'Emma Cavalier est toujours aussi agréable et addictive. La personnalité des personnages est tellement bien définie que l'on n'a aucun mal à se les représenter. C'est sensuel à souhait avec une mention spéciale à l'incroyable passage où Valentine découvre Vincent sur scène, le pouvoir visuel des mots est ici à son apogée.

Un second tome très différent et qui a su se détacher du charisme des personnages du premier tome que l'on retrouve avec plaisir et d'une façon toute différente ici. 

Merci aux Editions Blanche pour cette découverte et à l'auteure pour sa très sympathique dédicace.