white bird affiche

Sortie le 15 octobre 2014

Film dramatique avec Shailene Woodley, Eva Green, 

Synopsis : 

Kat Connors a 17 ans lorsque sa mère disparaît sans laisser de trace. Alors qu’elle découvre au même moment sa sexualité,  Kat semble  à peine troublée par cette absence et ne paraît pas en vouloir à son père, un homme effacé. Mais peu à peu, ses nuits peuplées de rêves vont l’affecter profondément et l’amener à s’interroger sur elle-même et sur les raisons véritables de la disparition de sa mère…

L'avis de Swan : 

Shailene Woodley est capable de sauter d'un train en marche et faire un carton au box office mondial. Elle peut également nous tirer les larmes en malade du cancer et une fois de plus remplir les salles obscures et dépasser les cent millions de dollars de recettes aux USA. Mais Shailene Woodley proclamée nouvelle coqueluche des studios américains ne s'arrête pas là et au lieu d’enchaîner avec d’autres grosses productions (même si on la retrouvera bientôt dans la suite de Divergente), elle prend tout le monde à contre pied en étant l’interprète principale du nouveau Gregg Araki : "White Bird in a Blizzard" rebaptisé ‘’White Bird’’ pour le marché Français. Ce long métrage prouve une fois de plus l'intérêt du réalisateur à filmer la jeunesse dans ce qu’elle a de plus cru. Il avait déjà retourné la planète cinéma avec sa superbe trilogie sur l'apocalypse adolescente (Totally Fucked Up, The Doom Génération et Nowhere) mais avec ‘’White Bird’’ il brouille une nouvelle fois les cartes en oscillant entre Drame psychologique et Thriller.

L’histoire se passe dans les années 80 aux USA et nous découvrons la vie d'une famille moyenne américaine qui voit subitement la disparition de la mère de famille interprétée par Eva Green. Le père de famille (Christopher Meloni) paraît perdu et effacé pour affronter cette perte et n’est pas très adroit dans sa relation avec sa fille Kat (Shailene Woodley). C’est sur le personnage de Kat que l’intrique du film va se dessiner. En effet, l’adolescente est plus préoccupée par sa sexualité que par la disparition subite de sa mère. C’est dans ses rêves que la jeune fille voit apparaitre sa mère et grâce à eux elle va comprendre la vérité sur cette disparition. Même si ce n’est pas le meilleur film de Greg Araki, ‘’White Bird’’ est éclairé par la présence de Shailene woodley qui n’hésite pas à casser son image de jeune icône en ayant dans le film une attitude "trash", se laissant même filmer nue… 

Même si le film est relativement lent, l’univers pesant et fantasmagorique de l’histoire vous fera passer un très bon moment. A noter pour les nostalgiques de la New Wave des 80’s que la musique du film est rythmée par : The Cure, Siouxsie & The Banshees, Echo and The Bunnymen et bien d’autres. Bref, ‘’White Bird’’c’est un oiseau blanc pour un film très noir.

Bande-annonce