Novembre 9

Sortie VO le 26 octobre 2017

 

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Quand l'amour s'écrit au futur...

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer.

La jeune femme est sur le point d'aller s'installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d'actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain.

Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l'intensité de ce qu'ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre.

Fallon devient alors la source d'inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est unemine d'informations pour lui et, pour tous les deux, c'est le moyen de faire le point sur leur vie.

Jusqu'au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?

Mon avis : 

Ben et Fallon se rencontrent le jour où la jeune fille s'apprête à quitter Los Angeles pour New York. Leur attirance est immédiate mais ils sont tous deux réalistes et savent qu'une relation à distance n'est pas envisageable. Ils ont 18 ans et sont conscients qu'ils n'ont encore rien vu de la vie. Ils s'engagent alors l'un et l'autre à poursuivre des chemins séparés, à vivre leur vie et profiter de ce qui se présente à eux, sans jamais se donner de nouvelles. Toutefois, ils décident qu'ils se retrouveront une fois par an, à cette même date du 9 novembre, date qui prendra pour eux une signification toute particulière. 

Colleen Hoover écrit des histoires différentes et c'est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis ses romans. Celui-ci n'a pas fait pas exception à la règle. Si le début de l'histoire est un vrai petit bijou, autant dans le scénario original, que par ses personnages attachants, l'auteure a malheureusement inclus un énorme WTF qui va faire enrager plus d'une lectrice. Pour ma part j'ai continué ma lecture et fait abstraction du choix de l'auteure... mais j'ai trouvé que c'était totalement inutile, cassait l'ambiance du roman et défavorisait l'image qu'on s'était fait du héros que j'avais trouvé jusque là parfait. 

Je ne vous apprend donc rien en vous disant qu'il y aura un rebondissement, même plusieurs, ce n'est pas un secret, c'est la façon d'écrire de Colleen Hoover, et si maintenant on s'y attend, on ne les voit pas forcément venir et il nous arrive encore d'être surpris par certaines révélations ou évènements. 

Colleen Hoover nous propose une fois de plus une histoire originale et captivante.