nos jours parfaits

Sortie VF le 17 septembre 2015

Résumé de l'Editeur : chez Gallimard

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la "bête curieuse" de l'école. Il oscille entre les périodes d'accablement, dominées par des idées morbides et les phases "d'éveil" où il déborde d'énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s'est isolée et s'est laissée submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c'est le début d'une histoire d'amour bouleversante : l'histoire d'une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.
 
L'avis d'Izabulle:

La quatrième de couverture du livre résume parfaitement bien le postulat de départ et le devenir de cette histoire.
 
Nous sommes ici dans un roman à deux voix, celles de Violet et de Finch, tout deux 17 ans et en dernière année de lycée. Finch " le cinglé", comme aime le surnommer le reste du lycée, est dérouté de son but morbide, lorsqu'il se rend compte qu'une jeune fille se tient également en haut du clocher prête à sauter. Il panique alors complètement, prêt à sauver cette fille qu'il ne connait qu'à peine. Il trouve les mots exacts pour la faire revenir en arrière, comme s'il n'était pas lui-même sur le point de faire de même.

C'est alors qu'il va développer une obsession progressive pour Violet, qui se transforme petit à petit en sentiment amoureux. "Cette fille parle mon langage", "elle est comme moi", "Violet Markey est re-mark-able"...
 
J'ai assez rapidement compris ce qui avait permis de rapprocher nos deux personnages, leurs souffrances... Finch  se reconnait en Violet et Violet n'arrive à ressentir des choses qu'en présence de Finch. Certes Finch est bizarre, impulsif, son cerveau va à mille à l'heure... mais Violet revit grâce à ce garçon.
 
J'ai été assez bouleversée de me retrouver dans les pensées de Finch, qui sont effectivement difficiles à suivre. Cette expérience m'a fortement déroutée. Ressentir et comprendre les songes d'une âme tourmentée comme la sienne est le meilleur moyen de comprendre effectivement ce que peuvent ressentir certaines personnes atteintes de pathologie psychiatrique et notamment les maniaco-dépressifs, car il est question de cela.
 
Après le rapprochement, petit à petit nous voyons le fossé se creuser entre Violet et Finch. L'impulsion morbide qui les a réunis, revêt en réalité des souffrances bien distinctes. Celle de violet est post traumatique, naturelle et passagère. Celle de Finch plus profonde, plus imprégnée dans sa chair et ses pensées.
 
Ce livre est bouleversant, renversant, tellement intense. Notre personnage masculin joue avec les mots et les métaphores comme personne. Son cerveau est un poète douloureusement doué, mortellement impressionnant... je crois n'avoir jamais autant pleuré sur un livre, j'ai même eu peur que les larmes ne fassent griller ma liseuse.
 
Pour tous ceux qui ont adoré "Nos étoiles contraires", FONCEZ !!!!