comme un livre ouvert

Sortie VF le 4 février 2016
Résumé de l'éditeur : chez Hugo New Way
Ashleigh Walker est amoureuse. Au sens le plus intense et bouleversant du terme. Un amour inconditionnel qui la consume. De quoi oublier de s'inquiéter pour ses mauvais résultats scolaires. De quoi lui faire oublier le mariage de ses parents qui s'effondre. Il y a juste une chose qui la perturbe... Pourquoi n'est-ce pas Dylan, son petit ami qui la met dans cet état, mais plutôt Mademoiselle Murray, sa prof d'anglais ? 
L'avis d'Izabulle : 

Ce livre nous permet de découvrir Ashleigh sur une période d'un an, entre son 17ème et 18ème anniversaire.

A 17 ans, Ash est une jeune fille paumée qui sèche les cours, boit beaucoup et assiste au désastre du mariage de ses parents.  Lorsque nous rencontrons Ashleigh, tout s'écroule autour d'elle.  La seule étincelle dans son monde obscur est Mlle Murray, sa professeur de littérature.

Pourquoi est elle tant attirée par sa professeur et la littérature ? Non, mais franchement, Ash étudiant la littérature? Un comble !

Ce livre de 312 pages se lit extrêmement vite. Pour ma première lecture de romance F/F, je dois avouer que j'ai été gâtée. D'abord, la romance homosexuelle n'est pas au centre de l'histoire, mais constituerait plutôt un aboutissement de ce voyage que vit Ash et de la transformation psychologique qu'elle connait durant ces douze mois. Il est intéressant de découvrir notre héroïne en proie aux doutes quant à sa sexualité. 

Sa capacité d'analyse et le fait de se laisser finalement modeler vers autre chose, un renouveau, une renaissance. Ce livre est vraiment très doux, avec un rythme qui a tendance à nous bercer,  sans pour autant nous endormir ou souffrir de longueurs. Je regrette toutefois quelques erreurs de frappe et de grammaire dans le texte, sans que cela n'ait pu entacher ma lecture.

Je pense que ce roman devrait être mis dans toutes les mains des adolescents de l'âge de notre héroïne. Il s'agit en effet d'un très beau roman, véhiculant un message de tolérance,  de résilience et finalement d'amour sous toutes ses formes.