BAD 3

Sortie VF le 4 mai 2016

Résumé de l'éditeur : chez Harlequin, collection &H

Elle est la seule femme qu'il ne devait pas aimer...

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres…

Mon avis : 

Nous voici de retour dans la ville de The Point où un individu semble vouloir y semer le  chaos le plus total. Titus ne sait plus où donner de la tête entre meurtres, incendies volontaires, vols, etc... C'est donc d’un œil sceptique qui va accepter l’aide que Reeve lui propose. En effet, après avoir trahit Dovie et mis la vie de Bax en danger (voir BAD Tome 1), voilà qu’elle lui offre sur un plateau le nom de celui qui sème la terreur à travers la ville. En échange, et malgré que  Reeve représente tout ce qu’il déteste, Titus va lui offrir sa protection. Une protection qui va s’avérer un peu trop rapprochée pour qu’il puisse résister aux charmes de la superbe jeune femme.

La personnalité très droite et imposante de Titus est le point fort de ce roman. Originaire de The Point, il a malgré tout choisi de passer du bon côté et de lutter contre le mal avec les moyens dont il dispose. Infatigable et toujours à l’affut, il ne laisse jamais son côté violent prendre le dessus.

Reeve est tombée sous le charme de Titus la première fois qu’elle l’avait rencontré. Sachant qu’elle ne pourrait jamais avoir quelqu’un d’aussi bien dans sa vie, elle s’est toujours contentée d’hommes qui lui ressemblaient et qui n’étaient qu’une pâle copie de ce qu’elle désirait vraiment. Maintenant qu’elle se trouve près de lui, elle compte bien lui montrer qu’elle est digne de sa confiance et surtout qu’elle est assez forte pour prendre soin de quelqu’un comme lui. Car à force de prendre soin des autres, Titus a oublié que lui aussi mérite que l’on s’occupe de lui.

La dualité qui existe dans le personnage de Titus m’a énormément fait penser aux descriptions des personnages loups garous dans certains romans de bit-lit. Car Jay Crownover parle d’une bête à dompter qui est enfouie tout au fond de lui-même et qu’il tient en bride de peur de ne pas pouvoir la rattraper s’il la lâche. C’est très imagé mais assez bien vu et on imagine sans peine ce héros élevé dans une ville telle que The Point, avoir un côté dangereux qui ne demande qu’à surgir.

Evidemment cela va donner une tension érotique très forte entre nos deux héros puisque Titus n’est pas prêt à se laisser aller à une relation qui risquerait de lâcher la bête qui est en lui. La relation sera de plus en plus explosive jusqu’à ce qu’il ne puisse plus résister aux atouts de la belle Reeve. Mais pour que cette relation persiste dans la durée il faudra que Reeve lui prouve qu’elle est digne de confiance.

Même si le coté enquête manque un peu de crédibilité dans tout son déroulement et surtout sur la fin, ce troisième tome confirme tout le talent de Jay Crownover pour écrire des romans qui nous tiennent en haleine et que l’on prend toujours plus de plaisir à lire.

N’hésitez pas à lire les romans de Jay Crownover car si tout n’est pas parfait, elle n’a pas son pareil pour décrire les relations entre ses personnages, leur attraction et surtout leur alchimie.

Le prochain tome sera consacré à Nassir mais il fera partie d'une nouvelle trilogie nommée "The Breaking Point". 

Lire mon avis sur le tome 1 Amour Interdit

Lire mon avis sur le tome 2 Amour Dangereux 

Ce roman a fait l'objet d'un service presse. Merci Harlequin !