CYCLE 2 - LIVRE 1

le dragon d'avalon

 

Sortie VF le 13 août 2015

Résumé de l’éditeur : chez Nathan

Dans les royaumes magiques d'Avalon, naît une étrange et miniscule créature appelée Basile, mi-lézard, mi-chauve-souris. Dans ses yeux brille un éclat mystérieux. Quelques années plus tard, Basile découvre un nouveau danger qui menace Avalon et la vie du célèbre Merlin. Malgré sa peur et sa toute petite taille, il se lance dans un périlleux voyage pour sauver l'enchanteur... et trouver son destin.

L'avis de Linagalatée :

Merlin continue sa quête à travers Fincayra, son but est toujours de sauver les terres perdues où plus personne n’ose s’aventurer et ainsi peut-être rétablir l’équilibre des forces face au redoutable Rhita Gawr.

Au fur et à mesure du temps, Merlin n’est plus le jeune garçon frondeur qu’il était à ses débuts. Il a mûri et a acquis la magie nécessaire à son évolution. De ces changements va naître le dernier, le grand arbre d’Avalon et ses sept royaumes que devra explorer Basile, le petit lézard-chauvesouris-dragon, le premier de la terre d’Avalon, le seul œuf qui ait survécu sur les huit.

Une ère nouvelle s’annonce à l’horizon, des changements vont voir le jour.

Dans ce nouveau tome, l’accent est peu mis sur Merlin mais sur Basile, petite bestiole mi lézard, mi-chauve-souris, mi petit dragon. Personne ne peut lui dire à quelle famille d’animaux il appartient, pour tous, c'est la première fois qu' ils en voient un comme lui. Sur la demande de Dagda, il va parcourir avec Aylah la sœur du vent, les sept royaumes d’Avalon pour lui annoncer une terrible nouvelle.

Ce petit personnage, est très attachant, on se le représente tout petit, et pourtant plein d’une volonté digne d’un grand héros. C’est une nouvelle fois un récit plein de fraicheur et de poésie, où l’on comprend bien que la valeur n’atteint pas la taille.

Le courage de Basile va vous donner des ailes, il est si petit, si mignon, si fragile et pourtant si plein d’une sagesse ancestrale.

Encore une fois le charme de cette histoire m’a fait fondre, c’est toujours avec un grand bonheur que je retrouve tous ces personnages, qui feront la joie des plus petits comme des plus grands.

A lire sans modération,  même le soir un petit chapitre pour endormir les plus petits et peupler leurs rêves de magie.