ASA

Sortie VF le 20 avril 2017

Présentation de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa soeur, Ayden, et son groupe d'amis, Asa Cross se bat entre l'homme que tout le monde pense qu'il est et celui qu'il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd'hui il ne veut plus blesser ceux qui l'entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles. 

Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s'étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s'en sortir seule. Sauf qu'elle ne peut s'empêcher de penser au barman super sexy qu'elle a arrêté. 

Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l'attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n'a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.

Mon avis : 

Je termine ce sixième et dernier tome de la série des Marked Men avec l'impression de quitter des proches. L'auteure a créé une famille avec de belles valeurs. Quel que soit le tome de cette série, on y retrouve toujours de l’amour, de l’amitié, de la confiance et surtout du respect. J’ai aimé tous les héros qui la composent, même si bien sûr, j’ai mes préférences. Certains sont plus attirants que d’autres, mais Jay Crownover fait toujours en sorte que l’on se sente proche de chacun deux, qu’on comprenne leurs gestes et leurs choix.

Avec l’histoire d’Asa il sera surtout question de seconde chance et de nouveau départ. 

Nous avons fait la connaissance d'Asa dès le tome 2 consacré à Jet et Ayden. Asa est le frère d'Ayden, et comme elle, il a fait pas mal de choses par le passé qui ne sont pas très reluisantes. Mais après avoir frôlé la mort, il a enfin décidé de se tenir éloigné des ennuis. Il travaille maintenant dans le bar tenu par Rome (voir le tome 3) et s'il ne cherche pas réellement à se racheter une conduite, il essaie de rester du bon côté de la loi, autant pour que sa sœur soit fière de lui, que pour Rome, une des rares personnes à lui avoir donné sa chance et lui avoir fait confiance dès le début. 

Avec sa voix grave, son fort accent du sud, son bagout et son sourire en coin, Asa est un charmeur irrésistible, et Royal ne demande qu’à succomber. Mais voilà, elle est le flic qui lui a mis les menottes au cours d'une arrestation pour laquelle il n’était même pas coupable. Ils ne seront jamais du même côté de la loi, et il est hors de question pour lui qu’il cède aux avances de la jeune femme, même s’il est totalement subjugué par sa beauté. Elle mérite quelqu’un de bien et il est loin d’être cette personne.

Pourtant Royal est tenace, et elle compte bien le pousser dans ses retranchements jusqu'à ce qu'il lui cède. 

Asa est un personnage avec de grandes faiblesses malgré les apparences. Il a joué un rôle toute sa vie, a triché, menti, volé. C’était un véritable escroc. L'auteure va beaucoup insister sur ce point, et sur le fait qu'Asa se sent toujours sur le fil du rasoir et risque de basculer du mauvais côté à tout moment. Il sait qu'un jour ou l'autre il devra payer pour tout ce qu'il a fait. C'est un peu pénible à la longue, et on voudrait qu’il prenne conscience qu’il n’est plus cet escroc. Alors que tout son entourage croit en lui, à sa rédemption, et lui a pardonné son passé, Asa ne peut oublier la mauvaise personne qu’il a été. L'idée fera son chemin… mais ce sera long. 

Royal ne fait pas exception. Elle le soutient et essaie tant bien que mal de lui faire comprendre qu'il a le droit d'aimer et d'être aimé, mais que pour cela il faut qu'il s'accepte tel qu'il est. Pour un homme qui n’a jamais aimé personne et qui n’a pas le mode d’emploi, la leçon est dure à comprendre.

Asa est un homme qui a peur d’avoir des rêves et des espoirs. Il a tout à apprendre de la vie et il  n’en revient pas que celle-ci soit désormais remplie de personnes prêtes à l'accueillir et à ui montrer ce qu’est une vraie famille, des amis et surtout l’amour.

On aura le plaisir de retrouver tous les couples précédents, mais aussi le mariage de Rome et Cora, les Marked Men en plein déboires avec leurs bébés, ainsi que de nouveaux personnages, qui feront partie d'une deuxième série, The Saints of Denver.