the wall of winnipeg

Sortie VO le 3 mars 2016 

Présentation de l'éditeur : traduction Evenusia (on copie, on crédite svp!)

673 pages

Vanessa Mazur sait qu'elle fait une bonne chose. Elle ne devrait pas se sentir mal parce qu'elle donne sa démission. Être assistante / gouvernante / fée marraine du meilleur défenseur pro de l'Organisation nationale de football a toujours été censé être temporaire. Elle a des plans et aucun d'entre eux n'incluent le lavage de sous-vêtements extra-larges plus longtemps que nécessaire.

Mais quand Aiden Graves se présente à sa porte voulant qu'elle revienne, elle est sous le choc.

Pendant deux ans, l'homme connu sous le nom de "Mur de Winnipeg" ne pouvait pas trouver en lui la force de lui dire bonjour ou bien de lui souhaiter son anniversaire. Maintenant? Il demande l'impensable.

Que dites-vous à l'homme qui est habitué à obtenir tout ce qu'il veut?

Mon avis

Quand elle ouvre la porte de son appartement, Vanessa est loin de se douter que c'est son ancien employeur, Ayden Graves, le joueur de football qui possède une carrure tellement impressionnante qu'on l'a surnommé le Mur de Winnipeg, qui est venu lui demander de revenir travailler pour lui. Deux ans. C'est la période qu'elle a passée auprès de lui, à lui servir d'assistante personnelle-cuisinière-secrétaire-femme de ménage et j'en passe! Deux ans pendant lesquels il n'a pas daigné lui dire bonjour, merci, ou ne serait ce qu'esquisser un petit sourire à son intention. Rien. Pendant deux ans elle s'est occupée de lui du mieux qu'elle a pu en ayant des petites attentions personnelles afin de lui faciliter la vie, et Ayden l'a totalement ignorée. Elle était transparente, inexistante, alors qu'elle partageait sa vie 5 jours sur 7, et parfois même plus. Et le voilà qui frappe à sa porte lui demandant de revenir. 

Voilà une histoire et un style comme on en voit peu car la romance entre les deux héros se met en place tout au long du roman et ne trouvera son dénouement qu'à la toute fin du récit. 

L'histoire est racontée du point de vue de Vanessa et on n'aura donc pas le point de vue masculin, ce qui laissera quelques questions en suspend mais donnera au héros ce côté secret et renfermé qui fait sa particularité. 

Ayden est un héros très solitaire. La seule chose qui l'intéresse c'est son sport, le football. Son objectif c'est de devenir le meilleur et il met tout en oeuvre pour y parvenir. Sa vie elle-même est réglée autour du football. Il a un régime sain, s'entraîne à outrance, n'a pas d'amis et ne perd pas son temps en sorties. Il a des tonnes de fans, est admiré et adulé, et évidemment Vanessa n'échappe pas à la règle.

Pourtant en se mettant à son service, elle ne connaissait pas le footballer, mais l'engagement d'Ayden, sa ténacité et sa constance ont séduit la jeune femme, pas à la façon d'une groupie, même si au départ elle admet avoir eu un peu le béguin pour lui, mais plutôt comme une sorte de fascination et une admiration sans bornes pour la façon qu'il a de poursuivre son objectif. 

Vous allez adorer la manière dont se met en place leur relation.  Malgré sa taille imposante, Ayden ressemble a un petit animal que Vanessa va tenter d'aprivoiser. Pas besoin de grands discours entre eux, elle l'observe, le comprend et elle apprend rapidement à interpréter le moindre de ses gestes. 

De son côté, Ayden est un énorme nounours totalement hermétique à tout ce qui l'entoure et Vanessa a réussi à percer cette carapace et lui apprend peu à peu à s'ouvrir. Il n'a aucune idée de ce que sont les sentiments et vous découvrirez pourquoi évidemment. Vanessa va beaucoup le perturber et il va mettre du temps à comprendre que le duo qu'ils composent est bien plus qu'une liaison d'amitié. 

J'ai fondu devant cette histoire d'amour totalement atypique. Tout est différent, les personnages se parlent peu, ne se sautent pas dessus au bout de quelques pages et on apprend à les connaître et a apprécier toutes les petites attentions qu'ils ont l'un envers l'autre et la confiance qui s'installe peu à peu. Et si par moments, le roman souffre de quelques répétitions et longueurs, les deux personnages et leur tendre relation me manquent déjà.

Vous allez découvrir une magnifique histoire d'amour.

 

Ce roman aura été une énorme découverte pour moi et je compte bien lire très vite les autres romans de Mariana Zapata.