mafia et séduction 1

Sortie le 4 janvier 2017

Présentation de l'éditeur : chez J'ai Lu pour Elle

Espérant retrouver la trace de ses parents biologiques, Natalie Porter engage un détective privé, dont elle demeure bientôt sans nouvelles. La réponse à ses questions, c’est le troublant Aleksandr Sevastyan qui va la lui apporter.

Chef de la mafia russe, tueur à gages professionnel, Aleksandr a pour mission de l’escorter jusqu’à son père véritable. Son arrivée à Moscou éveille alors les convoitises les plus perfides. Mais le petit jeu voluptueux qui s’installe entre Natalie et son impitoyable garde du corps n’est-il pas plus dangereux encore ?

Mon avis : 

Natalya a fait des recherches pour retrouver ses parents biologiques en Russie. Il s’avère que son père est en fait un ponte de la mafia. Celui ci la fait enlever par le seul en qui il ait confiance, et qu’il considère comme son fils, son bras droit, Alexandr Sevastyan. Il lui demande de la ramener en Russie, pour la mettre en sécurité et ainsi la protéger de ses ennemis qui, en apprenant l’existence de la jeune fille, chercheraient à l’atteindre.

Mais en présence de Natalya, Sevastyan qui est censé lui servir de garde du corps, sent son côté dominateur prendre le dessus. Natalya qui n’a aucune expérience en matière de sexualité, est très attiré par cet homme intimidant aux allures de voyou dangereux. Pourtant, elle n’a pas peur de lui et se sent en sécurité près de lui.

Pendant le voyage vers la Russie qui ramène Natalya près de son père, Sevastyan cède à ses pulsions, et devant le caractère rebelle de la jeune femme, lui donne un aperçu de ses pratiques BDSM. Loin de s’en effaroucher elle éprouvera de la curiosité et de l’admiration envers cette homme qui l’initie à des pratiques qui l’ont toujours attirée. Elle en voudra plus pour se rapprocher de cet homme secret.

Dans cette romance érotique, l’auteur a fait passer le scénario au second plan : rien n’est vraiment approfondi, ni le côté romantic suspense, ni le côté mafieux. Elle s’est contentée de donner un décor pour pouvoir y mettre des scènes érotiques. De ce côté là, on sent une parfaite maîtrise, le style est soigné et les scènes chaudes à souhait.

Notre héros est une incarnation de la virilité mais il refuse de céder à sa nature violente et dominatrice, de peur de paraître aux yeux de Natalya comme la brute qu’il pense être.

C’est une lecture un peu décevante du point de vue de la trame qui reste trop légère mais les scènes érotiques nombreuses et détaillées raviront les amateurs du genre BDSM.