Devious LJ SHEN

Sortie VF le 4 avril 2018

Présentation de l'éditeur : chez Collection &H

Onze après lui avoir brisé le coeur en sortant avec sa soeur, il ose exiger une seconde chance. 

Mon avis : 

J'ai découvert L.J. Shen avec le premier tome de la saga Sinners, Vicious, personnage fascinant et destructeur. Il a tout démoli sur son passage et son histoire avec Emilia, avant d'avoir une fin heureuse, a fait pas mal de dégats parmi leurs amis et famille. L'auteure reviendra sur ce couple au début de ce tome, cela nous permettra de nous remettre en mémoire le contexte dans lequel Dean (dit Ruckus) et Rosie se sont rencontrés, et surtout les raisons pour lesquelles ils ont tous deux choisi mettre leur relation en retrait malgré leur attirance. 

C'est donc une première partie un peu lente à se mettre en place, mais nécessaire afin de bien comprendre l'état d'esprit de nos deux héros lorsqu'ils se retrouvent à nouveau face à face. Nous les retrouvons à New York, alors que Rosie est locataire d'un des appartements dont Dean est l'un des propriétaires. Ils habitent le même immeuble et Rosie croise souvent les nombreuses conquêtes que Dean ramène dans son appartement. Cela n'empêche nullement celui-ci de tout essayer pour mettre Rosie dans son lit et ce, malgré ses nombreux refus. 

Le passé de Dean, et son histoire avec Emilia, la soeur de Rosie, même si elle a eu lieu des années auparavant, pèse lourd sur eux. Nul doute que ces deux là étaient faits l'un pour l'autre depuis le début mais là où Dean sait que tout n'est qu'une question de temps avant que Rosie ne lui tombe dans les bras, Rosie est beaucoup plus réticente. 

C'est lors du mariage de Vicious et Emilia auquel ils vont devoir assister que tout va se décider. 

Dean est un personnage attachant. Il n'est pas odieux comme Vicious, les gens l'aprécient, il est celui qui fournit en drogues de toutes sortes, il fume, boit beaucoup, mais ce côté nonchalant cache pourtant bien des choses. 

Dans l'histoire de ce couple, il y a un problème qui surpasse les autres, c'est la maladie de Rosie. On sait que sa soeur, Emilia, a beaucoup sacrifié pour elle, mais Rosie a envie d'être considérée comme une fille normale et non pas comme quelqu'un de fragile. Seul Dean ne la voit pas comme une personne malade, même s'il est tout à fait conscient de sa maladie et de tous les soucis matériels et autres qui l'accompagnent. 

C'est un second tome passionnant, les personnages ont des fêlures et commettent des erreurs qui les font apparaitre plus humains et les rendent plus réalistes. L'auteure nous entraîne sur des fausses pistes pour mieux nous surprendre, et c'est totalement réussi. On ne s'ennuie pas une seconde. 

On a également un large aperçu sur le personnage qui sera le héros du troisième tome, Trent, ami très proche de Dean, et papa d'une petite fille. 

Vivement, vivement !!!