TOXIQUE

 

Sortie VF le 4 janvier 2017

Présentation de l’éditeur : chez Calmann-Lévy

ELLE AIME SABOTER LA VIE DES AUTRES,

ELLE N’ÉPROUVE AUCUNE EMPATHIE,

ELLE POURSUIT UN BUT. ELLE EST TOXIQUE.

Mais ça, Tomar Khan, un des meilleurs flics de la Crim, ne le sait pas. Nous sommes en janvier 2016. La directrice d’une école maternelle de la banlieue parisienne est retrouvée morte dans son bureau. Dans ce Paris meurtri par les attentats de l’hiver, le sujet des écoles est très sensible. La Crim dépêche donc Tomar, chef de groupe de la section 3, surnommé le Pitbull et connu pour être pointilleux sur les violences faites aux femmes.

À première vue, l’affaire est simple, « sera bouclée en 24 heures », a dit un des premiers enquêteurs, mais les nombreux démons qui hantent Tomar ont au moins un avantage : il a développé un instinct imparable pour déceler une histoire beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît.

L’avis de Linagalatée :

Gilles Lebrun paraissait être le coupable tout désigné dans cette affaire de meurtre. Il est le dernier à avoir vu Madame Seydoux, la directrice de l’école maternelle vivante.

Malheureusement il a disparu, sitôt son méfait accompli, et sans lui, il va être quand même être très difficile de trouver un mobile qui tienne la route.

Tomar Khan dit le Pitbull, chef de groupe, et l’un des meilleurs flics de la Crim, va être appelé sur cette affaire. Totalement impliqué dans son travail, on pourrait aller jusqu’à dire qu'il est complètement investi, il a une idée de la justice plus proche du justicier que du tribunal.

Mais les choses ne sont pas si simples.

Rhonda, Francky et Dino travaillent sous les ordres de Tomar. Rhonda ne fait pas que travailler pour lui, ils partagent une relation quelque peu compliquée. Ensemble sans l’être officiellement, Tomar a tendance à débarquer chez Rhonda un peu comme il l’entend, dans la vie comme au boulot, un électron libre.

En récupérant tous les petits bouts d’indices qu’ils peuvent, l’équipe va tout doucement remonter la piste qui leur apportera les explications nécessaires à la résolution de ce meurtre.

Mais Tomar, se fait taciturne, distant, secret, si bien que Rhonda se demande vraiment l’importance qu’elle tient dans sa vie. Et pourtant des choses, Tomar en aurait beaucoup à raconter, mais il n’est pas dans ses habitudes de se confier, sauf à son ex-femme et à son sac de frappe. Il le cogne comme s’il voulait sortir toute sa haine et sa colère.

Tomar va devoir apprendre à faire des concessions s’il ne veut pas devenir fou.

Quel personnage attachant, Tomar, bête blessée depuis l’enfance, ne pourra pas vous laisser indifférent. Il a une telle souffrance en lui, il dégage une telle détresse secrète, qu’on se demande bien quels peuvent être ses démons.

Rhonda, elle, ne peut que patienter. Elle sait qu’elle l’aime, mais elle sait également que tous ses efforts pour tenter de l’amadouer seront vains tant que Tomar ne sera pas en paix avec lui-même. Ce sera un long chemin avec peut-être au bout un espoir de bonheur. Elle est un modèle de compréhension, d’empathie, d’écoute, dans le monde brutal et incertain qu’ils vivent au quotidien.

Une énigme bien menée, des personnages aux caractéristiques complexes, font de ce thriller une lecture très agréable et pleine de suspense. L’avancement de l’enquête est clair et concis, sans fioriture inutile, en quelques mots l’essentiel est dit, et au fil de la lecture on peut aisément se représenter les scènes. L’auteur nous raconte plein de choses mais laisse notre imagination faire le reste.