Un palais d'épines et de roses

Sortie VF le 9 février 2017

Présentation de l'éditeur :

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.
Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ?
A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?
Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

L'avis d'Izabulle:

Ne pouvant en dire d'avantage que le résumé du roman, par crainte de nuire à votre plaisir de lecture, je me suis délectée de cette romance Fantasy magnifique.

Nous découvrons Feyre, telle une Katniss Everdeen, chassant pour assurer sa survie et celle de sa famille. Les terres des mortelles sont désolées et en peu enclines à nourrir son peuple, contrairement aux terres des immortelles se trouvant au nord au-delà du mur et débordantes d'opulence.

Si j'ai apprécié cette première partie, où l'on découvre Feyre dans son environnement, son arrivée et sa vie au palais de Tamlin m'ont parus bien  longues. Bien sûr, nous apprenons beaucoup de choses sur la personnalité de Tamlin et Lucien son émissaire, et les liens se tissent entre Tamlin et Feyre, mais pour autant, cette sensation d'attente m'a un peu dérangée. Toutefois, cela n'a pas entaché ma lecture, car la dernière partie du roman est juste délicieuse en actions, rebondissements et émotions. Nous comprenons notamment pourquoi Tamlin opte pour certains comportements ou choix, et même pourquoi cette situation d'attente lors de sa vie commune avec Feyre au palais était nécessaire.

Si Feyre est un personnage féminin beau, charismatique et avec qui j'ai tissé une forte empathie, j'ai regretté que la personnalité de Tamlin ne soit pas plus fouillée. Pour autant, nous avons plusieurs personnages secondaires très intéressants, comme Lucien et Rhysand qui m'ont fortement impressionnée.

Les scènes d'action sont d'un réalisme très fort et certaines scènes sont également d'une grande violence. Je terminerai par la plume de l'auteur car nous touchons indéniablement à l'un des points forts de ce roman, la qualité d'écriture. Sarah J. MASS est capable de nous décrire une scène de combat sanglante avec mise à mort, tout en employant un vocabulaire riche et très poétique. La lecture de ce livre a été un pur plaisir du début à la fin tant l'écriture est légère, poétique et émotionnelle.

Le roman ce termine sur une vrai fin, permettant au lecteur de terminer cette aventure repu et confiant, même si je sais toutefois qu'une suite nous attend...