dating you hating you christina Lauren

Sortie VF le 1er juin 2017

Résumé de l'éditeur : chez Hugo Roman, collection New Romance

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. 

Lors d'une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d'Hollywood flashent l'un pour l'autre. Mais lorsque qu'ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l'amour vache.

Mon avis : 

Christina Lauren a écrit avec ce nouveau roman une histoire contemporaine, très loin de ce qu'elles nous proposent habituellement. Le milieu des agents artistiques américains semble n'avoir aucun secret pour elle, puisqu'elle nous plonge tout droit dans les intrigues de deux leaders concurrents. Carter et Evy se rencontrent alors qu'ils travaillent pour un cabinet d'agents concurrents. Tous deux sont des acharnés du travail, et s'ils sont plutôt beaux à regarder, ils n'ont ni le temps ni l'envie de sacrifier leur carrière au profit d'une relation amoureuse. Mais voilà, quand ils se rencontrent, ils se plaisent, et finalement pensent qu'ils pourraient bien aménager leurs emplois du temps respectifs pour se donner une chance.

Malheureusement le timing semble mauvais, puisqu'ils apprennent qu'ils vont devoir collaborer ensemble professionnellement. Va alors commencer une guerre sans pitié, ou la frustration de ne pouvoir se défouler dans les bras l'un de l'autre, se confronte avec un jeu de pouvoir. 

Le roman est dans l'ensemble assez drôle, car nos deux héros rivalisent d'imagination pour faire vivre un cauchemar à l'autre. Mais attendez vous à une pléthore de détails, de noms, et de descriptions assez longues du milieu artistique. Le rythme s'en ressent beaucoup, et si ce n'étaient les parenthèses humoristiques, on s'ennuie beaucoup pendant les longs passages où l'auteur nous décrit les subtilités de tel ou tel contrat et les péripéties et caprices de star. 

Le couple est pourtant charmant et dynamique et aurait mérité un peu plus de place au milieu de tant de remplissage secondaire. D'autant plus que l'auteur joue ici beaucoup plus sur l'attirance, et que les scènes érotiques auxquelles elles nous ont habituées sont moins nombreuses, ce qui n'est pas plus mal, mais cela peut surprendre. Le style de l'auteure est d'ailleurs plus soigné, la romance plus subtile, et moins clichée que dans les autres sagas. 

Au final une histoire sympathique qui souffre de pas mal de longueurs mais dont le charme est indéniable.