gravity-ebook

Sortie VO le 12 avril 2017

Résumé de l'éditeur : (traduction Evenusia, on copie, on crédite svp !)

Graham Russel et moi n'étions pas faits l'un pour l'autre. J'étais une bulle d'émotions ; il était totalement apathique. Je rêvais alors qu'il vivait dans des cauchemars. Je pleurais alors qu'il n'avait pas de larmes. Malgré son coeur gelé et mon envie de fuir, quelquefois nous partagions de brefs instants. Des instants où nos yeux se trouvaient, et où on voyait nos propres secrets. Des instants où ses lèvres goûtaient mes peurs, et je respirais ses douleurs. Des instants où on se demandait ce que ce serait d'échanger nos rôles. Ces instants nous laissaient en suspens, mais quand la réalité nous rattrapait, la gravité nous forçait à descendre. Graham Russel n'était pas un homme qui savait aimer, et je n'étais pas une femme qui savait non plus. Pourtant si j'avais la chance de tomber de nouveau amoureuse, je tomberais pour lui, pour toujours. Même si nous étions destinés à nous écraser au sol. 

Mon avis : 

Lucille et Graham se rencontrent à l'enterrement du père de Graham, auteur reconnu et adulé par des milliers de fans qui sont venus lui témoigner un dernier hommage. Loin d'être anéanti en ce moment douloureux, Graham est totalement hermétique à la tristesse qui l'entoure. À l'opposé de Lucille, cet homme est d'une noirceur extrême. Comme son père, il est lui aussi, un auteur renommé, mais il fait peu d'apparitions, s'enferme dans le travai, et n'en sort que pour le strict nécessaire. Sa vie avec sa femme Jane, avocate, est complètement convenue, réglée, et sans surprises ce qui arrange leur carrière à tous les deux, Jane étant de la même trempe que son mari. Mais un élément va venir perturber les rouages bien huilés du quotidien de Graham, et il va se retrouver coincé avec Lucille, n'ayant d'autre moyen que de faire appel à elle pour qu'elle vienne l'aider. 

Graham va se retrouver en position de faiblesse et Lucille va s'engoufrer dans cette brèche sans se laisser influencer par le mauvais caractère, les mauvaises manières et le manque de tact de Graham qui frôle l'inadmissible. 

Lucile va réussir à amener un peu de lumière dans les ténèbres de Graham. Lucille est un personnage solaire, qui dégage une lumière incroyablement contagieuse. Un brin hippie, elle déborde d'émotions qu'elle laisse naturellement éclater. Elle aime la terre et les fleurs, avec lesquelles elle a un lien particulier. Elle possède d'ailleurs une boutique de fleurs qu'elle gère avec l'une de ses soeurs. Avec son côté baba-cool, elle essaye de toujours voir le positif en chacun, même dans les moments les plus douloureux. 

Quatrieme et dernier tome de la saga The Elements, dont chaque roman peut être lu indépendamment, celui-ci se rapporte à la terre. Et une fois de plus la magie opère, et je suis fascinée par les mots de l'auteure, sa façon de nous atteindre, et surtout ses personnages qui nous touchent profondément. Brittainy Cherry sait nous émouvoir dans le rire, comme dans les larmes. 

Il y aura peu de scènes intimes dans ce tome qui laisse une énorme place aux sentiments et aux émotions. L'auteure nous délivre un condensé d'amour sous toutes ses formes : celui que l'on trouve au sein de la famille, de ses enfants, près de ses amis, dans les moments de joie mais aussi de tristesse. 

Ne manquez pas ce petit bijou taillé dans les émotions.