Satan est un homme comme les autres

Sortie VF le 10 mai 2017

Présentation de l'éditeur : chez Milady, collection Emma

Infernal. Démoniaque. Salaud. Des adjectifs qui collent à la peau d'Adrian Sheffield, pianiste virtuose et terreur du monde de la musique classique. Il fallait s'y attendre : à force de semer la haine, Adrian reçoit un jour une menace de mort. Son agent la seule personne sur Terre à encore le supporter décide de lui attribuer un garde du corps. Ou plutôt une garde du corps : Carrie North.
Mais il ignore que Carrie a déjà rencontré Adrian, et qu'il ne lui a pas fait bonne impression. Du tout. Les voilà de nouveau réunis. Adrian, toujours aussi séduisant et imbuvable, et Carrie, toujours aussi têtue. Sauront-ils surmonter leurs rancoeurs et céderont-ils enfin à leur attirance mutuelle ? Mais surtout, qui veut la peau d'Adrian Sheffield ?

L'avis de Twix :

Adrien est unique !

C''est un pianiste de génie et il a le monde à ses pieds quand il joue devant son public.  Pour le plus grand malheur de son imprésario Gislain, c'est aussi un homme détestable au caractère imprévisible. Il prend plaisir à blesser les autres jusqu'au jour où il va se retrouver à son tour la victime.

Suite à des lettres de menace prise très au sérieux, son agent engage un garde du corps. Carrie North accepte cette mission pour assurer la sécurité rapprochée de cet homme et qui n'a rien d'une sinécure ! Pourtant, Adrian va finir par accepter la jeune femme 24 heures sur 24 et cette proximité pourrait bien apporter son lot de surprises !

J'attendais avec beaucoup de hâte la lecture de ce nouveau titre.Étant une fan addicte de cette auteure, je ne pouvais que me réjouir d'en découvrir le contenu. Je dois dire qu'une fois terminées les dernièes pages, je n'ai pas retrouvé le même enthousiasme que les titres de Céline lus précédemment. 

Est ce dû au résumé auquel je n'ai pas plus accroché que cela ? 

Où bien au personnage masculin détestable à souhait que j'ai eu dans le collimateur une bonne partie de l'histoire ? Ceci dit, je ne sais par quelle magie (mais surtout le talent de l'auteure!), à mi-parcours du récit, Adrian finit par avoir ma sympathie. Mon estime pour l'homme a pris un tournant différent et j'ai apprécié davantage so, personnage, probablement parce qu'il va se dévoiler quelque peu. 

Cependant, les habitudes ont la vie dure et percer sa carapace reste encore difficile. Et pour une fois, il va trouver un adversaire à sa taille en la personne de Carrie ! Ce petit bout de femme est une énigme pour lui, et il va s'ouvrir comme jamais auparavant.

Tout au long de l'histoire, les dialogues et les piques sont drôles, que ce soit entre ces deux-là, ou avec les personnages secondaires qui n'y échappent pas non plus. 

Si l'histoire est basée sur des menaces de mort à l'encontre du pianiste, on découvre aussi un homme profondément marqué par son passé.

Et forcement, nous aurons les réponses à nos questions et une fin digne d'une romance !

En résumé, c'est une histoire d'amour, d'humour et sarcasmes...

Céline Mancellon  nous livre ici un roman différent de Bad Romance ou Temps de Lune (pour ne citer qu'eux). Mais c'est une auteure qui sait se diversifier dans les genres, passant de la Fiction à la romance contemporaine, avec autant de talent et de facilité.

Facilité qui n'est pas donnée à tout le monde et rien que pour cela, je ne peux que vous conseillez vivement de la découvrir avec ses nombreux romans (si ce n'est déjà fait !)