Danger mortel

Sortie VF le 21 juin 2017 

Présentation de l’éditeur : chez Dreamland

Edie est sur le point de se jeter du haut d'un pont, à Boston. Elle veut en finir avec la vie, parce que pendant toute l'année, les élèves les plus populaires de son lycée n'ont cessé de l’humilier et de la harceler.  C’est devenu insupportable.

Mais au moment de se lancer dans le vide, une main la retient. C’est Kian, un jeune homme à la beauté surnaturelle qui lui propose une autre option que le suicide. Ils font un pacte diabolique : il exauce ses vœux et elle lui vend son âme. La jeune fille va enfin pouvoir se venger et régler ses comptes avec ses harceleurs.

Mais le diable ne respecte jamais les règles du jeu. Non seulement Edie reste obsédée par Kian et sa beauté ténébreuse, mais les choses dérapent dangereusement quand plusieurs élèves décèdent...

Elle passe un marché avec un jeune homme qui a la beauté… du diable.

L'avis de Linagalatée :

Edie ne va pas bien, et ça ne date pas d’hier. Sa famille ne fait pas partie des gens très riches de Boston, qui font de grosses donations au lycée privé où elle est inscrite, mais surtout Edie ne fait pas partie des jolies filles. Violemment harcelée, humiliée par un groupe du lycée, Edie supporte la tête basse. Seulement, ce matin, la coupe est pleine, et Edie va commettre l’irréparable, elle va mourir, à 16 ans.

Le pont est très haut, et l’eau a l’air très froide, des pierres plein les poches, ce ne sera pas long. Si ce n’est la chute qui la tue, ce sera la noyade, peut importe, elle est prête. Il est très tôt et personne n’est en vue.

Une main se pose sur son épaule, celle de Kian, un jeune homme a la beauté démoniaque, il va lui demander 5 minutes pour lui faire offre. Si elle la refuse, il sera toujours temps d’aller mourir.

Edie écoute la proposition, pèse le pour et le contre des conditions, et accepte. Elle a droit à trois vœux dans les 5 années qui suivent, ensuite elle devra rendre la pareille. Le premier vœu est tout choisi, elle veut être belle et mince, pour assouvir son désir de vengeance. Elle se retrouve avec un sigle infini sur son poignet, accompagné d’un trait horizontal, signe de son pacte et de son premier vœu.

Kian va l’aider à avancer dans sa nouvelle vie, il va la conseiller, la guider. Mais qui est-il vraiment ? Un ange ou un serviteur de Satan ? Sa soif de vengeance va t’elle être apaisée ? Le prix à payer n’est-il pas trop cher ? Edie va devoir avancer avec prudence si elle ne veut pas tomber dans les pièges tendus, en effet, le diable joue avec ses propres règles et les change quand il veut.

A travers cette histoire, l’auteur met surtout l’accent sur le suicide, ou tout au moins la volonté de suicide.

Sous des couverts d’ange gardien ou de diablotin, elle met surtout en avant les multiples possibilités qui s’offrent à chacun pour ne pas passer à l’acte.

Ceci n’est pas forcément très évoqué dans le roman, mais une note finale explique parfaitement bien cette démarche. Il y a d’autres solutions.

Edie, va faire des choix plus ou moins judicieux, qui auront forcément un impact sur les gens qui l’entourent et surtout envers ceux dont elle veut se venger.

Mais en signant ce pacte Edie a réveillé d’autres entités surnaturelles ou ésotériques, qui vont chambouler ce jeu.

Une histoire très agréable à lire, malgré quelques petites longueurs ça et là, de très bonnes idées bien développées. Mais finalement Edie prend son destin en main et c’est bien ce qui est le plus important. Elle a décidé de se battre, et c’est ce que nous verrons dans le second tome, que l’auteur nous annonce déjà. Quelles vont être ses armes ? En tout cas, on sent qu’elle va devenir de plus en plus forte, et d’une volonté à toute épreuve.

Kian et Edie, sont des personnages très attachants, par leur fragilité, leurs faiblesses, leur espoir. J’a hâte de les retrouver très vite.

Un roman jeunesse mais pas que, il peut tout aussi bien intéresser des adultes.