L'Enjeu Angela Behelle

Sortie VF le 30 août 2017

Présentation de l'éditeur : chez Pygmalion

« — Que diriez-vous d’aller prendre un verre ailleurs ? 

L’invitation est directe. M. Stirvin est un homme habitué à obtenir ce qu’il veut. Il ne doute pas de mon accord. Et il a raison. Je suis prête à le suivre pour trois raisons.

La première, c’est que je ne demande qu’à fuir cet endroit étouffant.

La deuxième, c’est que je me sens flattée d’être ainsi enlevée par cet homme superbe.

La troisième, c’est que Marine n’a pas tort. Presque trois ans passés le nez plongé dans le travail, ça mérite bien un peu de distraction.

J’ignore jusqu’où cette invitation va me mener, mais une si belle occasion ne se refuse pas. » 

Avocate, Emma Loudhéac, 28 ans, se rend à un vernissage dans la galerie de Marine, sa meilleure amie. Une seule chose est sûre : elle est loin d’imaginer la tournure que vont prendre les événements…

Mon avis : 

Alors qu'Emma se consacre nuit et jour à sa carrière d'avocate, son amie Marine l'oblige à faire un break et à assister à un vernissage dans sa galerie d'artistes où elle expose les toiles très érotiques d'un jeune peintre. 

Au cours de la soiree, elle fait la connaissance de Patrick Stirvin, un homme d'âge mûr, qui s'avère être le pere de Thomas, l'artiste peintre en question. Tous deux montrent de l'intérêt envers Emma, mais celle ci se laisse séduire par le plus agé, Patrick. Son assurance naturelle et sa façon de lui parler avec ce timbre de voix si profond, l'ont mise en confiance. Thomas, de son côté, l'a également charmée, mais de façon très différente, sa jeunesse et sa fougue ont un côté instable qui lui font peur et qu'elle préfère ignorer.  

Évidemment, une certaine forme de rivalité va s'installer entre eux, mais pas seulement... car contrairement à ce que l'on pourrait croire, plus que des adversaires, les deux hommes vont s'avérer très complices, et la jeune femme femme va se trouver exclue de cette bataille silencieuse dont elle va être l'Enjeu. 

Cette romance érotique s'inscrit dans la même lignée que la série La Société. Si elle n'a pas vraiment de lien direct avec celle-ci, et qu'il ne faut pas forcément l'avoir lue, l'Enjeu y fait quelques références et on y voit des personnages que l'on connaît. Il s'agit donc bien d'un spin-off de cette saga.

Dès les premiers chapitres, on reconnaît la patte d'Angela Behelle, l'ambiance feutrée si particulière qu'elle instaure au coeur de ses romans, le côté classique de son écriture par les dialogues parfois un peu désuets entre ses personnages, par opposition aux scènes de sexe crues. Mais c'est surtout, son goût pour flirter avec les limites du politiquement correct qui attise la curiosité et qui titillera le lecteur tout au long du roman.  

La psychologie des personnages est finement menée, et le chemin qui conduira Emma vers le véritable amour risque d'être long et tortueux et pas forcément celui auquel on s'attend. L'histoire est belle, les personnages fascinants, les scènes érotiques parfaitement maîtrisées, bref, les fans de La Société seront de nouveau conquis, ceux qui l'ont découvert avec Le Caméléon seront surpris et découvriront une autre facette de l'auteure. Mais nul doute que tous seront séduits. 

Bonne lecture et bonne découverte :D