Et tes larmes retenir

Sortie VF le 4 octobre 2017

Présentation de l'éditeur : chez collection &H

Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos seize ans ? Laisseriez-vous passer votre chance une seconde fois ? Julien, trente-deux ans, photographe, papa et divorcé, doit très vite répondre à ces questions lorsque, un mois exactement après les attentats du 11 Septembre, il retrouve, dans un avion pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence. Ébloui par la jeune femme qu’elle est devenue, Julien fait rapidement le choix de l’amour et se jette à cœur perdu dans une grande opération de séduction. Mais le monde dans lequel ils sont rentrés de plein fouet est incertain, fragile, difficile, à l’image de la relation qu’ils reconstruisent tous les deux… et l’amour ne suffit peut-être plus. Alors, aujourd’hui adultes, que sont-ils prêts à donner d’eux-mêmes pour vivre enfin leur histoire  ?

Mon avis : 

Anna et Julien ne se sont pas vus depuis treize ans et se retrouvent dans un l'aéroport alors qu'ils partent tous deux vers faire un séjour à New York. Ensemble, ils ont eu une aventure qui les marqués, leur première expérience, et surtout un amour puissant survenu beaucoup trop tôt dans leurs vies. Leur attirance et leur complicité est toujours là, mais de part et d'autre, ils ont vécu pendant leur séparation, des évènements qui ont marqué leur vie. 

Avec une plume impeccable, cette histoire contemporaine, raconte la vie, les amitiés, les retrouvailles et les séparations. Ces couples qui se font et se défont, victimes du quotidien, et des drames qui surviennent et ravagent tout sur leur passage. Anna fait partie de ces gens là : victime de malheurs passés, elle n'arrive pas à se projeter dans l'avenir, dissimulant son mal être derrière ses sourires. 

Narrée du point de vue masculin, cette histoire a pourtant tout du Roman Féminin, puisque c'est Anna qui est au centre du roman. On la découvre à travers les mots de Julien, il est à nouveau amoureux, retrouve des sensations qu'il pensait avoir perdues, ou même oubliées.

On est touchés, forcément, même si l'accumulation de drames peut parfois irriter. Le côté linéaire du roman nous plonge dans une espèce de léthargie dont, à l'image de nos deux héros, on peine à sortir. Le couple est embourbé à tour de rôle dans un état d'esprit assez dépressif. Mais le résultat reste criant de vérité, avec un décor et une atmosphère très "frenchy" et agréable à découvrir. 

Une très jolie plume littéraire et impeccable, presque classique, en opposition à l'histoire, très contemporaine. C'est une belle découverte dont je n'hésiterai pas à lire les prochains romans.