81-h3wPoXDL

Sortie VF le 27 septembre 2017

Présentation de l’éditeur : chez Editions Dream Land

Ryan et Paul pourraient jouer à Minecraft sans jamais s’arrêter  ! Leur amie Tiffany n’y connaît pas grand-chose, mais elle est aussi belle qu’intelligente. Et quand ils se retrouvent tous les trois prisonniers à l’intérieur du jeu, ils doivent unir leurs compétences pour survivre dans l’Overworld. 

Ensemble, les trois amis craftent des armes et découvrent leurs talents. Bien décidés à atteindre l’Ender, ils traversent des biomes incroyables et affrontent les innombrables dangers de Minecraft  : creepers, araignées, sorcières et autres créatures encore plus effrayantes...

Mais dans cette autre dimension, seuls les plus braves et les plus compétents peuvent espérer échapper à la mort. Pourront-ils vaincre l’Ender Dragon, le maître du jeu, et retrouver le chemin de leur maison  ?

 
L’amitié et le courage permettent d’affronter tous les dangers.

L’avis de Linagalatée :

Le résumé de l’éditeur étant déjà bien fourni, je ne vais pas, cette fois-ci, en faire un autre, je vais plutôt vous faire part de mes impressions et ressentis.

Il n’est pas question là de s’attacher à la psychologie des personnages, même si on peut relever un point. Autant Ryan et Paul se connaissent et s’apprécient, autant Tiffany n’est pas franchement leur amie. Ils sont dans la même classe, mais Tiffany a son groupe de copines et ne sont pas adeptes ni de Minecraft ni d’autres jeux vidéo. Cependant force est de constater que les aventures qu’ils vont traverser ensemble à travers ce jeu, vont les souder à jamais.

J’aime les jeux vidéo dans lesquels de petits héros sauvent le monde, et même si je ne connais pas Minecraft (mais je ne dis pas que je n’irai pas y faire un tour pour voir), je me suis régalée à lire ce roman.

Globalement dans tous les jeux, on doit construire des trucs, trouver des objets cachés, résoudre des énigmes, celui-ci ne déroge pas à la règle, mais nos petits aventuriers y jouent leur vie, et il risque de ne pas y avoir de « Same Player plays again » si l’un d’entre eux meurt dans le jeu.

J’ai retrouvé mes habitudes de joueur, fouiller partout pour trouver des trésors, parler aux autres personnages quand c’est possible, acheter des armes, faire des échanges, et surtout, surtout, combattre des monstres pour avancer dans le jeu.

Qui n’a jamais rêvé, grand comme petit, de pouvoir devenir un vrai personnage du jeu que l’on affectionne ? Apparemment l’un des deux auteurs, Damian, est un fan inconditionnel du jeu.

J’ai adoré l’ambiance de ce roman, j’ai même, si, si, je vais oser le dire, eu peur pour eux, vraiment ! Un très très agréable moment que cette lecture m’a offert !