IMG_8773 (1)

Sortie VF le 11 janvier 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

La vie a joué un très mauvais tour à Grace. Alors qu’elle commençait des études de médecine, son cœur l’a lâchée et elle a dû subir une transplantation cardiaque. L’organe qui bat désormais dans sa poitrine est en bonne santé, mais il lui est complétement étranger. Ne sachant plus qui elle est, Grace s’exile en Australie, chez sa tante, pour tenter de se retrouver, et donner une nouvelle direction à sa vie.

Arrivée dans le bush australien, sa voiture tombe en panne et Z, le garagiste local lui porte secours.

Ténébreux, écorché vif, il répare des voitures en menant une vie solitaire, se contentant de la compagnie de son chien. Grace comprend rapidement que Z n’est pas celui qu’il semble être. Il la fascine, l’attire irrévocablement ; comme elle, il a choisi le désert rouge d’Australie, ses espaces infinis et sa dureté, pour se réinventer.

Au cœur de l’immensité australienne, Z et Grace vont-ils réussir à oublier leur passé ?

Mon avis : 

Grace part au bout du monde, pour tenter de vivre avec ce cœur transplanté qu'on lui a greffé et qui lui est étranger. Tel un phénix qui renaît de ses cendres, elle a eu le droit à une seconde vie, grâce à la mort de quelqu’un. Alors que son entourage la couve, et essaie de lui faire prendre conscience de la chance qu'elle a, Grace se sent comme une usurpatrice et refuse de profiter de ce nouveau départ. 

Arrivée en Australie, elle prend la route pour se rendre chez sa tante Jenna, où elle a décidé de s'établir le temps de se retrouver. Mais le sort s'acharne et elle tombe en panne au milieu du désert australien. Alors que l'orage gronde, Z, tel un héros solitaire surgi de nulle part, vient la secourir. 

Dès leur première rencontre, Z la trouble. Cet homme qui passe le plus clair de son temps couvert de cambouis et les mains dans la graisse, ne ressemble en rien aux hommes qu’elle a eu l’habitude de fréquenter. Evidemment dans un petit patelin du bout du monde, tout le monde se connait et elle a vite fait de voir et revoir Z, d'autant plus qu'il est le seul garagiste à pouvoir s'occuper de sa voiture en panne.

Z ne ménage pas Grace, il la pousse dans ses retranchements, et pourtant apaise son cœur tout en provoquant tout un déferlement de sensations. Grace va apprendre à faire la paix avec son coeur et son corps. Tout va très vite, trop vite, et dans ce vortex qui les emporte, ils ont l’impression d’être dans un espace temps parallèle ou plus rien n’existe à part eux. 

J’ai tellement adoré cette histoire qu’il m’a fallu quelques jours pour la digérer afin de pouvoir vous en parler.

Nos deux héros, Z et Grace, se sont exilés au bout du monde pour oublier et tenter de survivre aux épreuves que la vie a jeté sur leur chemin.

Si Grace est sûre que Z peut guérir son âme en mettant du baume sur son cœur, Z lui ne veut pas avoir ce rôle, ne veut pas croire au bonheur, il croit qu’il mérite tout juste de survivre. Il essaye de repousser son attirance pour Grace. Mais parfois plus on vous repousse et plus vous revenez avec force. 

Les héroïnes de Battista Tarantini font le potentiel de ses romans, elles sont fortes, farouches, mais ont cette pointe de sensibilité qui les rend si humaines. Face à Z, le garagiste sombre et lunatique, rempli de terribles secrets qu’il garde enfouis profondément, il fallait une héroïne à la fois volontaire et douce, dont la féminité fait perdre la tête. Grace est de celles-là, bien plus solide que ce que les gens pensent, elle peut encaisser les épreuves avec courage et détermination.

Ne ratez pas cette magnifique histoire et laissez vous emporter dans une spirale où les super héros se superposent aux héros pour tenter d'exister.