Summer games 2

Sortie VF le 18 octobre 2017

Présentation de l'éditeur : chez Eden

Arrogant, méprisant, tyrannique... Erik Winter, le nouveau coach de l’équipe féminine de gymnastique, est un homme absolument détestable. Mais Brie, la meilleure athlète du groupe n’a pas le choix  : si elle veut décrocher une médaille d’or aux Jeux Olympiques, elle doit se soumettre à son entraînement de fer.  

Et ce n’est pas une partie de plaisir  ! Autoritaire, Erik aboie des ordres et n’hésite pas à réprimander la jeune femme. Entre eux, c’est la guerre ouverte, mais la frontière entre la haine et l’amour est ténue… Car si Erik est insupportable, il est également très sexy.

Dans la promiscuité du village olympique et des corps qui s’échauffent, la tension monte en flèche et les passions deviennent… sans limites  !

 
Mon avis : 
Les romans qui composent la série Summer Games, se déroulent pendant les Jeux Olympiques de Rio, mais peuvent être lus de façon indépendante, car les personnages ne sont pas reliés entre eux, si ce n'est le fait que ce sont tous des sportifs. Le premier tome Droit au But, mettait en scène une footballeuse et un nageur, ce second tome se déroule dans de milieu de la gymnastique. 

Brie a toujours voulu faire de la gymnastique et sa mère, avec qui elle vit seule depuis de nombreuses années, a tout sacrifié pour qu'elle puisse suivre les entrainements nécessaires à ce qu'elle progresse. A 20 ans, Brie est devenue une gymnaste de haut niveau, et compte bien décrocher plusieurs médailles aux Jeux Olympiques de Rio, afin de pouvoir enfin améliorer leur niveau de vie, et surtout remercier ainsi sa mère pour tous les sacrifices qu'elle a fait pour elle. 

L'entraineur qui doit prendre en charge l'équipe olympique de gymnastes étant souffrant, il est remplacé par son fils, qui a déjà un club de gymnastique réputé, mais dont c'est la première fois qu'il entraîne une équipe pour les Jeux Olympiques. Erik, le nouvel entraîneur, demande aux cinq gymnastes de venir le rejoindre chez lui à son club basé à Seattle, un mois avant les JO, afin de commencer au plus vite les entrainements. 

Brie a démarré sa carrière sportive par la danse, ce qui a développé chez elle son allure gracieuse, et qui a causé sa rentrée tardive dans le milieu de la gymnastique. Vu son âge, 20 ans, ce sera la première et dernière fois qu'elle pourra se présenter aux JO, c'est la raison pour laquelle elle a une grosse pression et qu'elle consacre la plupart de son temps à l'entraînement. Elle a une silhouette fine et paraît fragile alors qu'à l'intérieur c'est une boule d'énergie, une battante qui n'a pas la langue dans sa poche. 

Erik est également soumis au stress, car pour lui aussi ce sont ses premiers JO et il doit faire ses preuves. Il succède en tant qu'entraineur à son père, avec qui il est brouillé depuis des années, et les medias n'attendent qu'un faux pas de sa part pour lui tomber dessus. 

La première rencontre entre Erik et Brie est explosive. Celle-ci est arrivée chez lui alors qu'il ne l'attendait pas aussi tôt dans la journée et l'a surpris dans une situation compromettante, avec sa conquête de la veille. Il ne va pas se comporter avec elle comme un coach, et elle ne va certainement pas lui témoigner le respect qu'elle lui doit. Ce premier affrontement va être le premier d'une longue suite, car c'est comme ça qu'ils vont fonctionner. Elle est pleine de feu et lui ne va pas cesser de l'attiser. Il impose des règles et elle va s'acharner à les piétiner. 

C'est un couple plutôt atypique car ils se complaisent dans leurs disputes. Ils s'attirent à tel point que, soit ils se disputent soit ils se sautent dessus. Ils ne sont pas sensés tomber amoureux, ils sont en guerre, se battant et se repoussant car ils ne peuvent s'en empêcher. Et c'est tout d'abord une relation basée sur leur attirance physique qui va se metre en place. 

Brie est une héroïne mature malgré son jeune âge et elle n'a jamais été satisfaite par les petits copains qu'elle a pu avoir. Elle va trouver en Erik, qui a une dizaine d'années de plus qu'elle, un homme qui va pouvoir la combler bien au dessus de ce à quoi aspirait, peut-être un peu trop, la bousculant et la menant hors de sa zone de confort. Cela donnera lieu à des scènes très érotiques, bien plus que celles qu'on trouve habituellement dans ce genre de romans, ce qui est assez déroutant, mais donne au roman un certaine originalité. 

L'auteure n'a pas non plus développé le côté "relation interdite" entre un entraîneur et son élève alors que plusieurs éléments auraient pu le faire croire. 

Le village olympique, les fêtes qui s'y déroulent, ainsi que l'ambiance dans laquelle nous sommes plongés est très réaliste et on est pris dans l'euphorie et l'effervescence des Jeux Olympiques. La présence des autres gymnastes de l'équipe est aussi très importante car elles assistent à tous les affrontements du couple. Les échanges entre elles sont parfois assez naïfs mais s'avèrent drôles et allègent l'atmosphère du roman et la tension entre les deux héros. 

L'ensemble est très réussi, et même si la dernière partie de l'histoire devient plus classique, j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette auteure dont je lirai le premier tome de cette série afin de voir si elle est aussi douée à décrire les autres milieux sportifs que celui de la gymnastique.