clash 3

Sortie VF le 4 avril 2018

Présentation de l'éditeur : chez Harper Collins France, collection &H

Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir.

La façon dont elle le regarde, le rouge sur ses joues quand ils se croisent… Church n’a aucun doute  sur l’attirance que Dixie éprouve pour lui. Avec n’importe quelle autre femme, il en aurait profité depuis longtemps. Mais Dixie Carmichael est la jeune femme la plus lumineuse et bienveillante qu’il ait jamais rencontrée, aussi s’est-il juré de ne pas lui faire de mal. Voilà pourquoi il l’a toujours maintenue à distance. Seulement aujourd’hui Dixie est la seule à pouvoir les aider, lui et sa famille. Alors si pour cela il doit la manipuler, tant pis… 

Mon avis : 

Jay Crownover arrive toujours à nous embarquer dans ses histoires prenantes et pleines de sensibilité. Elle crée des héros touchants et si tous n’auront peut être pas le pouvoir de vous séduire, vous trouverez forcément celui qui vous plaira. Tous ont leur charme bien particulier, car ils ont des personnalités bien définies et sont crédibles de bout en bout.

Church est le videur du bar où travaille Dixie. Depuis qu’il a franchi les portes du bar, Dixie sait qu’il est celui qu’il lui faut. Malgré son lot de choses difficiles, Dixie reste un personnage solaire. Elle apporte soutien moral et une oreille attentive à tous ceux qui en ont besoin. Tout le monde l’adore et sa nature profondément gentille en fait un personnage attachant.

Sous ses dehors de gros dur et son physique imposant, Church est d’un naturel extrêmement sensible. Il a connu plusieurs deuils familiaux qui l’ont énormément affecté, et à cause de cela il a fuit sa ville natale, son passé et sa famille pour se construire une nouvelle vie dans laquelle il ne laisse rentrer aucune sorte de sentiment.

Mais le retour chez lui se fait imminent quand Elma Mae, qui est un personnage crucial de son enfance fait une mauvaise chute et se retrouve à l’hôpital. Church demande alors à Dixie de l’accompagner chez lui et d’être l’alibi qui l’a retenu loin de chez lui pendant si longtemps.

Contrairement aux histoires précédentes, celle-ci se situe loin de Denver et nous conduira tout droit dans la petite ville de Lowry, dans le sud des Etats Unis, avec ses habitants à l’accent traînant. Dixie n’a jamais caché son attirance pour Church, et si celui ci n’est pas insensible au sourire et aux courbes de la jeune femme, il ne veut pas lui offrir la véritable histoire d’amour dont elle rêve.

Le retour dans la famille de Church va révéler certains aspects chez cet homme que Dixie ne soupçonnait même pas, mettant à jour une facette différente de cet homme qui l’attire de plus en plus. Le contraste entre le physique de Church, très massif, et son incapacité à affronter ses problèmes en face, est totalement en contradiction. Church est en fait un gros nounours qui a besoin qu'on le cajole et l'aide à se réconcilier avec son passé. 

Dixie est celle qu'il lui faut. Elle le sait depuis le début, il faut maintenant que Chuch en prenne pleinement confiance et qu'il la laisse entrer dans la carapace qu'il s'est forgé en se renfermant sur lui même.  

Une très jolie histoire prenante et addictive comme Jay Crownover sait si bien les écrire