La première fois qu'on m'a embrassée je suis morte

Sortie VF le 17 janvier 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady Romans

Fantasque et drôle, Jubilee Jenkins souffre d'un mal extrêmement rare : elle est allergique au contact humain (pour résumer aux gens). Après un épisode qui a failli lui coûter la vie, elle décide de ne plus sortir de chez elle. Mais à la mort de sa mère, Jubilee doit affronter le monde et les gens. Elle trouve refuge à la bibliothèque municipale, où elle décroche un travail, et y rencontre Eric Keegan, un homme divorcé qui vient de s'installer en ville avec son fils adoptif, un petit génie perturbé. Bien qu'il ne comprenne pas pourquoi Jubilee le tient à distance, il est sous le charme... Ces trois-là n'étaient pas destinés à se croiser et pourtant seule leur rencontre va leur permettre de s'ouvrir à la vie et à l'amour, formant ainsi un trio irrésistible.

L'avis d'Izabulle:

Jubilee a été diagnostiquée à l'âge de 6 ans comme allergique aux contacts humains. Nous faisons sa connaissance alors qu'elle vit seule dans la maison de sa mère et qu'elle n'est pas sortie de celle-ci depuis 9 ans. Sa mère l'a abandonnée, pour emménager avec son nouveau mari. Un jour, son beau-père l'appelle et lui apprend le décès de sa mère. Derrière ce drame, Jubilee comprend qu'elle va devoir sortir de la maison et trouver un travail pour subvenir à ses besoins. En effet, les chèques mensuels de sa mère n'arriveront plus ...

Si j'ai été au départ sceptique sur la maladie de Jubilee que je trouvais trop improbable pour être vraie, l'auteur a parfaitement réussi à gommer ce sentiment par la suite. Elle nous délivre des extraits d'articles du New York Times plus vrais que nature, relatant la maladie rare de Jubilee et les expériences menées par les médecins alors qu'elle était enfant. D'autre part, Jubilee est très attachante et on en vient à croire réellement à ce récit, tellement son personnage est réaliste et avec des sentiments m'ayant touchés en plein cœur.

Eric de son côté, est l'anti héro parfait et body buldé des romances. Il est beau certes, mais son corps en lui-même est très peu décrit. Il a plein de défauts et en premier lieu, celui d'être nul comme père avec son fils adoptif Aja. Il est tellement crédible, humain, touchant et drôle. J'ai vraiment fondue pour Eric et pour une fois devant sa personnalité et non son physique.

J'ai été totalement emportée par Jubilee et les efforts surhumains qu'elle va devoir réunir pour vaincre son agoraphobie, et trouver un travail. Cela ne va pas se faire facilement et chaque nouvelle réussite m'aura donnée le sourrir aux lèvres. J'avais envie de voir jusqu'où cette jeune femme pouvait aller, quelles montagnes pouvait-elle soulever. Son plus grand challenge étant biensure d'établir des relations humaines et que dire de l'amitié ou encore plus fou de l'amour ?! Comment espérer aimer, alors que l'on ne peut toucher ou se laisser toucher ?

L'auteur nous décrit des scènes d'une rare beauté, où l'interdit et le risque sont omniprésents entre Jubilee et Eric. La tension sexuelle est brûlante de retenue. Des caresses sur des vêtements ou avec des gants, seront être plus hot que certains romans érotiques que j'ai pu lire.

La littérature est très présente dans ce livre, servant de décor à une écriture tellement aérienne et onirique. Jubilee et Eric nous parlent alternativement à la 1ère personne. A chaque prise de parole de l'un ou l'autre, je me régalais de leurs réflexions, étant littéralement pendue à leurs lèvres.

Ce livre est une romance contemporaine, sur fond de drame psychologique et il est imp-ossible que vous passiez à côté. Ce livre est un énorme coup de cœur pour moi ❤