Quatre chats dans le coeur

Sortie VF LE 21 février 2018

Présentation de l'éditeur : chez Bragelonne

Quand Denis O’Connor et sa femme reviennent au cottage de la Hulotte, ce dernier est à l’abandon. Ils décident alors de lui redonner vie. Ces travaux de restauration ravivent le souvenir de Toby Jug et Denis décide sur un coup de tête d’acheter quatre chatons maine coon qu’il nomme Pablo, Carlos, Luis et Max. Il nous raconte avec tendresse et humour les progrès et les bêtises de ses chatons espiègles. Cette douce chronique faite d’incursions dans la campagne sauvage du Northumberland est ponctuée d’incidents charmants. Mais quand Pablo disparaît brusquement, Denis se souvient de Toby et du lien très fort qui unie l’homme et le chat.

L'avis de Twix : 

En achetant le cottage de la Hulotte, Denis se remémore son ancienne vie avec Toby JugIls aimaient flâner et se promener dans les alentours, son chat toujours prêt en quête d'aventure. Son esprit demeure présent, ancré dans les lieux remémorant tant de souvenirs heureux, et la douleur de sa disparition toujours aussi vive pour Denis.

Avec Catherine, il décide de prendre un chaton maine coon qu'ils vont prénommer Pablo. Il sera le premier chaton arrivé au cottage après la disparition de Toby. Et puis par la suite viendront, Carlos, Luis et Max.
Chaque chat possédant un caractère et un tempérament qui leur sont propres, nous vivrons leurs péripéties tantôt drôles, émouvantes et toujours attendrissantes.

Carlos, chat hyperactif, apportera bien du souci à ses maîtres et hélas disparaîtra prématurément. Quand Luis arrivera, son allure sera celle d'un seigneur sur ses terres de par sa prestance. Enfin Max qui pour Denis sera le plus difficile à amadouer et on en découvrira la raison....

 

Ce livre est la suite de A pas de velours.

L'auteur a un style bien personnel pour nous raconter son amour de la nature et parler de ses chats, c'en est attachant et tellement vrai.

Chaque tome de Denis O'Connor est une belle découverte et un pur bonheur, celui-ci ne dérogeant pas à la règle.
J'ai également beaucoup aimé les deux titres précédents, qui m'ont énormément touchés, bien que je ne sois pas une adepte des chats (je préfère les chiens!). 

J'ai lu ce roman d'une traite sans pouvoir le lâcher. J'y ai vécu des moments de bonheur, de tendresse, drôles, mais aussi des passages tristes que j'ai vécu récemment.

Ceux qui ont des chats (j'en ai aussi) ne pourront qu'être admiratifs devant cet homme et son obstination pour se faire accepter par la gente féline!

Si vous aimez les animaux, vous ne pourrez qu'être à votre tour sous le charme de ce récit.

Un petit passage pour mieux comprendre l'auteur lorsqu'il parle des animaux :

"Telle cette personne qui m'a fait remarquer alors que je retraçais la mort de Carlos :

-Bon, ce n'était qu'un foutu chat, après tout."

Une telle déclaration sous-entend que ces êtres ne valent rien et qu'ils sont incapables d'amour ou de prévenance, mais ceux qui partagent leur vie avec des animaux peuvent sans problème fournir la preuve du contraire...."

À méditer...

Un petit mot pour finir sur la couverture : n'est telle pas craquante?