Si c'est pour l'éternité

Sortie VF le 8 février 2018

Présentation de l’éditeur : chez Nathan

Enchanté. Moi, c'est Parker. J'ai 17 ans, je suis moyennement mignon et j'aime sécher les cours pour traîner dans les halls des hôtels chics de San Francisco. J'en profite pour perfectionner mes techniques de pickpocket. 
Ah et je n'ai pas prononcé un mot depuis la mort de mon père, il y a 5 ans. 

Voilà, vous savez (presque) tout. 

Mais laissez-moi vous raconter l'évènement le plus marquant de ma vie : ma rencontre avec Zelda Toth et ce jour où j'ai décidé de tout faire pour lui redonner le goût à la vie.

L'avis de Linagalatée :

Parker a 17 ans, en dernière année de lycée. Il est devenu muet après le décès de son père, 5 ans auparavant. Un accident de voiture, dont Parker est sorti indemne.

Sa maman se complait dans son chagrin entre un boulot d’hôtesse de l’air qu’elle n’aime plus, et l’alcool, qu’elle aime de plus en plus. Ils sont tous les deux des survivants, vivant dans l’ombre du disparu.

Quand Parker Santé va rencontrer Zelda Toth dans le restaurant d’un grand hôtel, elle prenait un petit déjeuner et lui un café, mais il avait surtout lorgné le paquet de billets qu’elle venait de ranger dans son sac à main, et dont il avait bien l’intention de la soulager.

Les choses se sont bien passées comme il l’avait prévu, c’est la suite qui a pris une toute autre tournure.

C’est un très beau roman qui met en avant deux grands et terribles sujets : la perte de parole traumatique et le suicide.

Parker ne peut plus parler, en revanche il écrit beaucoup, et très bien. Mais déjà, il est parfois difficile de communiquer à cette période de l’adolescence, alors quand la parole manque, les dialogues deviennent impossibles. Tellement, que Parker passe complètement inaperçu, et que personne dans son lycée ne fait l’effort de s’adresser à lui.

Zelda Toth a 22 ans, et la vie lui est devenue insupportable. Elle a vécu trop de choses depuis trop longtemps, a perdu trop d’êtres chers, vu trop d’horreurs.

La rencontre de ces deux personnages va peut-être changer leur vision du monde, peut-être pas, mais ils vont tenter à travers des mots et des écrits de s’épauler mutuellement, Parker doit reparler et Zelda ne doit pas mourir.

Si la décision de Zelda est volontaire, celle de Parker est subie, vont-ils parvenir à se convaincre de changer d’avis ?

L’histoire est dure mais émouvante et drôle parfois, pleine de tendresse et de heurts, c’est une histoire de la vie. Certes c’est un roman, mais les fondements de vérité sont là, et nombre de personnes adolescentes ou pas, peuvent être confrontées à l’un ou l’autre de ces problèmes.

J’ai un avis mitigé sur ma lecture. C’est très bien écrit, on passe un très bon moment, mais j’ai trouvé beaucoup de longueurs. Elles sont peut-être nécessaires au cheminent de l’esprit, mais sans être pesantes, elles sont présentes.

Malgré tout, ce roman reste une lecture que globalement j’ai aimée, mais je ne parviens pas à savoir si j’ai aimé la plume ou l’histoire, si j’ai trouvé que l’écriture manquait de dynamisme ou l’histoire de développement.

Je serai curieuse que vous me donniez vos impressions sur cette lecture.