Identité

Sortie VF le 15 Mars 2018.

Présentation de l’éditeur : Editeur la Condamine

Coupables ou innocents, victimes ou bourreaux : qui sont-ils vraiment ? Depuis trois ans, Mila part à la dérive. Dans la drogue, elle tente d'oublier l'accident qui a brisé sa trajectoire toute tracée de jeune fille de bonne famille. Depuis trois ans, Leny veille fidèlement sur Mila et l'empêche d'atteindre le point de non-retour et de se détruire totalement, tout en s'assurant que certains secrets ne remontent jamais à la surface de sa mémoire. Depuis trois ans, Sam vit dans le deuil et médite sa vengeance...

L'avis de Linagalatée :

Ah, je trouve que ce résumé en dit trop. Ne le lisez pas.

Mila est, ce que l’on appelle, une jeune fille de bonne famille, très bonne même, tout comme Leny. Leurs pères sont de grands amis.

Mais suite à un accident trois ans auparavant, Mila sombre dans l’alcool et la drogue pour oublier. Leny, lui, veille sur elle, amoureusement pourrait-on dire. Il l’approvisionne en drogue, veille sur ses dérives, et fait tout surtout, pour qu’elle ne se souvienne pas.

Mais un jour Mila rencontre Sam, et sa vie va changer.

Une fois encore, ce roman est issu de la plateforme Fyctia, et une fois encore c’est une petite pépite.

Après un début un peu bizarre, on ne sait pas trop où l’on va, qui sont ces personnages qui vivent une débauche d’alcool et de drogue, on plonge finalement assez rapidement dans le corps du sujet. Je ne vous en dirai pas plus, car il faut vraiment que vous le découvriez et que vous soyez, comme moi, un peu sous le choc de ce que vous allez apprendre, bribe après bribe.

Le personnage de Mila est très attachant, pauvre petite fille riche, paumée et fragile. Mais sa rencontre avec Sam, que l’on va apprendre à connaître également, va la sauver et le sauver lui aussi de leurs dérives respectives. Un secret les unit, et quel secret !

Leny, que l’on apprécie au début du roman, va se révéler, très différent. Protecteur, et à la fois destructeur de Mila, on va vivre sa tombée en disgrâce, mais après tout, on n’a que ce que l’on mérite, non ?

Un roman bien écrit, ponctué de phrases très courtes, qui lui impriment un rythme assez soutenu. Il ne fait que 230 pages et se lit, du coup très rapidement.

Il s’agit là d’un premier tome, j’espère que la suite tiendra ses promesses. J’ai hâte de la lire. En tout cas, une jeune auteure très prometteuse.