51YdPCka+UL

Sortie VF le 29 mars 2017

Présentation de l’éditeur : chez Albin Michel

Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d'une chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant qu'elles sont la cible d'une personne gravement déséquilibrée dont le but est de les éliminer une par une. L'inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Morck et ses fidèles assistants Assad et Rose doit réagir vite s'il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte. Mais Rose, plus que jamais indispensable, sombre dans la folie, assaillie par les fantômes de son passé...

L'avis de Linagalatée :

Birgit Zimmerman et sa fille Denise dépendent de sa mère pour vivre, d’elle et de l’aide sociale à laquelle Denise à recours régulièrement. Mais un jour grand-mère Rigmor Zimmerman refuse de payer, Denise a dépassé les bornes en lui disant « d’aller se faire foutre ». On retrouvera son corps sans vie dans un bosquet du parc voisin, même parc et mêmes circonstances qu’un autre meurtre survenu quelques années plus tôt, celui de Stéphanie Gundersen.

Michelle vit avec son petit ami Patrick, elle aussi vit de l’aide sociale, et a omis de déclarer qu’elle ne vivait plus seule, grave erreur !

Jazmine, attend son tour pour son rendez-vous avec sa conseillère. C’est dans cette salle d’attente que Denise, Michelle et Jasmine vont se rencontrer. Qui se ressemble s’assemble, dit-on !

Anne-Line Svendsen, est leur assistante sociale, et elle ne supporte plus l’oisiveté de ces jeunes filles écervelées, à tel point qu’elle rêve de leur mort, enfin, non, plutôt, elle rêve de leur donner la mort !

Rose, va de plus en plus mal, elle perd la mémoire, se renferme de plus en plus, n’arrive plus à accomplir correctement son travail au sein de l’équipe du Département V, et après un premier internement, elle se réfugie de plus en plus souvent dans le personnage de ses sœurs. Carl, Assad et Gordon, sont très inquiets. La goutte d’eau qui semblerait avoir fait basculer Rose, est un rapport que Carl exige maintenant, après l’avoir demandé à de nombreuses reprises.

Certains lecteurs ont été un peu désorientés par cet opus qui est un peu différent des autres enquêtes du Département V que l’on a pu lire jusqu’à maintenant. Je les rejoins dans cet avis et ai également moins aimé cette lecture.

Le fait de suivre plusieurs enquêtes parallèles m’a paru un peu brouillon, sans pour autant être ni désagréable ni pesant à lire. On suit l’évolution de la folie de Anne-Line Svendsen, et la frivolité de Jazmine, Denise et Michelle.

Une grande part du roman est consacrée à Rose, qui a dangereusement sombré dans la folie. Internée volontaire, on perd définitivement sa trace quand elle décide de quitter l’hôpital sans prévenir personne. On découvre des facettes de son personnage que l’on avait pu entrevoir dans les précédents romans, poussées à son paroxysme. C’est un personnage auquel on s’est attachés au fil du temps, et forcément son sort ne peut nous laisser indifférents, ni nous, lecteurs, ni les membres de l’équipe dont elle fait partie.

Les personnages de Jasmine, Denise et Michelle, sont très caricaturaux, trois jeunes femmes irresponsables, attirées par l’argent facile et dénuées de bon sens.

Anne-Line, quant à elle, est un personnage d’une froideur à faire peur, calculatrice et manipulatrice, elle n’aura de cesse d’assouvir les actes que sa folie lui dicte.

Une nouvelle enquête du Département V, qui déçoit un peu, parce que différente de ce que l’on a pu lire jusqu’à présent, moins aboutie, à mon sens, mais qui reste malgré tout une lecture agréable et pleine de rebondissements