Désirs Défendus

 Sortie VF numérique le 16 mai 2018

Présentation de l'éditeur : chez Fyctia La Condamine

Une histoire touchante où tendresse et sujets graves se mêlent

Depuis ce jour d'été qui à fait basculer son monde, James part à la dérive. Son travail est la seule chose qui l'empêche de sombrer : professeur d'anglais dans le supérieur, l'enseignement est sa vocation.

Mais quand il croise les yeux vert sombre de Noah le jour de la rentrée, et perçoit la détresse qui émane du jeune homme, il comprend immédiatement que cette année, les choses seront différentes. Car jamais encore il n'avait désiré un étudiant... Prendra-t-il, par amour, le risque de transgresser les interdits ?

Mon avis : 

Voilà encore une très belle romance gay sous la plume de F.V. Estyer. Le thème est un classique du genre, puisque c'est une romance entre un prof et son élève. Même si l’étudiant est majeur, la relation n’en reste pas moins interdite et si on rajoute le fait que ce sont deux hommes cela devient carrément compliqué. L’auteure a très bien géré le problème en le contournant très habilement. 

James est professeur d’anglais dans une école supérieure, et sort d’une longue relation amoureuse dans laquelle son ami l’a trompé à plusieurs reprises. Il a du mal à remonter la pente, et reprend sa routine après avoir passé un été à ruminer sa solitude. L’année scolaire démarre donc avec son lot de nouveaux étudiants. Il remarque tout de suite Noah, qui se tient toujours à l’écart des autres. James a vite fait de voir des blessures sur le visage du jeune homme, alors que celui ci s’efforce de les camoufler comme il peut.

James, avec sa tendance l’empathie, va proposer tout d’abord à Noah de l’aider avec ses devoirs, comme il l’a déjà fait avec ses autres élèves. Mais qu’il est difficile pour James de garder ses distances quand les yeux verts de Noah plongent dans les siens ! La confiance s’installe peu à peu, mais Noah refuse toujours de se confier et de dire à James d’où viennent les coups qu’il reçoit régulièrement. 

C’est vraiment une très belle histoire, avec des personnages attachants et crédibles. James est anglais et habite depuis peu à Paris. Son petit accent lui donne encore plus de charme. Quant à Noah, il est le héros ténébreux par excellence, solitaire, parfois un peu impulsif, mais doux et tendre, et empêtré dans ses problèmes.

Aux problèmes de Noah vient s'ajouter cette relation amoureuse qu’ils ne peuvent vivre au grand jour, le professeur y joue sa carrière, l’étudiant risque une exclusion.

C’est doux, sensuel avec des scènes très hot et explicites. L’auteure jongle habilement entre les deux, sans alourdir le récit de scènes de sexe. Les héros sont conscients qu’ils jouent gros avec cette relation mais leur amour est palpable et ils ont du mal à résister.

Encore une belle réussite pour F.V. Eystier !