Amalia

 Sortie VF le 13 juin 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady, collection numérique Emma

Auteure le jour et chasseuse d’âmes la nuit ? Si seulement cela pouvait être aussi simple...

Je m’appelle Amalia Brandine et je suis « une auteure à succès ». Vivre de sa passion, que demander de plus ? Un peu de tranquillité, peut-être ?

Pas facile quand on commence à voir des esprits.

Parce qu’un second boulot vient de me tomber dessus : il paraît que je suis une chasseuse d’âmes et que je dois éliminer des mauvais esprits retenus sur terre par le poids de leurs péchés. Et parler à des gens qu’on est la seule à voir ou être persuadée de porter une tenue qui n’existe pas, ça écorne vite une image...

Comme si ça ne suffisait pas, Casanova, revenu d’entre les morts, m’en veut personnellement !

Enfin, si je veux mettre toutes les chances de mon côté pour l’affronter et survivre, il va d’abord falloir que je parvienne à convaincre mon entourage de ne pas m’interner... et c’est pas gagné.

L'avis de Twix : 

On ne peut pas dire que la vie de cette jeune écrivain est de tout repos ! De passage à Venise pour la promotion de son nouveau livre, elle rencontre un certain Casanova, le soi-disant guide affrété par l'agent de la jeune femme.

Quand survient le vrai guide, c'est sûr que quelque chose cloche et pas qu'un peu lorsqu'il lui apprend que la personne qui s'est fait passer pour son guide est décédée depuis plus de 200 ans!

Alors oui avec cette lecture nous entrons de plein fouet dans un univers fantastique ! Ma lecture ne ressemblait en rien de ce que à quoi je m'attendais.

Le personnage masculin sombre et sexy, le fameux Casanova, n'est peut-être pas très avenant et va vouloir lui attirer des ennuis. 

Que dire de cette jeune femme aux premiers abords sans problèmes ? Depuis son enfance, elle a un ami imaginaire, et voilà qu'il va apparaître en quelque sorte pour l'aider. Quand je dis apparaître, c'est qu'elle est la seule à le voir...

C'est assez déroutant en soi et d'autres personnages qui transitent autour d'elle ne sont visibles que par Amélia. 

Son ami imaginaire, Arnold, lui apprend qu'elle voit des fantômes qui viennent et lui parlent de leurs vies. Ce qui inconsciemment l'inspire pour l'écriture de ses livres.

Il lui révèle alors que c'est une chasseuse d'âmes, qu'elle a un don pour attirer les fantômes vers elle.

Il est vrai qu'en certaines occasions, la situation est bizarre pour le commun des mortels, lorsqu'elle dialogue avec des personnages invisibles. 

On ne peut pas dire que pour Amélia la vie soit de tout repos ! Beaucoup de choses à digérer et à accepter pour le futur de la jeune femme !

Avec Arnold, ils forment une équipe de choc, que ce soit dans des combats contre les méchants, ou dans leurs relations intimes.

Car s'il est déstabilisant de découvrir un univers secret, avoir une relation amoureuse avec un être imaginaire l'est tout autant !

Son ami imaginaire m'a beaucoup perturbée. Elle est seule à le voir et du coup je n'ai pas réussi à imaginer à quoi il ressemblait. J'ai trouvé cela très étrange d'avoir une relation avec un être invisible. 

J'ai également eu l'impression qu'on survolait des choses qui auraient pu être davantage approfondies et qui auraient pu donner plus d'interêt à l'histoire.

Cette histoire reste toutefois un récit original, avec du rythme, riche en évènements et avec des personnages et situations tout sauf banals. Malheureusement, je n'ai pas vraiment accroché. 

Un dernier mot sur la couverture que je trouve fort réussie!