the kiss quotient

Résumé : trad Evenusia (on copie, on crédite svp!)

Stella Lane pense que les maths font tourner l'univers. Elle propose des algorithmes pour prédire les achats des clients - un travail qui lui a donné plus d'argent qu'elle ne peut en dépenser, et peu d'expérience pour tout ce qui concerne les relations classiques d'une trentenaire. 

Le fait que Stella soit atteinte du syndrome d'Asperger et que le French kiss lui rappelle un requin qui se fait nettoyer les dents par un poisson pilote, ne l'aide en rien. 

Sa conclusion : elle a besoin de pratiquer... avec un professionnel. C'est pourquoi elle engage Michael Phan, un escort moitié viet-namien, moitié suédois. Il ne peut pas se permettre de refuser l'offre de Stella et accepte de l'aider à cocher toutes les cases de son plan d'action : des préliminaires à la position du missionnaire...

Stella apprend rapidement non seulement à apprécier ses baisers, mais à se languir de toutes les autres choses qu'il lui fait ressentir. Leur étrange partenariat commence à prendre une drôle de tournure. Et ce qui s'en dégage est en train de la convaincre que l'amour possède une certaine forme de logique...

Mon avis : 

Stella adore son job, elle est économiste, rédige et étudie les statistiques, c'est une pro des maths. Là où elle excelle avec les chiffres, il en est tout autrement avec les gens, surtout en ce qui concerne les intéractions, et ne parlons pas des relations amoureuses qui se sont avérées une catastrophe.

Steela est atteinte d'une certaine forme d'autisme, le syndrome d'Asperger. Cela peut passer totalement inaperçu, car elle se surveille, que cela soit pour sa façon de dialoguer, ou même son attitude.

Pour faire plaisir à sa mère, qui veut absolument la caser et devenir grand mère, Stella décide de mettre tous les atouts de son côté pour apprendre à être plus à l'aise dans ses relations amoureuses et elle décide de faire appel à un escort, un professionnel du sexe.

Elle arrête son choix sur un superbe garçon du nom de Michal Phan, eurasien, à moitié suédois, moitié vietnamien. Elle va lui demander de lui apprendre à devenir meilleure dans tous les domaines d'une relation. Elle a d'ailleurs fait une liste avec des cases à cocher, et posé comme cela sur le papier, cela ne lui paraît pas insurmontable. 

Escort, ce n'est pas la principale activité de Michal, mais cela l'aide à subvenir aux besoins de sa famille. Il refuse toutefois de voir deux fois la même femme et de s'investir à plein temps dans cette activité qu'il n'exerce qu'une fois par semaine. 

Stella est très différente de ses clientes habituelles, il est d'abord surpris par son âge, car elle est beaucoup plus jeune et surtout il la trouve très natuelle et à son goût, pour une fois il n'aura pas à se forcer à élaborer un scéniario dans sa tête pour être excité, la seule vue de la jeune femme suffit. D'ailleurs il ne comprend pas pourquoi elle fait appel à quelqu'un comme lui, elle a tout ce qui lui faut, et n'a pas vraiment pas besoin de faire appel à un escort. Stella lui fait alors part de ses problèmes et insécurités et lui propose un marché, sans lui révéler son autisme.

Michael va vite se rendre compte que la jeune femme lui plaît beaucoup et que leur relation va devoir se terminer beaucoup plus vite qu'il ne le souhaiterait. Il va l'impliquer malgré lui avec sa famille, elle va découvrir son vrai métier et c'est d'ailleurs assez original pour que je ne vous en révèle pas plus. 

J’ai adoré ce roman. J’ai tout aimé, surtout la particularité des deux héros. Stella et son autisme qui fait d’elle cette fille si spéciale, sans filtre, désireuse de plaire, et Michael qui se plie en quatre pour sa famille si atypique, nombreuse, étonnante et aussi un peu envahissante. Il est beau, vend son corps (mais pas seulement!), donne du plaisir et trouve en Stella la seule personne qui cherche à lui en donner. A ses yeux, et malgré qu'elle possède un bon job, de l'argent, Michael est un homme parfait alors qu'il est loin de se sentir comme tel. 

Tout est parfait, les dialogues, l’histoire, les sentiments, les scènes hot, l’humour, bref je suis sous le charme et espère que ce roman qui a reçu un très bel accueil en VO aura un éditeur en France très vite !