monsters in the dark 3

Sortie VF le 22 août 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady

Tess ne parvient toujours pas à oublier ceux qui l’ont torturée et doit à présent se reconstruire. Q désire l’épouser et par-dessus tout la sauver de ses cauchemars. Après avoir trouvé comment guérir Tess, il décide de l’emmener à Paris afin de lui faire signer un contrat de mariage, la désignant comme sa seule héritière. Mais alors que tous deux passent la nuit la plus torride de leur vie dans un palace à Rome, Q est rattrapé par ses ennemis. Cette fois-ci ce sera à Tess de se battre corps et âme pour l’homme qu’elle aime.

L'avis d'Evenusia : 

Q et Tess semblaient à nouveau en phase après que Tess ait déversé sa violence et ses démons sur Q, mais en fait, il n’en est rien. Tess est littéralement hantée par ce qui lui est arrivé (voir tome #2), les tortures qu’elle a subies, mais surtout celles qu’elle a dû infliger aux pauvres filles séquestrées avec elle. Les cauchemars l’assaillent toutes les nuits et elle revit non stop le retour à la vie de ses ravisseurs.

Mais pire que tout, elle n’aime plus la douleur, le lien qui l’avait si étroitement liée a Q, lui aimant l’infliger, elle aimant la recevoir.

Évidemment Q n’est pas dupe, et même si elle fait tout pour lui faire plaisir et le satisfaire, il se rend compte qu'elle lui ment. Sa Tess n’est plus la même, et il compte bien tout faire pour la retrouver, même si pour cela il doit en venir à des méthodes extrêmes, et faire sortir la bête en lui.

Décidément, Q et Tess on encore plein de choses à nous dire ! Je prends toujours beaucoup de plaisir à lire la plume de Pepper Winters, même si j’avoue qu’une fois de plus le roman souffre de quelques répétitions, au risque de parfois perdre un peu les lecteurs dans les méandres des rapports entre nos deux héros.

Mais l’auteure s’en sort au final avec brio et ne fait pas non plus dans la surenchère de scènes de sexe, ce qui est parfois le point faible de la dark romance.

Si notre couple avait une entente sexuelle parfaite, n'oublions pas que le lien profond qui unit Q et Tess est également très mental : ils se complètent et se comprennent, ils forment un tout inséparable, au point d’être capables de se sacrifier l’un pour l’autre.

L’état psychologique de Tess nécessite une solution extrême et on croise les doigts pour qu’aucun des deux ne sombre dans la folie on s’y plongeant. D’autant plus que la bête qui sommeille en Q ne demande qu’à se réveiller et à tout démolir sur son passage y compris sa bien aimée Tess. 

Finalement une fois de plus on s’aperçoit qu’on ne connaît pas vraiment nos deux personnages, ni leur passé, ni même leur famille, ces deux héros, si secrets, ont encore beaucoup à nous dire.