Erik et Daisy 2

Présentation de l'éditeur : chez Collection Infinity

Dans Prélude, le chemin parcouru par Erik Fiskare vers l’amour, la guérison et le pardon a su vous toucher, mais a aussi laissé des questions en suspens.

Dans Solo, c'est au tour de Daisy de vous raconter son histoire.

Il y a trois ans, une seule erreur de jugement a coûté l'amour de sa vie à Daisy. Erik était son âme sœur, mais il a choisi de couper tout contact, refusant de lui adresser la parole ou de parler de sa trahison. Seule et détruite, Daisy essaye d'assumer la responsabilité de ses actes tout en se construisant une carrière de danseuse professionnelle à New-York. Mais Daisy est hantée par des flash-back de la fusillade, et elle se laisse bientôt submerger par ses tourments et sa culpabilité.

Entre souvenirs de Lancaster et sa vie actuelle, les années passent et Daisy se crée une belle vie pleine de danse et d’amitié qui la laissent pourtant seule face à cette vieille pensée : Reviens-moi.

L'avis d'Izabulle :

Nous retrouvons Daisy, plusieurs années après la fusillade à la Fac de Lancaster, plusieurs années également après qu'Erik l'ai quittée.

L'histoire de Daisy va être narrée au rythme de ses séances avec sa psychothérapeute, Rita. Alors que la chronologie est embrouillée au départ (au même titre que l'esprit de Daisy), celle-ci devient de plus en cohérente et intense, nous faisant découvrir Daisy durant les 15 ans où elle fut séparée d'Erik.

Ce second tome n'est pas "Prélude" raconté seulement du point de vue de Daisy. Les trois quart du récit sont des scènes totalement inédites, où nous découvrirons Daisy anorexique, dépressive, se scarifiant et nous présentant les hommes qui vont traverser sa vie sur cette période. Ce second tome est tout aussi difficile à lire émotionnellement que le premier et impossible à lâcher.

J'ai beaucoup aimé Rita, la thérapeute de Daisy, nous offrant des séances très réalistes, en permettant à Daisy d'élaborer et progresser. Les capacités de résilience de Daisy sont aussi belles que ses rechutes sont éprouvantes. Malgré le beau pavé qu'est ce livre, je me suis encore délectée de cette écriture aérienne et poétique, aidée par une narration à la 3ème personne. Je me suis tout de suite retrouvée dans cette ambiance découverte dans le tome 1, si particulière et originale.

Alors que j'avais précédemment détesté Daisy pour ses fautes passées et ce ressentiment qu'avait pu nous transmettre Erik, j'ai découvert dans ce tome une femme aussi courageuse que ses fêlures sont nombreuses. Une femme authentique, qui se livre totalement et nous permet une lecture et une analyse différente de l'histoire de Daisy et Erik.

Je finirai cette chronique sur trois mots : Coup de coeur 💚