Le boss

Sortie VF le 29 mars 2018

Présentation de l'éditeur : chez Juno Publishing

Lauren

Le retour au travail était censé être une transition sans douleur, mais lorsque mon nouveau patron s'avère être un connard arrogant, il transforme rapidement ma vie professionnelle en torture. D'accord, très bien, l'appeler un trouduc avant de savoir qu'il était mon patron n'était pas mon meilleur moment. Le haïr devrait être facile. Je n'avais simplement pas compté sur le fait qu'il serait si beau ou charmant quand il ne m'énervait pas.

Austin

Je m'attendais à ce que ma nouvelle assistante soit professionnelle et ponctuelle, mais tout ce que j'ai reçu sont des regards mauvais et des commentaires impolis. Je devrais renvoyer la petite insolente, mais au lieu de cela, tout ce à quoi je peux penser, c'est de la pencher sur mon bureau et de briser toutes les règles que j'ai instaurées.

Un regard. Un contact. Une nuit.

Si nous enfreignons les règles, nos vies ne seront plus jamais les mêmes. C'est une bonne chose que les règles aient été faites pour être brisées. Et d'ailleurs, ça fait du bien de tenter le patron

L'avis d'Evenusia : 

C’est son premier jour de travail et Lauren est anxieuse car elle est en retard à cause d’un ignoble individu qui lui est rentrée dedans. Son superbe physique a vite été éclipsé par ses manières de rustre. Quelle n’est pas sa surprise alors de découvrir que son nouveau patron, Austin, n’est autre que celui qui a embouti sa voiture le matin même.

Austin enrage de voir que Lauren va être sa nouvelle assistante. Comment va t il résister à son physique de déesse tous les jours ?

Lauren et Austin veulent chacun avoir le dernier mot, et quand l’attirance s’en mêle... cela donne des joutes verbales bien piquants.
Austin n’est il pas celui qui a commencé par la traiter d’ivrogne à 7 h du matin ? 

J’ai beaucoup ri à leurs petites vengeances mesquines dans la première partie du roman. On prend plaisir à suivre ce couple qui joue à chien et chat. C’est drôle, pas toujours très fin, mais cela fait son effet.
Il y a beaucoup d’attirance dans ce couple et on ne s’étonnera pas que Les scènes érotiques soient super hot et très crues, le choix du vocabulaire de la traduction y est peut être pour beaucoup, mais je n’ai pas lu cette auteure en VO donc je ne peux pas comparer. 

L’écriture de l’auteure est par moments un peu maladroite. Elle nous donne alternativement les deux points de vue, mais fait à chaque fois un retour en arrière sur la scène précédente. Cela est redondant, et alourdit le roman inutilement.,

J’ai passé un excellent moment avec ce couple et la ribambelle de personnages loufoques qui les entourent. Les enfants de Lauren sont super choux, sa sœur vegan complètement târee, et ses parents un peu trop à l’aise avec tout ce qui concerne le sexe, mais cela donne un roman sympathique, hot et léger.