IMG_20181012_201801_563 (1)

Auteur: Ghislaine Roman et Sophie Lebot
Editeur: Saltimbanque
Sortie le 11 octobre 2018

Résumé

Norig, petite fille solitaire et intrépide, préfère parcourir les landes de sa belle île plutôt que de broder tranquillement au coin du feu. Elle mène une vie d'aventure, dans une nature foisonnante, jusqu'au jour où une vieille femme mystérieuse lui annonce : "Ce royaume ne sera un jour que poussière". Par un étrange sortilège, Norig entrevoit alors son île dévastée : arbres coupés, campagnes saccagés, villageois cupides détruisant tout pour trouver de l'or. Affreux cauchemar ou vision prophétique ? La petite fille, incrédule, refuse cette terrible prédiction, mais le jour où son frère découvre vraiment une pépite d'or, ses certitudes vacillent. Et si tout cela n'était qu'un rêve prémonitoire ? Et si, seule contre tous, elle parvenait à inverser le cours des événements ?

L'avis d'Izabulle

Norig n'en croit pas ses yeux et ses oreilles, lorsqu'une vieille folle lui montre une vision de son pays détruit. La nature n'est plus, les animaux disparus et les hommes portés par la fièvre de l'or. Norig n'y croit pas et même lorsque son frère lui montre sa 1ère pépite d'or, elle ne fait pas le lien. Les années passent et Norig se morfond de n'avoir pu réagir et lorsqu'elle tente de le faire, elle est prise pour une sorcière et menacée du bucher. Et si Norig pouvait retrouver la vieille prédicatrice ? Et si, elle avait le pouvoir de remonter le temps?

Ce livre grand format, nous présente des illustrations magnifiques, aux odeurs bretonnes avec ses galettes et bolées de cidre. La nature y est très belle et magnifiée. Mon fils de 6 ans, a parfaitement remarqué que l'histoire se passait durant 3 temps différents. Il y a tout d'abord le présent, où Norig va être plongée temporairement dans le futur, pour y découvrir une nature désolée. Puis, le passé, où Norig va revenir pour tenter d'endiguer cette fièvre de l'or, destructrice de la nature. Le versant quelque peu magique avec ses voyages dans le temps, ont beaucoup plu à mon fils.

Ma fille a été principalement happée par les illustrations et par Norig quelle ne cessait de trouver très belle, avec ses cheveux roux et ses taches de rousseur. Ma fille a également été très touchée par le versant écologique et protection de la nature que véhicule cette histoire. Nous avons pu échanger ensemble sur la question de la richesse. La richesse de l'or ou l'argent et la richesse d'une nature abondante et des animaux en bonne santé qui nous permettent de nous nourrir. Mon fils qui ne connait que les supermarchés, forcément m'a dit que l'argent c'est le plus important. Et sa sœur ainée, qui lui explique que nos mangeons ce qui pousse dans la nature, même si nous ne le voyons pas pousser et ne le récoltons pas de nos mains.

Pour conclure, un joli livre illustré, aux airs poétiques et celtiques. Nous vous le recommandons chaudement !!!