Egomaniac Vi Keeland

Sortie VF le 8 novembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Ils n'ont rien en commun mais vont devoir partager leur bureau... 

Emerie a enfin trouvé le local idéal pour abriter son cabinet de psychologie spécialisé dans les thérapies de couple. L'adresse est parfaite, à New York, sur Park Avenue, pour un loyer plutôt modique. Et tout cela pendant la période des fêtes de Noël. Elle emménage sur le champ, l'occasion est trop belle. Peut-être un peu trop justement... 

Son monde s'effondre lorsqu'elle découvre que ce bureau n'est pas libre du tout mais appartient à un avocat spécialisé dans les divorces, Drew Jagger. Emerie joue souvent de malchance, voilà qui le prouve encore amplement. Mais comment peut-elle se sortir de cet imbroglio ? 

Pour des raisons très personnelles, Drew n'a pas une très bonne opinion des femmes. Alors quand il trouve une inconnue dans ses bureaux en travaux, son premier réflexe est de la mettre à la porte. Très vite. Mais Emerie est charmante et victime d'une escroquerie. Certes, il n'y a pas grand chose en commun entre une psychologue qui travaille à rapprocher les couples et un avocat spécialisé dans les divorces mais il pourrait se laisser attendrir, même si les rencontres qu'il a faites les 31 décembre sont souvent synonymes de problèmes pour lui.

L'avis d'Evenusia

J’aime beaucoup Vi Keeland et je suis rarement déçue par ses romans, qu'elle écrive seule ou bien avec Penelope Ward. Celui-ci ne fait pas exception à la règle.

Cette histoire est à la fois drôle, touchante et hot a souhait, avec bien plus de profondeur qu’il n’y parait au départ, notamment en ce qui concerne le héros.

Drew est l'homme qu’on adore détester. Il a la langue bien pendue, qu’il manie d’ailleurs à la perfection (tsssst non pas ce que vous pensez... bien que^^) vu qu’il est avocat spécialisé dans les divorces. Comme il voue une petite haine personnelle aux femmes, il a décidé de ne défendre que les hommes, et gagne beaucoup d’argent en exerçant sa profession, qui n’a fait qu'accroître son côté très cynique en ce qui concerne les relations de couple. Rajoutez une ex-femme qui l’a trompé et qui veut le plumer, et vous obtenez un gros goujat, sûr de lui, qui sait ce qu’il veut, et fera tout ce qu’il faut pour l’obtenir. 

C’est en rentrant de vacances qu’il découvre Emerie dans son propre bureau, qu’un agent immobilier véreux lui a loué alors qu’il y effectuait des travaux de rénovation pendant son absence. Alors qu’il aurait dû mettre la jeune femme à la porte, il lui propose de partager ses locaux en attendant qu’elle trouve une autre solution.

Ce n’est pas franchement une très bonne idée, surtout quand on sait qu'il la trouve très à son goût, et que la cohabitation risque de lui causer entre autre, des petits problèmes de concentration.

Emerie est tout droit sortie de son Oklahoma natal et débarque à New York prête à ouvrir son cabinet de psychologie... spécialisé dans les relations conjugales. 

Vous l’aureez deviné, ce duo entre Drew et Emerie ne va pas être de tout repos. Quand l'une oeuvre à réconcilier les couples, l'autre ne cherche qu'à obtenir un maximum d'argent pour ses clients, avec un esprit de vengeance qui n'a aucune limite. Les petites vannes de Drew et sa façon de se moquer d’Emerie sont super drôles. J’ai notamment beaucoup ri aux petites citations qu’Emerie affiche sur sa porte et que Drew se plait à détourner.

La relation entre Emerie et Drew est absolument torride. Elle l’attire et Drew ne va pas en faire un secret. Mais Emerie n’est pas une adepte des relations sans attaches et c’est tout d’abord ce qui va tenir Drew à distance.

L’histoire sera bien moins superficielle qu’il n’y parait au départ, puisqu’en plus d'un divorce compliqué, Drew a un enfant, qu’il adore par dessus tout, et qui vient adoucir sa carapace de gars égocentrique. Petit garçon complètement craquant, qui semble bien suivre les traces de son père, en ce qui concerne les jolies filles. Leur complicité père/fils est touchante et Drew est prêt à tout sacrifier pour son gamin.

Deux personnes que tout oppose, des disputes qui n'en finissent pas, une attirance explosive... Foncez sur Egomaniac c’est une valeur sure !