L'année où je t'ai rencontré

Sortie VF le 14 novembre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Milady, collection Feel Good Books

Jasmine aime deux choses : sa sœur, Heather, et son travail. Lorsqu’elle est licenciée, elle découvre qu’elle ne sait pas qui elle est réellement.

Matt aime deux choses : sa famille et l’alcool. Sans eux, il sombre.

Le chemin de ces deux personnages se croise le soir du réveillon du nouvel an. Ils ont du temps à ne savoir qu’en faire et se trouvent tous les deux à la croisée des chemins. Au fur et à mesure que l’année s’écoule, entre nuits étoilées et journées tranquilles, Jasmine et Matt nouent une amitié aussi surprenante qu’inattendue. Parfois, il faut savoir s’arrêter pour mieux se remettre en route.

L'avis d'Izabulle :

Jasmine vient de se faire licencier et ne peut rechercher un autre travail car son associé lui impose un congé de jardinage d'un an. C'est à dire qu'elle continue d'être payée, pour éviter de passer à la concurrence .

Aussi, Jasmine est débordée de temps et découvre enfin qu'elle a une maison, un jardin et des voisins. Et quels voisins !! Une star de la radio alcoolique, un homme d'affaires impétueux et un vieux docteur qui est le seul membre composant le comité de surveillance du quartier... Bref, tout ce beau monde va enfin se rencontrer et ça ne va pas être joli joli, mais tellement drôle !

J'ai eu énormément de mal à entrer dans ce roman, car le personnage de Jasmine est très déroutant. Elle réfléchit à mille à l'heure et raconte au lecteur tout ce qui lui passe par la tête. C'est parfois très rigolo et d'autre fois fatigant, voir énervant. Ce petit défaut tend à s'effacer au cours du livre, laissant place à l'histoire. Ce livre n'est pas à proprement parler une romance, mais il met plutôt en lumière la naissance d'amitiés improbables et tellement belles.

La question du handicap est abordée ici avec beaucoup de subtilité et de réalisme, grâce à la présence d'Heather la soeur trisomique de Jasmine. Jasmine, elle, est tellement folle et émouvante. Elle m'aura inspiré toutes les palettes d'émotions possibles .

Je découvre pour la 1ère fois cette auteur, qui avait gagné le prix des lectrices 2018 chez Milady, pour son titre " Les jours meilleurs ". Je comprends parfaitement l'originalité de sa plume, avec des phrases courtes et un rythme très rapide. Le lecteur semble poursuivre l'héroïne, comme si elle allait trop vite pour lui et cela peut être addictif, même si le style n'a pas fonctionné sur moi.

Une histoire émouvante, drôle, bourrée de métaphores florales et de taquineries entre voisins maltraitants, mais consentants. Un roman Feel good, qui fait du bien au moral.