Les échangistes

 

Sortie VF numérique le 10 octobre 2018

Présentation de l'éditeur : chez Les éditeurs réunis

(317 pages)

En cinq ans à la Sûreté du Québec, Kayla Abrahams a piégé nombre de cybercriminels du confort de son bureau. Derrière son écran, elle traque des prédateurs sans scrupules, lesquels sont loin de se douter qu'ils ont affaire à une trentenaire aux courbes généreuses qui les dupe fort habilement.

Puisqu'elle est si à l'aise pour assumer de fausses identités et entretenir des conversations suggestives, son lieutenant l'assigne à l'épineux dossier de la mort de Nathan Sirois. Les circonstances portent à croire qu'il ne s'agit pas d'un accident et, si la veuve de l'architecte semble sincèrement éplorée, elle fait néanmoins une révélation étonnante aux policiers : le couple fréquentait un club échangiste.

Kayla se verra donc confier la mission d'infiltrer ce cercle très privé avec un « mari » recruté aux crimes économiques. Ce Hendrick Larsson est soigné, enthousiaste, structuré jusque dans ses abdominaux… et irritant au plus haut point ! Mais pour éviter que les enquêteurs soient démasqués, elle devra bien prétendre le trouver séduisant. Qui sait ? La tâche pourrait se révéler moins difficile que prévu.

L'avis de Evenusia : 

Ne vous méprenez pas, cette couverture et ce titre peuvent être trompeurs, il ne s'agit nullement ici d'une romance érotique !!

Il m'arrive de temps en temps de piocher une romance au hasard, soit parce que résumé m'attire, soit la couv qui m'interpelle, bref, la curiosité de peut-être découvrir une auteure qui va me plaire et que je ne connais pas encore. Voilà chose faite car j'ai vraiment passé un super moment avec le roman de cette auteure canadienne, Sylvie G., dont je compte bien jeter un oeil à ses précédents romans. 

Kayla est une jeune enquêtrice moderne qui travaille le plus clair de son temps, assise à son bureau. Elle n'a pas la langue dans sa poche et ne se laisse pas démonter facilement par ses collègues toujours enclins à la taquiner. Quand son chef l'informe que sa nouvelle mission sera sur le terrain, elle n'est pas mécontente d'avoir enfin un peu d'action. Mais c'est sans compter ce "faux mari" qu'on va lui coller, pour les besoins de l'enquête, puisqu'il va falloir se rendre dans un club échangiste, hors de question qu'elle s'y rende seule. 

Hendrick Larsson est tout l'inverse de Kayla. C'est un homme élégant, tiré à quatre épingles, beaucoup trop "propre" pour quelqu'un comme elle, qui s'habille avec la première chose qui lui tombe sous la main et se coiffe d'une queue de cheval vite faite. Hendrick travaille dans une cellule financière, ce que Kayla trouve passablement ennuyeux, alors qu'elle enquête sur la cybercriminalité. Son "pseudo mari" va tout de suite l'exaspérer et Kayla va tout faire pour lui rendre la monnaie de sa pièce. Tout va y passer, car la moindre opinion, le moindre sujet va faire l'objet d'une dispute. Leur collaboration va s'avérer difficile, elle le déteste, le trouve arrogant, l'air constipé, elle n'est pas à court de mots pour décrire cet homme qui l'horripile au plus haut point. 

Face à l'agacement de Kayla, Hendrick reste de marbre. Bien sûr lui aussi a toujours la réplique facile, celle qui agace la jeune femme, mais rien ne perturbe cet homme trop parfait et qui plait à tout le monde, y compris sa mère et sa meilleure amie... mais pas à Kayla. Alors comment se fait-il que depuis qu'ils se connaissent ils ne se quittent plus ? 

J'ai vraiment passé un excellent moment avec cette lecture, j'ai ri, couiné, et attendu, beaucoup attendu que Kayla se lâche enfin et craque pour le charme du bel Hendrick. 

L'enquête que le duo mène ensemble sert de toile de fond à cette histoire qui se déroule pour la majeure partie dans un club échangiste. Cela donne lieu à des scènes assez cocasses, souvent drôles et jamais érotiques. L'auteure décrit le lieu avec précision mais se contente de rester très vague quant aux évènements qui s'y déroulent.

Mais l'ambiance hot et les corps dévêtus réchauffent nos deux héros, et donneront lieu par la suite, à des moment d'une grande sentualité. La tension sexuelle est d'ailleurs très présente tout au lond du roman, malgré une Kayla exaspérante qui freine des pieds et des mains pour ne pas se laisser charmer par Hendrick. Elle le repousse tellement que s'en est vraiment épuisant par moments. Mais celui-ci est tenace, patient et comprend qu'un passé malheureux empêche la jeune femme de s'engager dans une relation sérieuse. 

Voilà une très bonne surprise qui mériterait un peu de bouche à oreille !!!!

Un seul bémol... le prix du roman... en numérique.