Les mille visages de notre histoire

Sortie VF le 8 février 2018

Présentation de l'éditeur : chez Gallimard Jeunesse

Tout le monde croit connaîte Libby Groby, pourtant, personne ne s'est jamais intéressé qu'à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer : Libby s'est inscrite au lycée.Tout le monde croit connaître Jack Masselin : étudiant rebelle, sexy... aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.

L'avis d'Izabulle :

Libby reprend sa scolarité en 1ère, après plusieurs années d'isolement à son domicile et de thérapie.

Nous suivons également le point de vue de Jack, qui est en terminale dans le même lycée que Libby. Toutefois, il ne se souvient pas d'elle, ni de personne de son entourage. En effet, il est atteint de Prosopagnosie, une maladie neurologique qui empêche le malade de reconnaître ou de se souvenir des visages, même ceux de sa famille.
Et c'est là que le titre du roman prend tout son sens, venant comme ponctuer à lui seul la fin du roman.

J'ai pu retrouver la même écriture aérienne et poétique, que dans Tous nos jours parfaits, un autre livre de cet auteur et qui avait été un gros coup de coeur.

Nos personnages Libby et Jack sont très matures pour leur âge et même si nous sommes dans une romance Young Adult, cette histoire n'a rien d'un livre jeunesse.

J'ai adoré découvrir Libby et Jack qui évoluent progressivement au contact de l'un et de l'autre. Le harcèlement scolaire est très largement abordé dans ce livre, mais sans être plombant ou moralisateur.

Jack et Libby sont très beaux intérieurement et le surpoids de Libby vient provoquer une résonance toute particulière face au handicap de Jack.

Pour ceux qui auraient lu Tous nos jours parfaits, sachez que l'histoire de Libby et Jack est beaucoup plus légère, malgré la thématique abordée.

Encore un coup de coeur pour un livre de Jennifer Niven, qui finit par entrer dans la liste de mes auteurs préférés ❤