Drive me to love

Sortie VF le 6 février 2019

Présentation de l'éditeur : collection &H

Noah est la parfaite incarnation de tout ce que Mélissa déteste. Les étudiants ultra-populaires qui enchaînent les filles comme les soirées  ? Très peu pour elle, merci. D’autant que Noah ne se contente pas de la panoplie typique du bad boy du campus ― non,  ce serait trop classique  ! ―, il donne aussi dans l’illégalité en faisant des courses de voitures dangereuses et stupides. Clairement, il n’est pas son genre et elle est très, très loin de ressembler aux filles qu’il fréquente en général  ; pourtant, Noah s’est mis en tête d’«  apprendre à la connaître  ». Et il n’a pas l’habitude qu’on lui dise non.

L'avis de Xylara : 

Mélissa sous l'insistance d'une amie, Zohra, vient s'installer avec elle et va commencer alors son année scolaire dans un nouvel établissement. 

La rentrée des cours et sa rencontre avec l'Ours risquent de malmener la petite vie effacée et discrète qu'elle désire avant tout. Mais ce garçon, qui s'appelle en réalité Noah, n'est pas du genre à renoncer quand il veut quelque chose.

Et c'est Mélissa, la prochaine qui tombera dans ses bras !

Mais sa réputation le précède et pour montrer patte blanche envers l'objet de son désir, il devra y mettre les formes.

Après tout, il arrive toujours à ses fins !

Le début du récit nous replonge quelques mois en arrière à l'enterrement des parents de Noah. C'est un moment difficile pour le jeune homme qui va devoir prendre des décisions difficiles concernant son avenir. 

Il est affaibli par le décès de ses parents, mais il a choisi de vivre avec sa grand-mère pour le côté pratique, mais pas seulement...

Il étudie, mais sa tristesse fait ressortir son côté colérique en lui et il se défoule quelque peu en faisant des courses de voitures clandestines. L'argent n'est pas en jeu, mais plutôt l'adrénaline du danger et frôler avec la mort.

Noah est sexy en diable et aime s'entourer de filles, le temps d'une nuit, mais le sexe et les courses ne l'aident pas vraiment à se sentir mieux.

C'est alors qu'arrive Mélissa....

Mélissa est le genre de fille qui fuit de loin ou de près tout ce qui pourrait lui attirer des ennuis. Et se faire remarquer par Noah qu'elle surnomme l'ours est bien la dernière chose qu'elle veut ! Qu'il lui fiche la paix !

C'est le genre de mec qui s'accroche et à cela, il a une bonne raison ! Seulement son insistance agace Mélissa qui le rembarre sans cesse. 

Lorsque Méli parle de Noah : 

- "Ce mec me plaisait et se laisser guider par un désir autre que purement charnel était très mauvais. L'amour rendait con. Ce n'était pas ce que je voulais. Point"

Pourtant petit à petit Noah, commence à fissurer la carapace de protection de la jeune femme. Ah nul doute, il sait s'y prendre pour arriver à ses fins. Il va l'entraîner dans les courses de voitures, le saut à l'élastique (la pauvre!) et j'en passe. 

Mais les conséquences de leur relation risque de les entrainer au point de non retour, car quand on fréquente le milieu des courses sauvages, certains personnages peuvent s'avérer dangereux.

Le chantage et la pression vont mettre les nerfs et la confiance à rude épreuve pour notre couple.

Si le début du récit pose les fondations de la romance, la seconde partie est plus active en partie à cause du danger qui menace le couple voir leurs proches.

Le rythme démarre plutôt lentement mais très vite les pages se tournent et la lecture devient plus soutenue. Le plus, c'est également l'alternance des points de  vue entre Noah et Mélissa à chaque chapitre. C'est incontestablement du bonus pour mieux cerner les personnages et leurs actions.

<3 Suis fan de la couverture !