Lucrèce Club

Présentation de l'éditeur : chez Pygmalion

Prendre des risques et payer de sa personne, Adam Brunner sait très bien le faire. Parfois même au péril de sa vie.

Mais s'ennuyer à mourir durant sa convalescence, il n'en est pas question.

L'ennui est donc, à ses yeux, une excuse parfaitement valable pour solliciter de David Hertman, son patron et ami, qu'il le remette illico au travail.

Or, la proposition du magnat de la presse n'est pas précisément ce à quoi il s'attendait.

Qu'à cela ne tienne, David ne manque pas d'idée pour occuper son turbulent reporter. Surtout quand il s'agit de fouiller à nouveau dans les tiroirs secrets de La Société.

Pour mener son enquête à son terme, Adam va devoir se mettre encore en danger, mais d'une tout autre façon.

L'avis d'Evenusia : 

Lucrèce Club est un spin-off de la série La Société. Qu'est-ce que cela veut dire ? Il n'y a nul besoin d'avoir lu La Société pour comprendre ce roman qui est totalement indépendant de la série. Mais il y a des références qui vous échapperont, des personnages qui sont cités que vous ne connaissez pas mais qui n'ont aucun secret pour les fans de la série. Tout cela est finement mené de façon à ne pas vous perdre, donc pas de panique, vous pouvez vous jeter sur Lucrèce Club en toute tranquilité sans jamais avoir lu La Société. Et qui sait si votre lecture ne vous donnera pas envie de vous plonger dans cette série par la suite ? 

C’est ce chignon où rien ne dépasse, cette bouche rouge sang hypnotique et ces jambes galbées et perchées sur des talons vertigineux qui séduisent tout d'abord notre héros, Adam, grand reporter, dont la carrière est en pause pour guérir d'une blessure. 

Son grand ami, David Hertman qui est maintenant à la tête d'un grand groupe de presse (cf La Société 10), lui demande, en attendant sa guérison, d'enquêter pour lui sur le meurtre d'un jeune homme, dont la Police n'a pas fait grand cas.

Afin de mener à bien cette enquête Adam va emménager dans un appartement dont sa voisine, la mystérieuse Lucrèce, pourrait bien lui apporter quelques éclaircissements. Encore faudrait-il pouvoir l'approcher... 

Angela Behelle n’a pas son pareil pour créer des femmes sexy, sophistiquées et envoûtantes et Lucrèce ne fait pas exception à la règle. Mais sous ses allures de femme fatale se cache une personne sensible et fragile.

On va suivre Adam dans son enquête passionnante qui nous replonge dans un des anciens lieux mythiques de la Société, L'Ecarlate. Désormais appelé le Lucrèce Club, ce lieu n'a rien perdu de ses clients triés sur le volets, qui viennent assouvir leurs passions ou bien passer un moment en toute tranquilité. Notre journaliste va pénétrer un monde qu'il ne connait pas et qui risque bien de l'attirer bien plus qu'il ne le pense. 

C'est certainement le roman de l'auteure le mieux construit. On sent qu'elle l'a bichonné et que l'histoire est vraiment bien ficelée, autant le côté intrigue, que la psychologie de ses personnages. 

Je me suis régalée et jamais ennuyée de cette lecture prenante et addictive, avec des scènes érotiques piquantes comme seule cette auteure sait en écrire. 

C'est le point de vue d'Adam que nous aurons tout au long du roman et c'est d'autant plus plaisant que c'est assez rare de la part de l'auteure. 

N'hésitez pas à vous plonger dans cette histoire et tout comme Adam, suivez Lucrèce, en prenant le risque qu'elle vous mène sur le chemin de lieux interdits.