le tourbillon des jours

Sortie le 1 mars 2019

Présentation de l'éditeur : chez Harlequin, collection Victoria

Londres, 1815 
Rescapée d’un terrible incendie, Miranda a perdu la mémoire : pour tout souvenir du passé, il ne lui reste qu’un médaillon où est gravé son prénom. Égarée dans une Angleterre tout juste libérée de la menace napoléonienne, elle ne reconnaît ni le décor qui l’entoure ni le visage des deux hommes qui prétendent chacun être son fiancé. Auquel des deux doit-elle faire confiance ? Et que signifient ces images fugitives et incompréhensibles qui surgissent parfois dans sa mémoire ? Résolue à découvrir ce qui lui est arrivé, et à retrouver son identité, Miranda se lance alors dans une quête éperdue qui va l’entraîner dans la plus folle – et inattendue – des aventures…

L'avis de Xylara  

Un homme sauve une jeune femme d'un incendie. En survivant à une mort certaine, elle découvre qu'elle a perdu la mémoire. La seule information qu'elle a, c'est ce médaillon qu'elle porte.

Donc elle s'appelle Miranda. Ian, son sauveur, la retrouve à l'asile d'où il la fait sortir. Il dit être son fiancé, mais elle n'a aucune garantie de la véracité de ses propos. 

Il y a beaucoup de zones d'ombre autour de Miranda. Ian et Lucas sont des hommes qui disent faire partie de sa vie. Mais comment savoir s'ils sont sincères ?

Malgré son amnésie, Miranda reste objective et tente de recoller les morceaux de cette mémoire défaillante. 

Qui est-elle vraiment ? On découvre que derrière la jeune femme, il est question de complots.

Je n'ai pas choisi ce titre à cause du résumé, mais à cause de cette auteure dont j'affectionne particulièrement les livres.

C'est peut-être à cause de l'époque qui n'est pas ma préférée, mais j'ai eu du mal à m'intéresser à cette histoire que j'ai trouvé longue et ennuyeuse.

Le roman précédemment lu, Le chemin du coeur, m'avait énormément plu, j'éprouve beaucoup moins d'enthousiasme avec celui-ci.