IMG_20190501_180330_996

Auteurs : Alvin Tresselt et Milton Glaser
Editeur : Saltimbanque
Sortie le 2 mai 2019

Résumé:

Un éléphant qui n'est pas plus grand qu'un chat cherche sa place dans le monde. Intelligemment mené et teinté d'humour, voici un album dans la lignée des grands classiques de la littérature jeunesse !
Il était une fois un éléphant qui n'était pas plus haut qu'un " chat de maison ". Dans la jungle, tout le monde se moquait de lui. Aussi, il décide un jour de partir trouver une maison où il pourra être heureux.
Dans la ville, il rencontre un petit garçon qui rêvait d'avoir un éléphant de la taille d'un chat. Mais sa mère refuse d'accueillir l'éléphant, même si c'est le plus petit au monde. Alors, l'enfant déguise son nouvel animal de compagnie...
Sur son arrière-train, il dessine des yeux félins, de fines moustaches et des oreilles pointues. L'éléphant marche à reculons, plaque ses oreilles sur son corps et balance sa trompe de gauche à droite.
L'illusion est parfaite, sa mère le prend pour un chat de maison. Mais le soir venu, une souris se présente et effraie l'éléphant... qui réveille la maison avec un barrissement !
La mère conduit alors la bête dans un cirque où l'enfant peut continuer à voir son ancien animal de compagnie. Le petit éléphant se lie d'amitié avec un homme... qui n'est pas plus haut qu'un chat de maison !

L'avis d'Izabulle :

Le résumé que nous trouvons chez les marchands en ligne, nous dévoile l'essentiel de l'histoire qui nous est conté ici. A savoir, l'aventure d'un petit éléphant pour trouver sa place dans ce monde qui ne l'accepte pas. Aussi, nous revenons à l'adage qui racontait que seuls les cirques acceptaient les hommes différents et qui mieux qu'un homme diffèrent pour prendre soin d'un éléphant diffèrent.

Cette histoire se comprend aisément et les textes sont tout à fait adaptés aux enfants à partir de 3 ans. Mes enfants se sont particulièrement amusés lorsque le petit garçon grime l'éléphant en chat, en dessinant sur son derrière. La scène est effectivement très coquasse et également lorsque le pauvre éléphant hurle avec sa trompe lorsqu'une souris vient lui dire bonjour.

Je dois avouer que nous n'avons pas été très emballés par les illustrations, que nous avons trouvées très criardes avec ses couleurs presque exclusivement oranges, vertes et noires. Cela confère je trouve une ambiance un peu sombre à l'histoire, qui pour moi ne colle pas avec le contexte qui est dépeint. Le trait de crayon est notamment assez grossier et presque caricatural.

Aussi, notre avis est assez mitigé sur cet ouvrage enfance, principalement dû aux illustrations qui n'ont pas su nous convaincre et porter une pourtant bien belle histoire.