Briar 1 The Chase

 

Sortie VF le 6 juin 2019

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance

Summer parviendra-t-elle à se faire une place parmi les trois sportifs dont elle partage dorénavant la maison ?

On dit que les opposés s'attirent. Et s'il y en a bien une qui est d'accord avec ça, c'est Summer, parce qu'il n'y a aucune raison logique pour qu'elle soit attirée par Colin Fitzgerald.

En règle générale, elle n'aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu'elle est volage et superficielle.

De son côté, Fitz n'est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d'elle, en un mot magnifique, soit celle qu'il lui faut.

Et pourtant, il va falloir qu'il s'y fasse car... ils sont colocataires !

L'avis d'Evenusia

Summer est la petite sœur de Dean (The Score) et n'y allons pas par quatre chemin elle a tout comme lui ce grain de folie et cette énergie très caractéristique de la famille. Amoureuse de tout ce qui touche à la mode, elle fait des études de stylisme. Malgré sa passion, Summer peine pafois dans ses études car elle a un déficit de l’attention qui l'oblige à avoir un aménagement spécial pour sa scolarité. Cette particularité lui donne de très fortes insécurités et malgré le soutien de ses parents elle a toujours l’impression d’être moins intelligente que les autres.

A la soirée du Nouvel An, elle est bien décidée à sortir enfin avec Fitz, un joueur de hockey un peu plus effacé que les sportifs qu’elle connaît mais qui lui plait depuis longtemps. Alors qu’elle est enfin persuadée qu’elle ne ne laisse pas indifférent, elle surprend une conversation dans laquelle Fitz la traite de fille superficielle avec pas grand chose dans la tête. Blessée Summer se tourne alors vers l’un des coéquipiers de Fitz et l’embrasse à pleine bouche quand sonnent les douze coups de minuit.

Ce qu’elle n’avait pas prévu c’est qu’elle emménagerait avec eux en tant que colocataire... le malaise est installé.

Voilà encore une romance qui ravira les amatrices du genre new adult dont il comporte tous les ingrédients. 

Summer est typiquement l’héroïne qui tape sur les nerfs mais elle assume complètement son tourbillon de folie et c’est cela aussi qui fait son charme. Elle a un côté solaire qui soit attire soit exaspère et c’est également l’effet qu’elle produit sur Fitz. Il ne sait jamais s’il a envie de l’embrasser ou de la fuir. Lui qui aime être dans l’ombre il est constamment sous l'éclat des projecteurs à cause de Summer. Là où elle est complètement extravertie, lui est incapable de s'ouvrir. Cela fait des étincelles et on adore ça ! 

On retrouve tout ce que l'on a apprécié dans la série Off-Campus, l'ambiance universitaire, les sportifs gonflés à l'adrénaline et l'ambiance pleine de légèreté, même si des thèmes plus sérieux sont également abordés. 

On en redemande !