Stand out 3

Sortie VF le 14 novembre 2019

Présentation de l'éditeur : chez Hugo New Romance, Hugo Poche

De Colin on connaît sa difficulté à accepter sa mère absente et son adoration pour son frère aîné, Josh. Mais va-t-il retenir la leçon de son aîné et éviter les embûches pour arriver au bonheur ?

Colin ne veut plus être ce gars bien, qui fait toujours ce qu'il faut quand il faut, ce que les autres attendent de lui. Désormais, il va profiter de la vie sans se soucier du qu'en dira-t-on. Le seul problème : il ignore comment s'y prendre.

C'est là qu'il rencontre Arava. Elle a un comportement étrange et semble déterminée à relever tous les défis. Avec elle, il va se surpasser, découvrir une nouvelle manière de vivre, découvrir ce qu'il aime vraiment.
Elle lui plaît, le comprend et tout serait parfait si elle ne refusait pas de lui dévoiler son corps. Mais ce n'est pas la seule chose qu'elle lui dissimule.
Il va réaliser peu à peu qu'elle cache un passé trouble, un père violent qui paraît avoir sur elle une emprise étrange.

Comme toujours, Jane Devreaux aborde un thème difficile à travers l'histoire de ses héros, celui de faire son deuil. Les familles des héros sont tellement cassées qu'il faut le corps, l'épaule et l'écoute d'un réel amour pour qu'ils s'en sortent.

L'avis d'Izabulle :

Colin a connu une belle romance durant 4 ans avec Tara, son amour de jeunesse. Pourquoi a-t-il rompu ? Aujourd'hui il a des doutes et ne cesse de penser à elle. Jusqu'à ce qu'une inconnue tombe littéralement des airs, sur son balcon et lui insuffle des désirs charnels dans l'obscurité de sa chambre d'étudiant. Il n'aura distingué que ses yeux clairs et croit les apercevoir partout sur le campus par la suite.

Avara est une jeune femme au passé traumatique. Elle entretient une relation ambiguë et toxique avec son père, qui alterne entre maltraitance et culpabilité. Elle ne dévoile jamais son corps même en été, mais cela ne semble pas repousser Colin qui malgré les exigences particulières de la jeune femme lors de leurs ébats, s'accroche toujours plus.

J'avais entre aperçu Colin dans la série Close-up, mais je dois reconnaître que je me souvenais peu de lui et de sa filiation. Heureusement, l'auteur n'est pas avare en détails et l'apparition des nombreux personnages secondaires faisant partie des deux séries aide à replacer le contexte.

J'ai adoré découvrir le couple d'Avara et Colin, dont l'histoire notamment d'Avara est suffisamment originale et atypique pour être très addictive. J'ai ressenti une multitude d'émotions, l'auteur nous offrant notamment plusieurs intrigues s'entremêlant parfaitement. Nous comprenons certains événements des tomes précédents, prenant tout leur sens dans ce tome final.

Si Colin se montre très mature et stable, nous verrons aussi ses failles et blessures. Avara est un personnage très particulier. Aventureuse et casse cou, on sent qu'elle vit la vie avec urgence comme si elle pouvait tout perdre le lendemain. Elle entraine Colin dans ses prises de hauteur et souhaits de sauter dans le vide. L'adreline côtoie le romantisme à chaque instant et c'est complètement jouissif.

La nostalgie de l'auteur mettant fin à sa double saga transparaît et un doux plaisir de contentement et de satisfaction m'a accompagnée sur les dernières pages.

J'ai dévoré ce dernier tome qui nous apporte une très belle conclusion et permet de mieux contempler cette belle famille qu'a su créer Jane Devreaux. 

Coup de coeur 💙