51Qt-VRbV5L

Auteurs : Fabien Fernandez et Sandra Violeau
Editeur : Jungle
Sortie le 25 Avril 2018

Résumé:

Dans une Inde ancienne et fantastique, Ayati une adolescente de 14 ans ayant perdu ses parents très jeune vit une enfance difficile. Élevée par son oncle et sa tante, elle subit les corvées familiales, son rêve le plus cher est de s'extirper de cette vie qui ne la rend pas heureuse...
Un jour alors qu'Ayati est partie chercher de l'eau pour le foyer familial, elle découvre sur le chemin du retour son village assaillit par des pirates, la doyenne sur le point de se faire tuer. Ayati tente de la défendre, coûte que coûte, se manifeste alors un don inné qui lui permettra de sauver la vieille femme..

L'avis d'Izabulle:

Envie d'une BD qui met en avant une héroïne indienne aux pouvoirs surnaturels ? La couverture et son résumé nous ont, en tout cas, parus assez originaux pour désirer découvrir cette série qui connait déjà 2 tomes, et nous n'avons pas été déçus.

Ayati est une jeune femme orpheline vivant chez sa tante. Ayati n'a pas de bonnes relations avec sa famille, qui la traite d'avantage comme une domestique qu'un réel membre de leur famille. Alors que son village est attaqué par des pirates, Ayati se sent bouillonner d'une rage nouvelle et prend la défense de la doyenne de la communauté. C'est à se moment là que ses pouvoirs décident de se manifester, mais leur maitrise est encore incertaine et Ayati finit par être enlevée par les pirates sur leur bateau. C'est ainsi que les aventures d'Ayati débutent pour finalement ne jamais ralentir. En effet, ma fille Nabulle qui a 11 ans, m'aura fait remarquer que le rythme de lecture est assez rapide, avec des rebondissement et de l'action à chaque instant. Aussi, il s'agit d'une réelle BD d'aventures et Ayati n'est point là pour jouer les jeunes femmes dociles et bien élevées. Non, nous découvrons une héroïne au fort tempérament et au désir d'émancipation qui s'affirme au fil des pages.

La quête de la vérité va guider Ayati vers des mondes oniriques et insoupçonnés. Un étrange animal nommé "Chinge" et qui semble être un animal hybride entre un chat et un singe, va devenir son meilleur allié. Les personnages secondaires sont nombreux et viennent donner une certaine complexité agréable à l'histoire.

Mon fils Minibulle a particulièrement apprécié les illustrations, qui sont très colorées et nous immergent parfaitement dans cette univers oriental. Les illustrations présentent une cohérence parfaite et les patronymes et noms de ville indienne utilisés sont un vrai plus, même s'ils sont parfois difficile à prononcer.

La BD se termine sur une fin ouverte nous invitant à découvrir le tome 2 et mes enfants étaient unanimes sur leur désir de poursuivre l'aventure Ayati.​